/ / /

 

D'AUTRES PROJETS ACCOMPAGNÉS PAR NOTRE COMITÉ DES JUMELAGES

 

Volonté de retrouver des racines et des liens avec Buti, Menzel Bourguiba ou Bizerte, désir de prolonger des partenariats économiques par des échanges culturels, sportifs ou éducatifs avec Maardu, Cần Thơ ou Qingdao, quelles qu'en soient les raisons initiales, nous nous sommes efforcés, à coût plus que symbolique, de créer les conditions d'une Seyne permettant à ses citoyens de vivre à l'échelle du Monde. Et nous avons par ailleurs activé ou soutenu d'anciennes relations tombées en sommeil ou répondu à des sollicitations d'autres. Ainsi, même sans que ne soit formalisé un jumelage, après une quinzaine d'années de collaboration au niveau artistique et théâtral, d'échanges et de créations communes au plan périscolaire entre le centre culturel Nelson-Mandela, le collège Henri-Wallon et la Kunstschule Atrium du district de Reinickendorf à Berlin (Allemagne), sans accompagnement financier communal, nous avons impulsé un élargissement des actions par des programmes bilatéraux ou tripartites organisés en collaboration avec des pays du bassin méditerranéen (Maroc, Tunisie). En 2020, le programme développé avec Atrium concernera la France, l’Allemagne et la Pologne en trois étapes, aux vacances d'hiver, de printemps et d’été.

 

De même, avec la ville portuaire de Berdiansk (Бердянськ), au bord de la Mer d'Azov, dans l'oblast de Zaporijjia (Запорізьа) (Ukraine), nos premières relations remontent à 1973, un serment de jumelageavait été signé en 1974, et une artère de la cité Berthe avait été baptisée « Rue de Berdiansk » en 1975. Mais les relations s'interrompirent à la fin des années 80, lors d'un changement de municipalité à La Seyne et de la fin de l'URSS. Néanmoins le jumelage existait et c'est en 2012 que des liens de renouent à l'occasion de l'exposition « La Seyne et ses villes amies » qui a nécessité des échanges de photos. En 2017, nous avons accueilli une délégation à l'occasion des festivités des 100 ans du Pont de La Seyne et, depuis, chaque année, une délégation de La Seyne est accueillie pour célébrer la libération de la ville de Berdiansk. En 2020, des jeunes Ukrainiens seront présents à La Seyne pour participer à un tournoi international de lutte gréco-romaine. Et nous mettons sur pied une rencontre commune à La Seyne de jeunes de chez nous, de Buti et de Berdiansk.

 

Le petit village portuaire chilien de Caleta-Tortel, en Patagonie, sur la côte pacifique, doit son nom à La Seyne ! A l'origine, Tortel est le nom de l'une des grandes familles fondatrices de La Seyne, qui a donné son nom à un quartier de notre centre-ville. Un certain Jean Tortel, né à La Seyne en 1783, est arrivé au Chili en qualité de pilote d'une frégate, à l'époque de la révolution chilienne, à laquelle il a participé au côté du général O'Higgins, premier président élu du Chili et auprès duquel il a combattu. En reconnaissance des services rendus à la nation chilienne, les autorités ont donné son nom à un village. C'est grâce à Alain Tortel, descendant de la famille seynoise et résidant à Paris, que nos deux communes se sont retrouvées. Alain Tortel était de passage dans « son » village en 2011. Le maire de Tortel lui fait part de son souhait de prendre contact avec une ville en France. La Seyne est évidemment tout indiquée ! L'éloignement et la difficulté d'accès rendent difficile un véritable jumelage, mais de fréquents messages sont échangés avec les habitants et leur maire.

 

Et une autre ville portuaire, celle de Cienfuegos, à Cuba, sur le littoral de la Mer des Caraïbes, qui a Victor Hugo en partage avec notre pays, est entrée en contact avec nous pour solliciter un partenariat. De nombreuses pistes de ont été évoquées sur les champs de la culture, de la francophonie ou du sport, lors de la réception en 2019 à La Seyne d’une délégation de la municipalité cienfueguera accompagnée par l’association Cuba Coopération. Et un projet à très court terme va être réalisé dans le domaine du kayak de mer.

 

Pour éviter que les relations internationales ne soient le domaine réservé d'élus, d'acteurs économiques ou de spécialistes, et pour garantir et multiplier l'implication du maximum de nos concitoyens dans ces échanges aux formes diverses, nous avons soutenu la création d'un Comité des jumelages sous forme associative, qui accompagne l'ensemble des actions déclinées. Outre ceux, notamment jeunes, qui profitent des diverses rencontres bi- ou multilatérales organisées à l'initiative communale, des centaines de Seynois ainsi ont pu, ces dernières années, s'emparer des opportunités d'une meilleure connaissance et reconnaissance mutuelles actives avec des hommes et des femmes de nombre de pays.

 

 

 

Poursuivez votre lecture...

 

> BUTI ET MENZEL-BOURGUIBA : AUX ORIGINES DE NOMBREUX SEYNOIS

> MAARDU, CAN THO ET QINGDAO : DE L'ÉCONOMIE À L'AMITIÉ

> D'AUTRES PROJETS ACCOMPAGNÉS PAR NOTRE COMITÉ DES JUMELAGES

> LA SEYNE, PREMIÈRE VILLE DU VAR ENGAGÉE DANS LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

 

 

ou... RETOUR À L'INTRODUCTION DU THÈME "JUMELAGES"

ou... RETOUR AU CHOIX DE THÈME

ou... RETOUR À L'ACCUEIL DU BLOG

Partager cette page

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var