1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 04:20

http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2013/08/elysee-palais.jpgSi j'ai pu, ainsi que je le relatais dans un autre article de ce blog, être reçu ce mardi au ministère de la ville pour plaider la cause du centre historique de La Seyne, c'est que j'avais une autre raison de faire le déplacement à Paris. J'étais en effet convié à l'Élysée, avec cinq autres maires socialistes ou apparentés, sans mandats nationaux de parlementaires, pour une rencontre avec Bernard Poignant, chargé de mission auprès du Chef de l'État, à qui ce dernier a confié la tâche de recueillir les sentiments des élus locaux sur la situation du pays et leurs préoccupations, telles qu'ils les perçoivent et les vivent au travers du prisme de leurs mandats et des échanges qu'ils ont avec leurs concitoyens. Une sorte... d'oreille du Président.

Venus de petites et moyennes communes, de 980 à 62000 habitants, de Bretagne (Cesson-Sévigné), du Centre (Saint-Jean-de-la-Ruelle), de Champagne (La Chapelle-Saint-Luc), des Alpes (Voiron), de Provence (La Seyne) et des Pyrénées (La Bastide-de-Sérou), de villes et de villages aux aisances diverses, aux réalités économiques, sociales et culturelles variées, nous avons étonnamment été convergents sur tous les sujets, évoquant longuement la perte de confiance des citoyens envers la politique, livrant nos inquiétudes quant aux populismes simplistes, regrettant les difficultés de l'éducation populaire élévatrice des consciences, demandant une "halte au feu" sur les impositions de tous ordres qui étranglent les plus humbles et les classes moyennes et évoquant une réforme sérieuse de la fiscalité injuste et incomprise, suggérant un retour à certains fondamentaux de la république et de la gauche, quitte à ce que la France s'exonère un peu des contraintes européennes de réduction des déficits publics, abordant aussi des sujets concrets de l'exercice de nos mandats, comme la difficile mise en œuvre de la réforme de l'École, la coopération intercommunale, la complexité générée par les normes de plus en plus nombreuses et contraignantes, les attentes pressantes de nos concitoyens en détresse qui tapent à nos portes pour des problèmes sur lequels les maires n'ont guère la main, comme le travail ou le logement.

Nous avons cru devoir parler simplement et librement ainsi qu'on nous invitait à le faire. Notre hôte a minutieusement tout noté, il dressera une synthèse qu'il transmettra et évoquera avec le Chef de l'État. Et, de toutes les gares parisiennes, nos trains nous ont ramenés vers nos missions du quotidien.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE