/ / /

 

LA LENGA E LA CULTURA PROVENÇALAS, ENJUÒCS PATRIMONIAUS

Autres éléments de patrimoine dans une commune historiquement riche de la diversité des origines de ses habitants, la langue et la culture occitanes et provençales font évidemment l'objet des attentions municipales. Outre l'accueil des associations de maintenance et de promotion de la lenga nòstra dans les locaux communaux, dont la Maison du patrimoine (qui en abrite onze), notamment pour des cours de langue, des créations et stages de musique, de danse ou de théâtre, des sensibilisations à la langue auprès des enfants, dans les bibliothèques et les centres aérés, des balètis et des velhadas, des soirées contes, des sorties botaniques en donnant le nom des plantes en provençal, des expositions, de conférences sur la toponymie locale, les faits et événements ayant marqué la Provence (la transhumance, les soldats provençaux au cours de la guerre de 1914-1918, dont le célèbre XVe Corps auquel nous avons dédié une voie communale, etc.), des concerts de musique et chants, des spectacles de danse, de théâtre et de contes, la Ville leur attribue des subventions et aide à la logistique de leurs événements et publications, et continue à soutenir des temps forts, à l'instar des fêtes calendales au Fort Napoléon, mais on doit à notre équipe municipale d'avoir créé le festival des Rescontres occitans, d'avoir réservé une page en langue régionale dans chaque numéro du magazine municipal « Le Seynois » et sur son site Internet qui en propose aussi la traduction en français, d'avoir abonné les médiathèques à des revues en langue régionale, d'avoir installé une signalétique bilingue pour les noms de rues du centre historique, pour les noms de quartiers (panneaux lieux-dits) et aux entrées de la ville, ou encore de faire vivre l'occitan provençal dans la vida vidanta, c'est-à-dire la vie de tous les jours, par exemple en apportant en bilingue les informations utiles du quotidien sur les panneaux lumineux qui existent en ville.

Nous aurions voulu aller plus, en avançant peu à peu vers plus de signalétique de position bilingue pour tous les quartiers et voiries, ainsi que pour la signalétique directionnelle ; dès lors que, en 2015, le président de la Région a créé une délégation « à l'identité et aux traditions provençales », confiée à l'un de ses vice-présidents, Philippe Vitel, qui prétendit en 2014 aux fonctions de maire de La Seyne, nous l'avons sollicité pour que la collectivité régionale accompagne financièrement notre projet, mais... ce fut en vain. Nous fûmes d'autre part à la manœuvre pour obtenir le rétablissement de l'enseignement de l'occitan provençal au Lycée Beaussier, comme nous le fûmes, parmi les toutes premières communes de la Région, pour que, si, à juste titre, le président du Conseil régional souhaitait que disparaisse des usages le terme « PACA », ce soit le nom « Provence »qui soit retenu et non la désignation « Sud », qui n'a aucun sens et, de surcroît, est déjà déposée comme marque commerciale par l'ancienne région Languedoc-Roussillon [1]. Hélas encore sans succès...

Si, faute de moyens, nous n'avons pas pu donner suite à la demande qui nous était faite d'aider à la création d'une école de la fédération Calandrèta[2] proposant des enseignements bilingues, nous nous sommes enfin impliqués contre la réforme des enseignements en lycée et de l’organisation du baccalauréat qui a des conséquences terribles pour toutes les filières de langues régionales. Le discours officiel présente en effet cette réforme comme une « avancée » qui « conforte » et « valorise »ces langues et leur enseignement. En réalité, elle les fragilise et les dévalorise, les prive de toute attractivité par la suppression de possibilités, par la mise en concurrence et par le jeu de coefficients ridicules pour la forme d’enseignement la plus répandue.  Nous avons rappelé que l’enseignement immersif est d'usage courant en Europe et dans le monde pour la sauvegarde de langues menacées par une langue dominante car ce qui est en jeu, c'est l'existence-même du patrimoine culturel que nous portons. Avec tout cela, ce n'est d'ailleurs sûrement pas par hasard que la commune a été choisie en 2019 pour accueillir l'édition annuelle du grand rassemblement régional qu'est le Forum d'òc...

 


[1]– aujourd'hui constituant la région Occitanie avec l'ancienne région Midi-Pyrénées

Partager cette page

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var