24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 04:59

À la lecture d'un récent article de mon blog, une amie s'est étonnée auprès de moi que je n'entrevoie au travers de l'affaire du collaborateur du Président de la République que les éclaboussures sur l'image des acteurs locaux de la vie politique qu'elle va sûrement susciter. Elle m'a rappellé à mon devoir de porter un jugement politique sur ces événements, fussé-je juste un petit élu territorial, et elle n'avait pas tout à fait tort.

J'ai donc dans un premier temps rédigé un ajout à l'article initial, mais plusieurs personnes m'ont demandé d'en faire un nouveau « post », plus visible. Je m'y emploie donc à partir d'une mise à jour un peu reformulée de l'addendum que j'avais initialement publié.

Pour éclairer ma lanterne, cette amie m'avait adressé la photo d'un membre du cabinet du président turc, Erdogan, plutôt bien placé au who's who des malfaisants de la démocratie, publiée sur le site Internet du journal « Le Monde » en 2014. J'ai retrouvé l'article que cette vue illustrait : le bonhomme a été limogé par Erdogan dans les jours qui ont suivi la publication de la photo qui le montre shootant dans un type maintenu par des agents.

 

UNE INQUIÉTANTE PERSONNALISATION DU POUVOIR

Alors, oui, si un collaborateur d'un Chef d'État qui se comporte en dictateur et l'assume pleinement est viré aussitôt par son suprême patron, je dois le dire : après son mépris des règles constitutionnelles d'Égalité (entre les territoires, en faisant supporter l'effort de limitation des dépenses publiques à seulement 322 des 35.000 collectivités), de Fraternité (le « pognon » que coûte l'action sociale), et de libre administration des collectivités locales (le pacte léonin de finances locales), et après des propos « limites » (les élus qualifiés de « mâles blancs »), autant de situations que des élus de toutes sensibilités, dont moi-même, n'ont eu cesse de déplorer, M. Macron, ces derniers jours, au regard de l'affaire qui touche un de ses proches collaborateurs, par son silence hautain (jusqu'à ce jour avéré) et son apparente désinvolture voire sa posture donnant à ressentir qu'il couvrirait des faits (à confirmer par les enquêtes parlementaires et judiciaires), parvient à faire aussi fort que l'expert en absolutisme despotique que subissent les Turcs.

Tout cela (le déni, les cafouillages, sous serment ou pas, de lampistes, et le silence présidentiel) semble pour le moins très grave. Et fort inquiétant quant à la dérive anti-démocratique de personnalisation du pouvoir que cette attitude illustre.

Quand je pense au tweet présidentiel après l'anecdote du collégien l'ayant appelé « Manu », rappelant que « le respect, c'est le minimum dans la République », ça me laisse un peu rêveur...

 

DES SENTIMENTS DE S'ÊTRE LAISSÉ DUPER

Ce n'est certes hélas pas une première dans l'histoire de la République. Mais des amis, y compris parmi les parlementaires de LaREM qui furent mes camarades d'engagement dans « l'ancien monde » et avaient été séduits par la promesse du candidat Emmanuel Macron d'une ère nouvelle renvoyant dos-à-dos l'archaïque gauche et la droite surannée, ou par le serment de transparente clarté avec la loi de 2017 sur la confiance dans la vie politique, me disent aujourd'hui avoir le sentiment d'avoir été bernés.

Tout près de nous, à La Seyne et dans le Var, parmi les élus y ayant cru, et nul ne pourra me reprocher de n'avoir pas respecté leurs choix, certains m'ont déjà indiqué regretter de s'être fourvoyés et m'ont prié de considérer qu'ils mettaient un terme à leur aventure en marche... vers l'inconnu. Je ne juge personne. J'ai confiance en la sincérité avec laquelle d'autres, dont je connais les consciences aiguisées, analyseront les événements du moment et la réalité des actes posés depuis un an. Et en tireront des conclusions.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE