9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 07:12

http://www.la-seyne.fr/1er-Conseil-municipal-06-04-2014/album/slides/20140406LF0314.JPGAprès avoir, ces deux derniers jours, commencé à mettre en ligne (ICI puis ICI) le début du propos que j'ai prononcé à l'occasion de la première réunion de la nouvelle mandature du conseil municipal de La Seyne, je poursuis par cet article en publiant la partie de mon discours dans laquelle j'ai tracé les grandes lignes des orientations que nous assignons à l'action municipale...

" (...) Il nous faut achever la rénovation urbaine du quartier Berthe, prévue pour fin 2015, et mettre en œuvre un suivi de proximité et un dispositif ambitieux d’accompagnement social pour conforter la qualité de vie quotidienne après de longues années de transformation du quartier.

"Il nous faut, dans la foulée, entreprendre une même démarche globale de requalification du cœur historique de la ville, touchant à la fois à l’amélioration et la diversification de l’habitat, à l’aménagement d’espaces urbains fonctionnels et conviviaux, à la réhabilitation des équipements publics, aux mobilités et aux stationnements, à la tranquillité publique, à la dynamisation commerciale, tant pour les sédentaires que pour le marché forain dont nous devons évaluer le fonctionnement et la localisation pour l’améliorer, à l’animation urbaine, et à l’offre culturelle.

"Ce sera le programme majeur à faire avancer au cours du mandat, en parallèle à l’achèvement des équipements structurants du site des anciens chantiers, le casino, le port de plaisance et le futur lieu de vie de l’ancien « Atelier mécanique », qui doivent démarrer ou redémarrer, en parallèle aussi à l’avancement du pôle mondial de la mer, phare de la recherche, des technologies et de l’industrie, grâce au dynamisme de ses entreprises que nous continuerons à accompagner. Ces deux sites littoraux majeurs d’économie, le pôle mer et le site des chantiers, ont tous les deux, par le fait qu’ils jouxtent la vieille ville, vocation à booster son activité et non à la concurrencer.

"Il nous faut aussi poursuivre notre effort de préservation et de valorisation de notre patrimoine littoral, dans ses dimensions naturelles, forestières, marines, agricoles, halieutiques, balnéaires, architecturales, pour soutenir l’initiative économique des loisirs, du tourisme et de l’exploitation raisonnée et durable des ressources naturelles. À cet égard, la corniche, de l’Éguillette aux Sablettes, dont la réhabilitation a été commencée depuis trois ans par les travaux que l’on ne voit pas, de confortement des enrochements, de réfection et de création des réseaux enterrés d’eau, de pluvial, d’assainissement et de fibre pour le haut débit d’Internet, est emblématique d’un aménagement vital. Lorsque les chantiers enfouis, dans deux ou trois ans, seront achevés, on pourra s’attaquer à l’aménagement de surface, privilégiant la vitesse réduite des voitures, excluant les poids lourds, favorisant les modes doux de déplacement, à pied et à vélo, et, par 22 stations réparties sur les cinq kilomètres de littoral, la pause, la détente, et la découverte des éléments patrimoniaux de valeur.

"Il nous faut poursuivre l’aménagement raisonné du territoire, pour répondre à la fois aux besoins cruels de logements de tous standings, et à la nécessité de préserver une qualité de vie dans les quartiers, évitant les graves bouleversements qu’on a pu connaître, comme au Gai Versant, à Vignelongue ou aux Mouissèques. Il faudra à cet égard que l’État joue tout son rôle pour que le même effort que celui que La Seyne consent depuis toujours pour le droit à un toit pour tous ses foyers soit exigé des communes voisines qui doivent faire preuve de solidarité territoriale.

"Il nous faut également, bien sûr, conforter le service public accessible à tous, créer les conditions d’une ville répondant aux besoins de ses seniors, de plus en plus nombreux, de sa jeunesse, de ses habitants et visiteurs handicapés, une ville ouverte à l’égalité des genres, à ses citoyens du Nord autant que du Sud, à une dynamique sportive, culturelle, sociale, environnementale, appropriable par tous, et portée en coopération avec notre formidable tissu associatif.

"Il nous faut enfin considérer que la tranquillité publique et la sécurité constituent un chantier majeur. La crise économique, dont les Seynois subissent les impacts plus que d’autres, provoque, notamment chez certains jeunes et jeunes adultes, des situations de rupture sociale grave, conduisant à des incivilités et à la délinquance. Il faut agir sur les causes et nous poursuivrons nos efforts, que les acteurs industriels et artisanaux vantent déjà, pour l’économie et la formation, afin de favoriser l’emploi, donc l’insertion sociale. Mais il faut traiter les réalités et garantir la réussite durable de la Zone de sécurité prioritaire, par des aménagements et des équipements, par les actions de prévention des éducateurs, et par les efforts conjugués de la police nationale et de notre police municipale, dont la dynamisation et l’efficience constituent un objectif immédiat d’importance que je confierai sans délai à la direction de nos services, animé par un élu expérimenté. (...)"

 

> la suite de mon discours d'investiture

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM