10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 05:38

dbe6ffdb.Dans une quinzaine, le dimanche 25 mai, on votera pour désigner nos députés au Parlement européen. Je veux juste exprimer quelques petites choses aux visiteurs de ce blog.

À côté de la liste socialiste que conduit Vincent Peillon dans notre circonscription du Sud-Est, il y en aura d'autres de gauche, dont celles du Front de gauche de Marie-Christine Vergiat et celle des écologistes de Michèle Rivasi. Des listes d'extrême-gauche et des régionalistes seront aussi dans la course. Tous ceux-là ne sont pas nos ennemis, même si, une fois de plus, et même si je la comprends, je regrette la division de nos sensibilités.

Mais, en face, il y aura, entre autres mais surtout, les listes de la droite de Renaud Muselier et celle de l'extrême-droite de Jean-Marie Le Pen.

 

COMME AUX MUNICIPALES, NE PAS SE TROMPER D'ÉLECTION

Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas se tromper d'élection. Les Seynoises et les Seynois l'ont compris lors du scrutin municipal ; ils ont voté pour un projet communal et, contrairement à ce qui s'est joué dans d'autres grandes et moyennes villes, ils n'ont pas été très nombreux à utiliser l'élection du maire et de son équipe, qui n'ont pourtant pas caché leurs appartenances politiques, pour sanctionner une politique nationale.

Le 25 mai, je formule le vœu que cette même lucidité, témoignage d'une conscience politique mature de mes concitoyens, se retrouve pour la désignation des députés du Sud-Est français au Parlement européen.

 

DEPUIS DIX ANS, L'EUROPE, C'EST LA DROITE

Car c'est bien là l'occasion de chasser des instances européennes cette droite qui les gouverne depuis dix ans. Et qui a à son actif le fameux "pacte de stabilité", contraignant les budgets des états membres à contenir leurs déficits publics à moins de 3% du produit intérieur brut, qui est tout de même la cause de l'impossible et austère effort exigé de nos collectivités locales et de nos concitoyens.

L'Europe d'aujourd'hui, c'est celle que l'UMP, membre du Parti populaire européen, soutient et accompagne depuis une décennie, celle dont le candidat à la présidence de la Commission européenne est Juncker, favorable à l'évasion fiscale, la modification de la directive détachement, la dérégulation, et opposé à la taxe sur les transactions financières.

Quant à l'extrême-droite, comment croire qu'elle infléchirait quoi que ce soit, puisque, de l'Europe, elle n'en veut carrément pas.

 

SEYNOIS, SOYONS CITOYENS : FAISONS AUSSI BIEN QU'AUX MUNICIPALES

Et l'abstention, on sait à qui elle profite...

Et je m'autorise un peu à rêver que, dans deux semaines, La Seyne, comme elle l'a fait lors des élections municipales, se montre citoyenne plus que jamais, et vise une nouvelle fois le palmarès des villes populaires bénéficiant des dispositifs de "politique de la ville", de rénovation urbaine et d'accompagnement social des quartiers qui comptabilisera le plus grand nombre de votants.

Chiche, on essaie de renouveler ?

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM