30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 06:03

http://schlomoh.blog.lemonde.fr/files/sans_papier_yannick_lefranois_1.jpgDeux articles de presse parus sur le site de "Libération" me font froid dans le dos aujourd'hui.

L'un explique que "les députés UMP membres du collectif «La Droite populaire» ont salué lundi l’approbation par les Suisses d’un durcissement du renvoi des étrangers délinquants, y voyant «une vraie leçon de bon sens» dont la France devrait s’inspirer.

C’est une vraie leçon de bon sens de nos amis suisses administrée à leurs voisins européens confrontés aux mêmes problèmes de délinquance», déclarent-ils dans un communiqué.

Le principe est clair», selon eux : «les étrangers qui respectent les lois du pays d’accueil sont les bienvenus, ceux qui les violent doivent faire l’objet d’une procédure d’expulsion après avoir purgé leur peine».

La France devra bien, elle aussi, changer sa législation à ce sujet, si elle veut protéger plus efficacement ses ressortissants et les étrangers qu’elle souhaite accueillir. L’application de ce principe aura également une vertu pédagogique et dissuasive à l’égard de ceux qui seraient tentés de confondre hospitalité et laxisme», soulignent-ils.

"(...) Un an après l’interdiction des minarets, les électeurs helvétiques ont approuvé dimanche à près de 53% une nouvelle initiative du parti populiste UDC proposant une expulsion automatique à l’issue de leur peine des criminels étrangers, sans prise en compte de la gravité des délits.

"Ce vote avait été salué dès dimanche soir par les deux candidats en lice pour la présidence du Front national, Marine Le Pen et Bruno Gollnisch."

Fermez le ban !

Je me suis demandé qui étaient ces députés de "La Droite populaire". Ils sont 35, dont un seul varois : Philippe Vitel. L'homme est sympa, et j'avoue que ça m'a surpris. Je salue en tous cas le caractère républicain des six autres députés UMP du Var qui ne se prêtent pas à ces prises de position dangereuses.

L'autre article, que je vous laisse découvrir sur le même site, raconte que, dans diverses préfectures, et documents officiels à l'appui, il est demandé aux associations chargées des hébergements d'urgence de refuser d'accueillir les sans-papiers !

J'espère que, si ce devait être le cas dans le Var, nos sept députés, Philippe Vitel y compris, monteraient au créneau pour protester.

Moi, en tous cas, ça m'a glacé le sang. Mais sûrement moins qu'aux pauvres types, clandestins non par choix mais par nécessité vitale, qui, dans l'Yonne, l'Isère, le Calvados ou le Haut-Rhin, risquent de laisser leur peau dans une rue glaciale.

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 07:16

http://www.parti-socialiste.fr/static/imagecache/250x150/9139/le-kit-pour-agir-67146.gifAu printemps 2011 auront lieu les élections cantonales. Le canton de La Seyne, dont l'actuel élu est le socialiste Patrick Martinenq, est concerné par ce renouvellement de ceux qui gèrent le département du Var. Un bon résultat de la gauche à cette élection constituera un tremplin pour les élections nationales de 2012.

Courant 2011 auront également lieu les élections primaires ouvertes aux volontaires, même non adhérents du PS, visant à la désignation du candidat socialiste pour l'élection présidentielle de 2012.

Pour avoir le droit de voter pour ces élections, il faut être inscrit sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010.

Si vous venez d'avoir 18 ans, si vous avez récemment emménagé dans notre commune, si vous y résidez depuis longtemps mais n'avez jamais fait la démarche pour devenir électeur, si vous êtes citoyen de l'Union Européenne, vous pouvez vous inscire à la mairie pour avoir le droit de voter.

Visualisez le petit clip ci-dessous et CLIQUEZ SUR CE LIEN pour obtenir tous les renseignements nécessaires.

Chaque voix compte. Votre voix compte.

 

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 18:25

http://sylvianebulteau.parti-socialiste.fr/files/vote-ps.jpgEt encore un sondage !

Le Journal du Dimanche (JDD) fait état d'un sondage dans un article titré "DSK écrase les primaires". Le Monde le relaie sous le titre "DSK, favori des sondages pour les primaires" (appréciez le DES pour parler DU sondage du JDD !...). Le Figaro titre "Dominique Strauss-Kahn creuse l'écart". Et je pourrais en citer d'autres... notamment dans la presse audio-visuelle qui ne s'embarrasse de rien.

Attention ! Rappelez-vous la préparation des présidentielles de 2007. Tous les analystes ont été d'accord... a posteriori. Ce sont les grands médias entre les mains de la droite qui ont induit le choix de la candidate socialiste. On sait ce qu'il en est advenu... Et, cette fois-là, c'étaient les seuls militants adhérents du Parti socialiste qui avaient désigné leur candidate.

Ce ne sera pas le cas pour l'élection de 2012. Une majorité de socialistes ont voté pour le principe d'élections primaires ouvertes à tous ceux qui, moyennant une petite participation financière, voudront voter pour désigner le candidat du PS (moi non, mais je respecte la sanction démocratique du vote de mes camarades du PS).

Et, du coup, les mêmes médias se déchainent pour préparer l'opinion des électeurs volontaires pour ces primaires. Et, comme par hasard, c'est le président du Fonds Monétaire International (FMI) que l'on vise à porter sur les fonds baptismaux de la désignation.

DSK est un homme de grande qualité. Nul n'en disconviendra. Mais, lorsque ces médias-là s'évertuent à promouvoir sa candidature, je me dis qu'il y a peut-être anguille sous roche.

Moi qui suis bien placé, à l'échelle locale, pour savoir que notre peuple attend de la Gauche qu'elle parvienne à s'unir autour d'un projet commun, je me demande si la Droite, instrumentalisant, via ses moyens sournois de propagande, ceux qui désigneront le candidat du PS, ne va pas tenter d'empêcher cette nécessaire union de second tour, tant il est vrai qu'entre les orientations d'un président de FMI et celles d'un Mélenchon ou d'un Chassaigne, il y a un sacré gué à franchir pour sceller des retrouvailles...

Comme je me dis que le tapage médiatique orchestré, à l'occasion du remaniement, autour du départ des Borloo, Morin et autres centristes, n'est peut-être que le début d'une stratégie complémentaire visant à promouvoir cette soi-disant "troisième voie" pour rafler au candidat socialiste des électeurs qui, au premier tour, auraient, tant qu'à faire, choisi le candidat des "centristes labellisés" plutôt qu'un social-libéral assumé comme DSK, et, au second, suivraient en bon nombre l'inévitable appel centriste au ralliement naturel au candidat de la Droite.

Donc, méfiance.

C'est pourquoi je préfèrerais que l'on fasse simple. Aubry est patronne du PS. Elle en a la légitimité. Elle a su rassembler dans mon parti, ce qui n'est pas une mince affaire. Pour moi, ne cédons pas aux mêmes chants des mêmes sirènes sournoises qui nous ont conduits à la défaite de 2007.

Aubry peut être la candidate des socialistes, et celle qui pourra rassembler la Gauche plus radicale et les écologistes au deuxième tour, tout en grappillant un peu à ce centre qui finira bien par baisser le masque pour dévoiler sa vraie figure de force supplétive de la Droite.

Mais je me trompe peut-être.

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 05:54

http://www.isola2000.com/InfoliveImages/police_municipale1.jpgIl est une idée couramment répandue que la gauche serait laxiste en matière de sécurité alors que la droite mettrait cette question au centre de ses préoccupations. C'est une idée fausse.

Nous en apportons la preuve, à La Seyne, avec Jocelyne Léon, adjointe en charge de l'action socio-éducative, la prévention et la sécurité, qui a rétabli des relations permanentes entre la police municipale et la police nationale, proposé au conseil municipal une nouvelle convention de coordination et répartition des missions entre les deux services, et relancé le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, doté, de plus, d'une cellule souple permettant à nos services, ceux de la police, de la justice, de l'éducation, des transports collectifs, des HLM et de la prévention spécialisée, de se concerter, pour analyser en temps réel les difficultés qui peuvent se poser et engager des solutions.

Nous avons aussi plaidé contre la baisse des effectifs permanents du commissariat de notre circonscription et obtenu de la préfecture qu'elle déploie de nouveau les renforts estivaux qu'elle avait supprimés. Nous travaillons avec le procureur de la République et le commissaire pour que leur professionnalisme m'aide dans l'exercice des nouveaux pouvoirs qui me sont dévolus par la loi de 2007 en matière de rappel à l'ordre des mineurs auteurs de faits susceptibles de porter atteinte au bon ordre, à la sûreté, à la sécurité ou à la salubrité publiques. Il faut aussi rappeler qu'il faut mettre à l'actif de la gauche seynoise, au cours du mandat 1995-2001, la création d'une Maison de la Justice et du Droit qui fonctionne toujours, et que nous subventionnons l'association d'aide aux victimes d'infractions qui assure des permanences juridiques et psychologiques.

Malgré nos lourdes difficultés financières, nous avons maintenu prioritairement les subventions que nous allouons aux associations socio-éducatives et sportives qui assurent une prévention naturelle des déviances, notamment dans les quartiers populaires, et, naturellement, à l'Association de Prévention et d'Aide À l'insertion (APEA) qui est la seule structure agréée pour assurer des missions de prévention spécialisée grâce, en particulier, à des équipes d'éducateurs de rue (à laquelle, il faut hélas le regretter, le Conseil général - de droite, tiens, tiens... - a réduit les ressources au point que l'équivalent de cinq postes ont été supprimés).

Et un représentant de mon cabinet a participé ces jours derniers à Créteil au colloque organisé par le Parti socialiste qui a débouché sur des propositions "pour un pacte national de protection et de sécurité publique" que nous voulons soumettre aux Français en 2012.

La première secrétaire nationale du PS, Martine Aubry, en a fait état, parmi d'autres sujets importants en ce moment (fiscalité, dépendance, etc), lors d'une interview donnée au journal télévisé de TF1 (ci-dessous).

Alors, laxiste, la gauche, locale comme nationale, pour faire respecter les droits et imposer des devoirs ?

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 06:10

Les réactions de Martine Aubry, première secrétaire du PS, et de Benoît Hamon, porte-parole du PS, au discours de Nicolas Sarkozy après le remaniement ministériel...



 

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 06:05

http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L600xH600/625_remaniement_ou_pas-c7dd6.jpgJ'ai été étonné, hier en ville, d'être interpellé pas plusieurs personnes qui, en gros, m'ont dit : "Leur remaniement, ils en parlent depuis des mois. On nous laissait entendre, après l'épisode estival de flirt avec les thèses l'extrême-droite visant à rafler une part d'électorat de Le Pen, qu'il fallait s'attendre à un virage social pour rafler, de l'autre côté, des électeurs centristes, gaullistes, voire des désabusés de la gauche. Et finalement, on prend les mêmes et on recommence".

Mais, ce qu'on m'a aussi dit, c'est : "Ils se foutent de nous. Et vous, la gauche, vous ne dites rien !". Et c'est surtout ça qui m'a interpellé, parce que ça a fini par faire "tilt" dans ma tête. Cette phrase, ça fait des mois et des mois que je l'entends, que je réponds que, bien sûr, on dit des choses mais que personne ne peut les entendre parce que les médias sont aux mains du pouvoir et se gardent bien de les promouvoir.

Et là, j'ai réalisé que, moi, je dispose d'un média à moi, ce blog, avec les liens qui le relient à un réseau social et à un outil de "microblogging" (comme ils disent), que je suis militant de gauche, et que je n'utilise pas mon instrument pour faire connaître nos positions. Donc, c'est dit, à partir de maintenant, outre mes billets sur la vie locale et régionale, je vais promouvoir la parole de mon parti.

En commençant par la déclaration de Martine Aubry, à propos, justement, de cette mascarade de remaniement ministériel qui ne changera rien à la vie de mes concitoyens toujours plus en perte de pouvoir d'achat et de dignité.


 

 

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 07:05
http://img.over-blog.com/330x265/2/73/31/88/Divers-bis/partage-richesses.jpegJe trouve que Jean-Pierre Brard, député de Seine-Saint-Denis, apparenté au groupe communiste, est intervenu de belle façon lors du débat sur les retraites à l'Assemblée Nationale.
Oui, on nous ment. Oui, il y a moyen de faire autrement. Oui, il y a de l'argent à prendre.
Au fait, savez-vous qui a dit : "Aucun citoyen de doit avoir un revenu [après impôt] supérieur à 25.000 dollars par an "[soit l'équivalent de 20 à 25 de nos SMIC d'aujourd'hui]
Votre langue au chat ? C'est... Roosevelt, président des États-Unis, un coin du Globe pas particulièrement porté sur un mode d'économie marxiste. Et il l'a fait ! C'était en 1942 et c'est resté en vigueur jusqu'en... 1981. Pourquoi pas nous ?

Je ne résiste donc pas à l'envie de faire partager ses propos à mes visiteurs sur la vidéo ci-dessous...


Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 14:50

http://www.etatoo.fr/wp-content/uploads/2008/08/publicite.jpgVar-matin s'est fendu ce jeudi d'un superbe supplément consacré entièrement au Var et aux phénoménaux projets initiés par les uns et les autres.

La Seyne-sur-Mer, dont il faut rappeler aux auteurs de ce supplément (qui, pour être payant et publicitaire, n'en est pas moins censé informer les lecteurs), est la deuxième ville du Var et donc de l'agglo de Toulon.

Or elle apparaît comme une commune un peu noyée dans la grisaille de pages en noir et blanc...

Et en première page, il y a le Conseil général, TPM, Toulon et une commune voisine de La Seyne. Le reste semble être de la gnognote.

On nous apprend que ladite ville voisine - pas un hameau, certes, et importante dans l'Ouest Var, mais ni plus ni moins que d'autres villes comme la nôtre, et  pourquoi celle-là ? - bâtit son avenir. Le scoop du jeudi. En tout cas, elle le bâtit dans les suppléments publicitaires, et c'est déjà ça.

Mais comment font-ils, tous, pour trouver les moyens d'acheter deux pages en Technicolor, format cinémascope, pour expliquer qu'ils sont bons, qu'ils sont forts, qu'ils avancent ?

Des milliers d'euros de pub quand l'État et les collectivités de tutelle - qui achètent, elles aussi, les espaces publicitaires à la pelle - sucrent les subventions aux associations et les aides aux communes.

Oui, comment font-ils ?

Mais, en ce moment, c'est la mode : La Seyne-sur-Mer se portera légère et transparente. Pour vivre heureux, vivons cachés... Et de fait, sur certains supports de communication, en ce moment, on nage dans le bonheur...

Mais il faut être juste : Var-matin, qui a sans doute voulu être "fair play", nous a accordé un publi-reportage gratuit !

Diantre, il s'agit tout de même d'un journal, avec de vrais lecteurs, de vrais citoyens, pas idiots non plus, et de vrais journalistes aussi. Et ils sont bons, les journalistes.

Evidemment, une ville de 60 000 habitants qui n'arrête pas de changer, de faire parler d'elle et d'investir dans son avenir, on ne peut tout de même pas l'ignorer complètement. Ca décrédibiliserait les pubs des bâtisseurs d'avenir.

Enfin, il reste de bons géographes à la régie publicitaire de Var-matin. Qu'ils soient remerciés. 

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 05:59

jersey.jpgEn quinze jours depuis la fin de ma petite pause estivale sur les îles anglo-normandes, je n'ai pas trouvé une minute pour me remettre au clavier et, comme on dit, "alimenter" ce blog qui doit être "mort de faim". Mes visiteurs me pardonneront.

Il faut dire que, depuis fin août, nous n'avons pas chômé. Je reviendrai dans de prochains posts, bien sûr, sur l'heureux dénouement des démarches opiniâtres que nous avons entreprises depuis notre élection (deux ans et demi, déjà !) pour restituer aux Seynois et à nos visiteurs la maîtrise, en gestion publique communale, de la totalité du stationnement de notre centre ville. Sans forfanterie, c'est, me semble-t-il, un succès hautement symbolique, qui va au-delà de La Seyne, quant à la défense du service public, seul vrai moyen de garantir une équité entre citoyens.

J'évoquerai aussi une rentrée scolaire compliquée, avec plus de 500 nouveaux jeunes seynois se présentant aux portes de nos écoles maternelles et élémentaires, sans aucune ouverture de classe, les difficultés que les services de la commune rencontrent pour assurer également l'accueil de ces nouveaux enfants qui se bousculent aux portes des services périscolaires (garderies du matin et du soir, centres de loisirs des mercredis, etc), alors même que nous avons eu la désagréable surprise d'apprendre que le Conseil général du Var a rudement sabré dans les subventions qu'il alloue à ce type d'activités sociales et éducatives.

Je consacrerai un article aux journées "Faites du sport" qui accueillent ce week-end des milliers de visiteurs sur le parc de la Navale, marquant de manière festive une relance des activités de nos dizaines de clubs et activités municipales concourant au bien-être, au développement des potentialités physiques, intellectuelles et sociales de nos concitoyens, des tout-petits à nos ainés.

Je ferai état de l'avancée du programme de rénovation urbaine de nos quartiers populaires, avec l'ouverture d'une école totalement rénovée au coeur de Berthe et l'inauguration des 74 logements sociaux neufs qui constituent la nouvelle résidence "Les Jardins de Mathilde" au quartier du Gai Versant.

Et je ne pourrai pas passer sous silence les réflexions que m'auront inspiré, au cours de mon escapade à deux roues, les nouvelles qui me parvenaient quant aux déclarations stupéfiantes du Président de la République et de son gouvernement, sur la sécurité, l'amalgame délinquance-immigration, ou les gens du voyage. Qu'est-ce donc que cette France, jadis connue comme championne du Monde des Droits de l'Homme, qui aujourd'hui se fait rappeler à l'ordre par l'Europe et l'Organisation des Nations Unies ?

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 11:25

http://www.cote-bleue.eu/web5/favelasRio.jpgÇa se passe sur le petit port du Manteau, ce dimanche aux alentours de midi. J'y suis accueilli par Bernard Baruzzi, le président de l'association qui gère impeccablement ce petit coin de paradis entre terre et mer, avec Raphaëlle Leguen, première adjointe déléguée à la mer, Florence Cyrulnik, adjointe à la culture et au patrimoine, Michel Reynier, adjoint à la démocratie locale, Martial Leroy et Bernard Trouchet, adjoints de quartier, pour la remise des prix du concours de pêche estival.

120 participants à cette activité sympathique qui crée de la vraie vie entre amateurs passionnés de la mer. Soit 40 de plus que l'année dernière... Comme quoi, dans la vie, il n'y a pas que les jeux en ligne et les réseaux sociaux sur le web...

Au moment de l'apéro pour arroser dignement les kilos de poissons ramenés par les concurrents, je croise parmi les invités un psychiatre et éthologue de renom, venu en voisin. Et nous bavardons.

La conversation nous amène à un récent séjour qu'il a effectué dans les favelas du Brésil, ces bidonvilles où survivent tant bien que mal des milliers de pauvres. Il me raconte combien l'effort de Lula, le président brésilien, qui a doublé le budget national de la culture, porte ses fruits. De gueux, des centaines et des centaines de jeunes voués à la délinquance pour leur survie, deviennent des danseurs ou des musiciens reconnus qui portent haut les couleurs de leur quartier, qui ne s'affrontent plus avec la police, et même qui l'invitent à leurs spectacles. Il me narre comment, en offrant des réfrigérateurs aux plus pauvres entre les pauvres de ces bidonvilles de reclus, l'État fédéral brésilien a pu, non seulement gagner en hygiène alimentaire, mais surtout, en devant faire réaliser, par des ouvriers et techniciens d'État, les adductions d'électricité nécessaires au fonctionnement des frigos, ouvrir une porte entre les favelas et les villes ; depuis, les services publics s'y engouffrent, des électriciens aux postiers et aux instituteurs, et les habitants de ces quartiers s'ouvrent sur le reste du pays.

Avec accès à la culture et lutte contre l'exclusion comme maîtres mots, là-bas, la délinquance a chuté de moitié !

Chez nous, dans cette France qui semble revenir à l'Ancien Régime, le leitmotiv, c'est... moins de moyens pour l'éducation, la prévention, le sport et la culture, et un discours effrayant de nos dirigeants incitant à l'exclusion, la stigmatisation, la déchéance, au mépris des principes fondamentaux d'égalité et de fraternité soi-disant inscrits dans le marbre de la Constitution de la République ! À frémir !

Le 4 septembre, jour du 140ème anniversaire de l'instauration de la IIIème République laîque et solidaire, qui mettait fin à près de vingt années de cette dictature de Napoléon III de laquelle ce qui se trame aujourd'hui exhale les pires relents, je serai à Paris, pour répondre à l'appel citoyen "face à la xénophobie et la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité".

J'espère que nous y serons nombreux, de La Seyne et de ce Var qui a su, en 1851, dire "non", avec force et dans le sang et les larmes, au coup d'État du sinistre neveu de Bonaparte, et qui se grandirait en sortant un peu de sa torpeur...

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE