31 mars 2022 4 31 /03 /mars /2022 08:17

J'ai déjà expliqué dans un article de ce blog pourquoi, selon moi, le vote Mélenchon est le seul acte efficace que les gens de progrès et d'humanisme, quelle que soit leur sensibilité démocratique, sociale et écologique, peuvent accomplir lors du premier tour de l'élection présidentielle.

 

On peut en finir avec un choix déjà deux fois vécu (2012 et 2017) au second tour entre un candidat, M. Macron, qu'on peut aujourd'hui sans ambiguïté classer dans le libéralisme capitaliste, au vu des nombreux ralliements de militants de droite qu'il ne cesse d'engranger (et dans le Var et en Provence, ce ne sont pas des moindres), et Mme Le Pen, une candidate de l'extrême-droite raciste et au projet économique similaire au seul service des puissants.

 

 

LE PROGRAMME LE PLUS COMMUN AUX DIVERS PROJETS DES CANDIDATS DES GAUCHES

 

Parmi les milliers de Provençaux ayant répondu à l'invitation à une réunion publique à Marseille, ces jours derniers, nous étions très loin d'être tous des militants de la France Insoumise. Beaucoup d'entre nous, dont des engagés comme moi dans d'autres partis politiques, plaçons un réel espoir dans cette candidature de gauche qui est la seule à pouvoir nous rassembler autour d'un projet vers un autre monde possible.

 

Le programme de l'Union Populaire, que les commentateurs de tous bords s'accordent à reconnaître comme très complet et très abouti, est celui qui rassemble le plus de points communs avec ceux des autres candidats des gauches, moins bien placés dans les sondages.

 

 

L'UN DES DEUX SEULS PROJETS ÉCOLOGIQUEMENT EFFICACES

 

En outre, le Réseau Action Climat relève dans une étude que « Yannick Jadot et Jean-Luc Mélenchon sont les deux seuls à présenter des plans d’action détaillés et complets permettant une lutte efficace sur le changement climatique ». Et Mélenchon est, selon toutes les enquêtes d'opinion, celui des deux qui a le plus de chances d'atteindre le deuxième tour...

 

 

LE MEILLEUR MOYEN DE NE PAS BANALISER L'EXTRÊME-DROITE

 

Enfin, c'est M. Macron lui-même qui, disant qu'il a « toujours respecté les électeurs qui votaient, mais les solutions [que les candidats d'extrême-droite] proposent, [il] les combat avec force », appelle à ne pas « banaliser l'extrême-droite ». Et le meilleur moyen de ne pas la banaliser, c'est de créer les conditions pour qu'elle n'accède pas au deuxième tour.

 

Force est de reconnaître alors que, malgré la division des gauches et des écologistes, le seul capable d'atteindre cet objectif est... Jean-Luc Mélenchon.

 

Je comprends ceux qui, attachés à la spécificité de leurs sensibilités, voire militants ou sympathisants historiques de partis qui soutiennent d'autres candidats, tiennent à ce que leurs projets réalisent le meilleur score possible. Je n'y ai moi-même jamais dérogé jusqu'à aujourd'hui. Mais l'extrême-droite est à présent estimée à 30%...

 

J'invite ceux qui hésiteraient encore à regarder la vidéo de cette rencontre...

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE