/ / /

 

MAARDU, CAN THO, QINGDAO : DE L'ÉCONOMIE À L'AMITIÉ

Au-delà de ces jumelages avec Buti et la région de Bizerte, centrés sur les liens historiques qui lient nos populations, nous avons tenu à répondre aux sollicitations de soutenir, établir ou rétablir des relations avec d'autres collectivités d'Europe et du Monde. Ainsi, un rapprochement entre La Seyne et la ville littorale de Maardu, sur la Mer Baltique, dans le comté de Harjumaa (Estonie), a été initié en prolongement de l'établissement de relations économiques industrielles. L'entreprise seynoise CNIM a en effet été à l'initiative de l'établissement de contacts entre nos deux municipalités dans le but de créer des liens entre les populations à la suite de l'obtention d'un important marché de retraitement des déchets sur le territoire de Maardu. Un serment de jumelage a été signé en 2012. Des échanges scolaires via Internet se sont tissés. Une jeune Estonienne a été accueillie en stage à la mairie en 2012. Les deux villes se sont rapprochées également par des participations à des événements sportifs communs et des voyages de découverte. En 2017, après plus de deux années de silence dues à une situation politique intérieure estonienne non favorable, des contacts ont pu reprendre et une équipe de football de jeunes de La Seyne a pu participer à la « Maardu Cup 2017 » avec sept autres équipes des pays baltes. Un voyage d'adultes de découverte de l'Estonie a été l'occasion de chaleureux échanges. En 2019, une délégation a été accueillie pour les festivités du 14 juillet. A cette occasion, des projets « Jeunesse » ont été initiés qui ont démarré dès le mois d’octobre : un séjour binational, avec sept jeunes estoniens et autant de notre Espace accueil jeunes (EAJ) Jules Renard en hébergement à l’EAJ des Sablettes a été réalisé, et, en retour, le groupe de l’ESAJ sera accueilli à Maardu en février 2020.

 

Dans le même contexte qu'avec Maardu, une relation a été favorisée avec la ville de Cần Thơ, grand port fluvial du delta du Mékong (Viêt Nam) par des accords pris au niveau national et au niveau local par le même groupe industriel (CNIM). Une lettre d'intention a été signée à La Seyne en 2016, suivie d'une Charte de partenariat signée à Cần Thơ, dans le cadre des dixièmes assises de coopération décentralisée de Cần Thơ, sous la houlette des ambassades et en présence de la secrétaire d'État chargée du Commerce, de l'artisanat, de la consommation et de l'économie sociale et solidaire. À ce jour, notre INSPE (Institut Supérieur du Professorat et de l'Education) seynois a établi un premier contact avec un centre de formation de jeunes professeurs et une dizaine de professeurs stagiaires vont pouvoir échanger dans ces prochaines semaines. Cần Thơest aussi notre partenaire avec Buti et Bizerte dans le dossier Jeunesse « #SeyneInternationale », financé par le ministère des Affaires étrangères qui débutera en janvier 2020. Mais, avec ses 1,2 millions d'habitants, Cần Thơ gagnerait probablement à établir un partenariat avec TPM plutôt qu'avec La Seyne...

 

L'activité économique locale est ainsi vecteur initiateur de développement de relations d'amitié et d'échanges, que des acteurs économiques de chez nous en soient à l'origine, ou que ce soient des entrepreneurs d'ailleurs qui nous sollicitent, à l'image d'une ville portuaire en plein essor économique, la métropole de Qingdao (青岛), préfecture du district de Laoshan, dans la région du Shandong (Chine), un peu déçue de n'avoir pas pu établir de contact avec notre Métropole qu'elle avait sollicitée, qui s'est tournée vers nous en 2016. Bien que La Seyne ne se soit pas vraiment sentie « de taille » vis-à-vis de cette collectivité chinoise où vivent près de 9 millions d'habitants, nous avons accueilli le représentant exclusif de la Chambre de commerce et d'industrie France-Chine à deux reprises, puis une délégation municipale. Une lettre d'intention de partenariat a été signée en 2016. Au-delà des projets d'ordre économique, un premier acte concret pourrait être de favoriser l'implantation chez nous d'un Institut Confucius. Et nous voulons profiter de cette installation pour créer un pont culturel et économique entre nos deux cités. Des entreprises locales sont très intéressées par les opportunités de développement que ces contacts leurs laissent entrevoir. Dans le même temps, nous travaillons à développer et encourager la découverte des croisières partant de notre ville, pour la Méditerranée occidentale, par des groupes de Chinois. Le déplacement d'une délégation de La Seyne est en cours de préparation. Mais l'idéal serait que ce soit la Métropole qui prenne le relais de notre commune pour concrétiser ces orientations...

 

 

Poursuivez votre lecture...

 

> BUTI ET MENZEL-BOURGUIBA : AUX ORIGINES DE NOMBREUX SEYNOIS

> MAARDU, CAN THO ET QINGDAO : DE L'ÉCONOMIE À L'AMITIÉ

> D'AUTRES PROJETS ACCOMPAGNÉS PAR NOTRE COMITÉ DES JUMELAGES

> LA SEYNE, PREMIÈRE VILLE DU VAR ENGAGÉE DANS LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE

 

 

ou... RETOUR À L'INTRODUCTION DU THÈME "JUMELAGES"

ou... RETOUR AU CHOIX DE THÈME

ou... RETOUR À L'ACCUEIL DU BLOG

Partager cette page

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var