18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 18:35
Fatigué. Je suis fatigué de les avoir entendus, les membres du gouvernement, venus en force au Congrès des Maires à Paris, défendre les uns après les autres, en séance plénière et dans les ateliers, avec une mauvaise foi sans commune mesure, leurs réformes de la décentralisation, des collectivités et de la fiscalité territoriale.

Fatigué et inquiet. Déjà que leurs sales projets vont nous faire faire un bond d'un siècle et demi en arrière pour nous ramener à la pire époque du régime de fer de Napoléon III, les villes pauvres (à double titre : pauvres, parce que sans argent dans les caisses communales, et pauvres, parce que habitées par un nombre significatif de familles pauvres qui ont d'autant plus besoin que leur ville pauvre s'occupe d'eux, avec le peu de moyens dont dispose une ville pauvre), les villes pauvres, donc, comme La Seyne, vont être les premières à être étranglées. La manoeuvre est inique. Elle vise à nous obliger à réclamer, ou bien avec docilité la tutelle d'un État omnipotent, ou bien la fusion de communes ou l'intégration dans des métropoles. Elle annonce les temps sombres d'un État qui mettra encore moins la main au porte-monnaie et qui commandera tout.

Fatigué et méprisé. Fait unique depuis logntemps, Sarkozy n'a pas daigné se déplacer pour l'ouverture de ce Congrès, ainsi que le font d'ordinaire les Présidents de la République. Il sait bien que ses réformes sont une insulte à la démocratie et à la Constitution républicaine. Je ne crois pas qu'il ait eu peur des milliers de maires rassemblés. Un homme comme ça n'a pas peur. Je crois qu'il nous méprise. Il méprise les élus de proximité que nous sommes. Il méprise les fondements de notre République. Il méprise le peuple de France.

Fatigué, mais pas coupable. Sarkozy et sa clique veulent faire croire aux Français que les élus populaires coûtent cher et ne servent à rien. Mensonge ! Nos indemnités représentent 0,017% du budget des collectivités. Près de 500.000 d'entre nous sont des bénévoles. Et nos communes, nos départements et nos régions assurent 73% des investissements publics  réalisés par nos entreprises pour notre économie nationale ! Et offrent du travail à près de deux millions d'agents qui investissent leur savoir-faire pour des services publics de proximité inédits dans le Monde.

Fatigué et triste de me sentir impuissant, comme mes milliers de collègues maires, de tous bords politiques, rencontrés au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. J'en ai assez entendu. J'ai écourté mon séjour à Paris et j'ai sauté dans le TGV 6177 de 13 h 46.

Demain, au lieu de me faire du mal à entendre encore leurs sornettes hautaines, j'irai à la rencontre de mes concitoyens. Et je leur expliquerai ce qui se trame contre eux.

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 09:47
Je suis signataire de l'appel que plusieurs maires de France lancent ce samedi, depuis Montpellier et à l'initiative de sa première magistrate, Hélène Mandroux, en faveur de l'ouverture du mariage aux couples homosexuels.

Dix ans après la promulgation du PACS (Pacte Civil de Solidarité), les mentalités ont évolué. La loi doit évoluer elle aussi. Nous unissons nos voix pour dire que le moment est venu de franchir une nouvelle étape en ouvrant le mariage aux couples de même sexe.

L’orientation sexuelle est une affaire privée. Elle ne peut en rien priver certain(e)s de nos concitoyen(ne)s de leur droit à s’unir comme tous les couples peuvent le faire.

Motivé par les principes d’égalité et d’universalité, valeurs fondatrices de notre République, cet appel s’inscrit donc dans le renforcement du pacte républicain, de la cohésion sociale et du vivre ensemble.

> L'appel en téléchargement
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 07:30
Après les positions de Joël Canapa, vice-président communiste de la Région Provence Alpes Côte d'Azur et conseiller municipal de La Garde, et d'Andrée Alberelli, conseillère régionale communiste seynoise, il se lève d'autres voix, chez nos partenaires communistes, pour plaider en faveur d'une union de la gauche dès le premier tour à l'occasion des élections régionales de mars 2010.

C'est le cas de Cécile Muschotti, benjamine du conseil municipal de La Seyne, chargée de l'insertion des jeunes, et responsable varoise du Mouvement Jeunes Communistes, qui m'a adressé la copie du communiqué qu'elle a remis à la presse locale, en m'autorisant à le publier sur ce blog :

"Les élections régionales de 2010 se déroulent à mi-chemin du quinquennat de Nicolas Sarkozy. C'est un moment important puisque nous allons y décider des orientations politiques de notre région.

 

"Nous sommes tous d'accord pour faire le constat d'un seul et même bilan désastreux : un chômage en augmentation, notamment pour les jeunes, les nombreux plans de licenciements, les fermetures d'usines, les inégalités et la pauvreté qui ne cessent d'augmenter, la remise en cause des droits des femmes, la détresse au travail, les atteintes aux libertés, la mal-vie dans les quartiers, la crise agricole et alimentaire... La liste est longue et bien douloureuse.

 

"Chaque région de notre pays s'inscrit dans un contexte qui lui est propre, il est donc essentiel de prendre en compte cet univers politique particulier. Il est évident et normal que chaque parti politique ait pris nationalement une décision concernant les stratégies à adopter pour les élections régionales de 2010. Chaque conseil national est conscient du cadre particulier de chacune de nos régions.

 

"Notre région Provence Alpes Côte d’Azur a donc son identité propre marquée par la présidence de Michel Vauzelle. Une présidence qui a su allier différentes politiques avec succès : je pense à la place des communistes, des verts, mais aussi bien évidemment à celle des socialistes, qui eux-mêmes comprennent des courants différents.

 

"Je parle de réussite quand je pense, notamment en matière d'éducation, au programme FAJE permettant aux jeunes diplômés, à travers de nombreuses réunions, de réussir leur première expérience professionnelle, je pense aussi au plan d'accompagnement à l'apprentissage, à la formation pour aider aussi bien les jeunes mais aussi les adultes sans-emploi à réussir leur insertion dans le monde du travail.

 

"Réussite aussi quand on parle de l'habitat de notre région où l'équipe de Michel Vauzelle a su entamer un véritable plan pour que le logement soit un droit pour tous et pour que l'aménagement de notre région vise à réduire les inégalités.

 

"La liste pourrait être très longue si je voulais énumérer tout le travail qui a été fait en matière de transport, de développement durable, pour la vie associative, pour l'agriculture, le tourisme, la culture, le sport... Et j'en passe !

 

"La fédération du Parti Communiste du Var a choisi de ne pas s'unir avec cette politique de Michel Vauzelle. Une décision, à mon sens, très dommageable pour nous tous. Il n'est pas question dans cette élection de faire une union simplement pour contrer la politique de Nicolas Sarkozy : l'union a un tout autre sens pour notre région Provence Alpes Côtes d’Azur.Alors, à la fois en tant que secrétaire adjointe des Jeunesses Communistes du Var, mais aussi en tant qu'étudiante, jeune citoyenne, j'appelle ouvertement à soutenir Michel Vauzelle, à s'engager dans cette campagne pour mener une belle équipe de gauche à la victoire !"

 

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 07:11
Taxe professionnelle, réforme des collectivités : La gauche se mobilise contre des projets du gouvernement dangereux pour la démocratie locale et les services publics locaux.

Une campagne est lancée par le Parti socialiste. Ses parlementaires vont batailler à l'Assemblée Nationale et au Sénat. Mais, il faut le savoir, le bon sens de nombre d'élus de droite de la Nation, qui sont aussi souvent des élus locaux, les conduit aussi à estimer à sa juste valeur le danger que représentent ces projets de recentralisation et de suppression des ressources dont bénéficient les régions, les départements, les communes et les intercommunalités, avec la taxe professionnelle sur les sociétés.

C'est pourquoi j'invite mes concitoyens à plaider nombreux auprès de nos parlementaires pour qu'ils empêchent le gouvernement de mener à bien cette réforme dévastatrice. Un site est dédié à l'exposé des enjeux et propose un courrier-type et les contacts des députés et sénateurs de notre département..

Je me suis inspiré de cette lettre pour en rédiger une à l'attention du député de notre 7ème circonscription varoise.
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 10:47

Le Parti socialiste a décidé d’organiser un grand débat public sur la situation et l’avenir de la France
en allant à la rencontre des Français pour les écouter, dialoguer, entendre leurs propositions et pour construire ensemble un projet pour notre pays.

Cette démarche consiste en un tour de France
, intitulé «La France qu’on aime». Dans chaque ville étape, une enquête filmée introduira un forum, en présence de Martine Aubry, première secrétaire, et d’autres responsables du Parti socialiste.

Il réunira des Français de tous horizons politiques : ceux qui participent déjà habituellement à la vie politique mais aussi ceux qui, tout en ayant beaucoup d’idées, doutent ou se sentent éloignés du débat public. Ceux qui le souhaiteront pourront faire des propositions concrètes et écrites qui viendront enrichir le projet.


Ce tour de France s’achèvera par une grande rencontre en janvier. Martine Aubry et d’autres responsables socialistes viendront présenter leurs conclusions et leurs engagements résultants de cette réflexion collective.

Ce tour de France fait étape à La Seyne-sur-Mer.

Vous êtes cordialement invité(e) à participer à cette rencontre...

le mercredi 25 novembre à 18 h 30,
au gymnase Maurice Bacquet - La Seyne


 
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 09:34
Samedi studieux et convivial à la salle polyvalente de Néoules (merci à notre hôte, André Guiol, maire de cette commune, et à son équipe), avec une centaine d'élus varois, dont une douzaine de Seynois *, pour échanger sur divers sujets, à l'initiative de Michaël Latz, maire de Correns et président de l'Union Départementale des Élus socialistes et Républicains du Var, dont je suis premier vice président.

En matinée, Pierre-Yves Collombat, sénateur et conseiller général du Var (PS), et Sylvie Massimi, première adjointe au maire de Brignoles (NI), ont exposé et animé un débat sur les enjeux du projet, que je ne crains pas de qualifier de scélérat, de réforme des collectivités territoriales que le gouvernement entend bien faire avancer à marche forcée entre 2010 et 2014. Il s'ouvrirait là, si nous ne trouvons pas les moyens de faire barrage à cette ignominie, une voie vers une régression républicaine inacceptable qui nous ramènerait aux sinistres heures de l'empire bonapartiste. Il va falloir se bouger car, je n'ai pas peur de le dire, ce serait une gravissime atteinte à la démocratie, un démantèlement de la décentralisation, et un étranglement des territoires. Mais j'en reparlerai.

L'après-midi, après un échange sur le bilan du mandat de nos conseillers régionaux, Michel Vauzelle a enfourché les thèmes qu'il développe sans relâche depuis des mois au regard de l'urgence et de leur gravité : bien sûr ceux que nous avions mis au menu de notre matinée, et la défense des services publics, enjeux qui, d'ailleurs, font un tout et illustrent l'agression, inédite depuis Pétain, qui est conduite par Sarkozy et les siens contre le modèle républicain français et ses fondements : liberté, égalité, fraternité.

Je suis souvent le nez dans le guidon de mes "petits" problèmes du quotidien d'un maire. Il faut de ces moments qui permettent, le temps d'une journée, de les mettre un peu entre parenthèses, pour se poser sur des enjeux d'une autre importance.

Oui, vraiment, il faut se battre. Dans ce contexte, l'élection régionale de l'an prochain en sera un moyen déterminant.




* : des socialistes (Olivier Andrau, Guillaume Bonnamour, Jean-Luc Bruno, Christiane Jambou, Annick Le Gal, Rachid Maziane, Patrick Valle et moi), les trois radicaux de gauche de notre équipe (Claude Astore, Guy Santangelo et Marie Viazzi), et un républicain citoyen (Yves Gavory)
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 08:09
Ça va donner du grain à moudre à ceux qui croient malin de me situer à l'extrême gauche.

Avec des élus de divers groupes politiques composant la majorité municipale *, nous avons en effet rencontré mardi, à sa demande, une délégation du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) local.

On a fait un tour d'horizon de quelques dossiers qui tiennent à cœur de nos interlocuteurs : le devenir de la délégation du service public du stationnement, la perspective de remunicipalisation de la distribution de l'eau, la réforme des collectivités territoriales, les projets de développement économique, le devenir de notre maternité et de l'hôpital public, et l'imposition locale.

Le NPA a confirmé sa posture d'accompagnement positif de la municipalité lorsque celle-ci avance dans un sens cohérent avec ses propres orientations. C'est, nous ont dit ses adhérents, le cas pour l'essentiel des points abordés. Sauf, en tout état de cause, pour la question de la diminution des abattements des impôts locaux, contre laquelle, même si le NPA se dit conscient des contraintes budgétaires infligées par l'État aux collectivités, il entend engager une campagne.

En tous cas, un échange franc et direct. Comme j'envisage de l'avoir, avant la fin de l'année, avec l'ensemble des instances seynoises des partis républicains.


* : Parti socialiste (Jocelyne Léon, Michel Reynier et Marc Vuillemot), Parti Communiste Français (Jean-Jacques Taurines), Mouvement Républicain et Citoyen (Toussaint Codaccioni), Partit Occitan (Miquèu Tournan) - Les élus PRG et Verts n'ont pas boudé, mais étaient retenus par d'autres obligations municipales
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 08:40
Un récent tract de l'opposition municipale me situe, à plusieurs reprises, à l'extrême gauche. Voilà qui est étonnant. Et nouveau. D'autant que, par les temps qui courent, en Europe, ce n'est pas trop l'image que donnent les socialistes...

Mais, à y réfléchir, ça s'explique. Rappelez-vous, le leader de l'actuelle opposition, alors qu'il était maire de La Seyne, disait souvent de lui-même
qu'il est... "le seul homme de gauche de cette ville".

Lui étant donc à gauche, et moi étant (tout de même) plus à gauche que lui, je suis fatalement... à l'extrême gauche. Ce n'est qu'une question de position du curseur. J'aurais dû y penser.

Mais, alors, où est la droite locale ?...

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:55

Demain 1er octobre, les socialistes vont voter sur le questionnaire présenté par la direction du PS. Ce questionnaire traite de sujets importants, comme l’organisation de primaires pour désigner le futur candidat à l’élection présidentielle, ou le non cumul des mandats.


Pour moi, les 11 questions présentent des ambiguïtés et parfois même des contradictions, sur le sens de ces changements, sur les objectifs suivis, sur la ligne défendue.


Je souhaite donc intervenir dans le débat, pour que ce vote soit l’occasion de bien clarifier les choses et d’éviter qu’une fois de plus, le PS se laisse piéger et affaiblir par la présidentialisation et la logique destructrice de la Vème République.


Pour ma part, avec tous les socialistes et de nombreux autres militants et responsables de l’ensemble de la gauche qui se sont engagés dans l’initiative « Gauche 2012 », je souhaite que ce soit l’occasion de faire avancer nos propositions sur le rassemblement des forces de gauche, dans la perspective d’un nouveau Front populaire.


Voila pourquoi, moi, je voterai... et, à mes camarades socialistes, j'explique mes intentions de vote...

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:03
Avec mes collègues de l'association des maires "Ville et Banlieue", nous avons planché ces deux jours à Paris sur la réforme des collectivités locales et territoriales qui se dessine.

De droite comme de gauche, les uns et les autres ont manifesté les plus vives inquiétudes. La plupart des acquis des lois de décentralisation semblent en voie de s'étioler, l'État profitant d'une réforme soi-disant destinée à mieux répartir les responsabilités et les compétences dans un prétendu chevauchement des diverses strates de l'organisation administrative de la France (communes, intercommunalités, départements, régions) pour, en fait, reprendre la main.

Et la main de l'État, par les temps qui courent, c'est plutôt une main de fer...

Je ne crois pas que nous avons été élus pour que nous ne disposions pas des pouvoirs nécessaires à l'exercice de nos compétences au service de nos concitoyens. Surtout lorsque ceux-ci, à l'instar d'une bonne partie des Seynoises et des Seynois, ont plus que jamais à faire face aux funestes effets d'une crise que le libéralisme incontrôlé a générée, et qu'ils attendent de nous, même avec nos maigres moyens, que nous en amortissions un peu les conséquences.
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

CLIQUEZ POUR ACCÉDER
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE