3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 16:23

http://www.canoe.com/infos/galeries/20080429200517_inondationsquebecavril2008/12.jpgLes medias en parlent moins. Des jours sont passés. Nos voisins de Dracénie et de la vallée de l'Argens continuent à panser leurs plaies. Il y en aura pour longtemps.

 

Bravo aux Seynois, employés communaux et volontaires de la Réserve Communale de Sécurité qui se sont investis pendant des jours pour aider aux nettoyages et réparations. Gilbert Galliano, mon collègue maire de Taradeau, que j'ai eu au téléphone ces jours derniers, m'a dit combien cette solidarité a été appréciée.

 

Bravo aux services qui ont mis en place, à l'ancienne caserne des pompiers, avenue Maréchal Juin, une permanence pour recueillir des dons de produits de première nécessité, denrées, électroménager, vêtements, etc. Renseignez-vous sur le site de la ville.

 

La Région, de son côté, outre les aides financières qu'elle apporte, a mis en place un site très pratique permettant à chacun de proposer des services ou dons et aux habitants sinistrés de faire connaître leurs besoins. Cliquez ci-dessous sur l'image du site pour y accéder.

 

solidarité-copie-1

 

Ayant été interpellé, parfois vertement, par certains de mes concitoyens ignorant la Loi, se plaignant que les services municipaux de La Seyne n'ont pas correctement nettoyé nos ruisseaux, ce qui a provoqué chez nous des barrages qui, en rompant, on entrainé des vagues ayant déferlé dans des propriétés, j'en profite pour ré-expliquer à mes visiteurs que le nettoyage de nos cours d'eau (nos "vallats", comme on dit chez nous) est une obligation pour leurs riverains et n'incombe pas à la commune. Merci à tous d'y penser !

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Var et intercommunalité
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 20:57

http://terresensibles.unblog.fr/files/2008/03/00claudemesangroas.jpgCertains de mes visiteurs auront lu, dans la presse locale, la charge de neuf des douze maires de "l'agglo" contre l'un des nôtres, Claude Mesangroas, premier magistrat du Pradet. Si tel n'est pas le cas, chacun peut prendre connaissance de leur missive ouverte collective sur le site varois de l'UMP (pub gratuite, voyez comme je suis fair-play...). Elle fait suite à une prise de position républicaine, quoi que sans concession, du maire du Pradet, lors de son propos d'accueil de Michel Vauzelle venu dans sa commune présenter la liste varoise de "l'alliance de l'Olivier" pour les élections régionales

Cette lettre ouverte m'inspire quelques réflexions, dans le cadre de légitimes échanges que la République nous permet heureusement d'avoir entre nous, notamment en période pré-électorale. Je vous les livre donc.

Il n’est pas question de mettre l’amitié sur le même plan que le combat politique, ni de remettre en cause l’honnêteté du premier magistrat de la Ville de Toulon. L’engagement politique, en effet - celui de Claude Mésangroas comme le mien - ne disparaîtra sous le prétexte de devoir entacher une quelconque amitié. La République et la démocratie ne sont pas celles des « amis », les intérêts défendus dans les instances de l’agglomération TPM ne sont pas une question d’amitié.

Si je respecte, tout comme mon alter ego du Pradet, les relations courtoises, sincères, sérieuses et opiniâtres que nous entretenons avec le président de Toulon Provence Méditerranée, notre combat, comme celui de tous les maires oeuvrant à TPM, est un combat commun pour que vive et se dynamise cette grande agglomération.

Je m'y investis, quant à moi, comme maire de La Seyne et vice-président de l’agglomération en charge de la formation, et non pas au titre d’ami intime d’Hubert Falco, tout comme ce dernier n’est pas président au nom de l’amitié qui le lie aux onze autres maires, mais bien dans l’intérêt général des concitoyens et administrés.

Travailler en commun et œuvrer pour l’intérêt général voudrait-il dire n’afficher aucune divergence et respecter un chef pour son amitié ? Je ne le crois pas. Et l’unanimité de la plupart des décisions est tout, sauf une question d’amitié.

La ligne politique de TPM doit convenir à toutes les communes en faisant partie. Les décisions doivent être équitables. TPM doit être l’instance de la mutualisation des idées, des hommes, des richesses, au nom d’un territoire qui se développe et qui préserve la richesse de sa diversité. Et nous entendons bien, je pense, avec Claude Mésangroas et avec les autres maires de l’agglomération, mener à bien une politique commune et vigilante pour le bien de tous les concitoyens et dans les règles de l’exercice démocratique.

Qui dirait le contraire au nom d’une quelconque amitié ne remplirait pas la fonction pour laquelle, dois-je le rappeler, il a été élu !

De ce fait, j'ai moi aussi commis un petit billet ouvert, à l'adresse de nos collègues maires de "l'agglo", qui mélangent un peu les genres sur le coup, que je livre à la réflexion de mes visiteurs...

Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur ». Je voudrais rappeler à mes collègues maires UMP de l’agglomération cette belle vérité énoncée en son temps par Pierre de Beaumarchais.


"Oserais-je calmer un tantinet leur ardeur lorsque je les vois si prompts à crier haro sur notre collègue Claude Mesangroas, tout en marquant une sorte d’obséquieuse allégeance à notre président de l'agglomération Toulon Provence Méditerranée. Que nous avons unanimement élu...


"Oui, je me sens solidaire du maire du Pradet, qui ne fait qu’exprimer son droit à la différence.


"Pour ma part, je n’ai jamais confondu une « belle aventure » en commun avec l’esprit de caserne. Je ne prends pas « l’harmonie » pour de l’uniformité et je pense que toute dynamique solidaire fondée sur l’obéissance aveugle est vouée à l’échec.


"Un peu de noble sublimité, Madame et Messieurs mes collègues.

Ceci dit avec tout mon respect. Et en toute amitié."



 
Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Var et intercommunalité
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 11:08
http://observatoiredessubventions.com/wp-content/uploads/subventions-associations-budget-social-football-subvention-association-paris-aide-croix-rouge-foot-normandie.jpgSéance importante, ce samedi, au Conseil communautaire de Toulon Provence Méditerranée : nous avons débattu et voté le budget de l'agglomération pour 2010.

Je vous livre la position des élus de La Seyne que j'ai exposée à l'assemblée :

"Le budget 2010 est, grosso modo, identique à celui de l'an passé

"Il nous faut les moyens de notre ambition : nous allons voter ce budget.


"Mais je crains que, à budget constant, nous parvenions avec difficulté à réaliser les ambitions collectives que nous affichons


"Je l'ai déjà dit l'an passé. L'impôt est l'outil de la solidarité. TPM a trop longtemps hésité à se donner les moyens de ses ambitions par la fiscalité. Lever plus d'impôt communautaire devrait permettre de plus et mieux réaliser collectivement, et aux communes de réduire leurs efforts pour tout ce qui peut être d'intérêt intercommunal, donc leur imposition locale.


"Voyez donc dans notre vote le signe que le président de TPM peut compter sur La Seyne comme, en retour normal et légitime, La Seyne et l'Ouest de l'agglomération doivent pouvoir compter sur le budget et les actions de TPM pour leurs ambitions intercommunales.

 

"La Seyne, et tout l'Ouest, croient aux ambitions affichées en matière de développement économique facteur de richesses et d'emplois.


"2010 doit voir s'accélérer le technopôle de la mer et, du coup, la prise en compte des besoins réels en matière d'utilisation et d'aménagement des espaces de Brégaillon, comme cela se fait avec intelligence à La Cagnarde, à Ollioules.


"2010 doit voir s'accélérer l'aménagement des voiries des zones d'activités économiques, à Camp Laurent, avec la rue Robert Brun laissée à l'abandon, avec la voie Nord de Berthe desservant le pôle de compétitivité, permettant l'installation de "pôle emploi" et une pépinière d'entreprises, et accompagnant les rénovations urbaines de nos quartiers populaires.


"2010 doit voir l'agglomération accompagner les projets liés à l'économie portuaire en prenant en considération, notamment au travers du Syndicat Mixte des Ports du Levant, les partis pris de la commune plutôt qu'en allant à leur encontre, parce qu'ils sont d'intérêt communautaire.

 

"La Seyne, et tout l'Ouest, croient aux ambitions affichées en matière de formation et de recherche


"2010 doit voir TPM peser de tout son poids pour sauver l'IUFM de notre agglomération et l'Institut Michel Pacha laissé à l'abandon par l'Université de Lyon, pour activer la construction d'un nombre suffisant de logements étudiants à la Seyne et à Ollioules, pour accélérer la remise en route démocratique de la direction de l'Université de Toulon.

 

"La Seyne, et tout l'Ouest, croient aux ambitions affichées quant aux transports collectifs.


"2010 doit voir la mise en chantier des lignes de cabotage maritime, les parkings-relais, notamment ceux pour lesquels les terrains existent et sont juste à aménager, l'ajustement des lignes de minibus pour une meilleure cadence et une meilleure couverture des quartiers, notamment à Six-Fours et La Seyne, les créations d'appel-bus.


"2010 doit voir un changement concret de priorités pour permettre au TCSP de desservir très vite le pôle de compétitivité.

 

"La Seyne, et tout l'Ouest, croient aux ambitions affichées quant aux déplacements interurbains.


"2010 doit voir TPM poursuivre à un vrai rythme l'aménagement de la liaison Six-Fours – Tamaris par la voirie qui a été transférée, et accompagner le Conseil général et les villes de La Seyne et de St-Mandrier pour que la corniche de Tamaris, d'intérêt éminemment communautaire quoique non transférée, ce qui a été une grave erreur, soit enfin réaménagée dignement.

 

"La Seyne, et tout l'Ouest, croient aux ambitions affichées quant à tout ce qui concerne l'accompagnement du développement économique : le logement, la culture, le sport, les loisirs, la promotion touristique.


"2010 doit voir réparer, par exemple, l'erreur d'avoir délaissé en 2009 l'arrivée du Tour de France à la Voile, dont on a pu mesurer l'impact économique et promoteur, au-delà de La Seyne, sur une bonne partie de l'agglomération.

 

"La Seyne prend toute la part qu'elle peut dans l'effort collectif, notamment en matière de logement ou d'accompagnement de la relance économique pour ce qui relève de sa compétence communale.


"Nos élus jouent collectif. Nous ne confondons pas les genres : nous sommes dans un établissement de coopération intercommunale et non dans une collectivité avec des élus majoritaires et des élus minoritaires.


"Nous sommes les représentants d'une des douze communes et ne sommes pas, statutairement et de par la loi, les élus minoritaires de gauche de TPM, donc les représentants de nos concitoyens de l'agglomération se reconnaissant dans les valeurs de la gauche, même si, naturellement, nos propositions doivent intégrer le fait que ces concitoyens-là comptent sur nous pour faire avancer les choses dans le sens de leurs aspirations.

 

"Et La Seyne doit donc, ni plus ni moins que les autres communes, voir TPM être à l'écoute de ses besoins, dès lors que ceux-ci présentent un intérêt intercommunal. Et, on l'a vu avec mon exposé, loin d'être exhaustif, il y a matière à faire.


"Vous pouvez donc compter sur nous, comme nos concitoyens Seynois comptent légitimement sur la solidarité collective."

 

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Var et intercommunalité
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 14:56

J'ai appelé Guy Menut, naturellement, pour lui dire combien son élection de conseiller général du canton de Sollies-Pont est belle et fait du bien à tout le peuple varois.

Guy a parlé à son peuple du Gapeau d'autre chose que de primaires, de cumul ou d'alliances. Et ça marche. Ce n'est pas aux éditorialistes de décider de ce que doit être la parole de la Gauche !

Repost0
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 14:52

Encore avec Vauzelle. À Solliès-Pont, cette fois, pour soutenir Menut, porteur d'espoir pour le peuple de la vallée du Gapeau pour une élection cantonale partielle. Devant l'église des curaillons tueurs de cervelles. Place De Gaulle, du nom d'un acteur capital du Conseil National de la Résistance, celui qui a fondé le retour à la République après les odieux actes des pétainistes. Symbole. Chapeau.

Il y a bien sûr des socialistes qui sont venus de tout le département. Et, discrets, mais bien là, une jeune responsable des Jeunes Communistes du Var, et mon 2ème adjoint, animateur du PCF. Des Verts aussi, des Radicaux...

SANS GAUCHE UNIE SUR DES FONDAMENTAUX DE BASE, LA DROITE ANTI-RÉPUBLICAINE, SANS CONCESSION NI ÉTAT D'ÂME, LAMINERA NOTRE PEUPLE. C'est ça que certains veulent ?


Repost0

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE

 

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE