13 juillet 2013 6 13 /07 /juillet /2013 20:13

http://us.123rf.com/400wm/400/400/harvepino/harvepino1204/harvepino120400037/13078727-illustration-3d-de-train-jouet-colore-en-bois.jpgBeaucoup de monde était persuadé, suite à la remise du rapport "Mobilité 21" devant proposer au gouvernement un tri hiérarchisé d'opérations prioritaires au sein de l'irréaliste kyrielle de projets du schéma national des infrastructures de transports, avoisinant les 240 milliards d'euros, que le Premier Ministre allait s'en tenir, s'agissant de la liaison ferroviaire Marseille-Toulon-Nice, au règlement de la traversée de Marseille, dont la gare en cul-de-sac constitue un "nœud" entravant la fluidité du transport.

Ce qui était déjà bien. C'est ce que je relatais dans un précédent article de ce blog.


FINALEMENT, LE "NŒUD" DE NICE EST AUSSI AU PROGRAMME

Au bout du compte, la partie orientale, à l'approche de Nice, sera aussi du lot des opérations programmées en priorité, et on devrait disposer, d'ici à 2023, d'un doublement de la ligne actuelle entre Cannes et Nice, permettant de gagner un peu en temps dans la liaison régionale, plaçant Nice à environ une heure trois quarts de Marseille, et, surtout, favorisant une liaison par Trains Express Régionaux (TER) à une cadence de type "RER" entre l'ouest des Alpes-Maritimes et Nice.

C'est une bonne chose. Et l'on peut mesurer là l'engagement autour de ce projet de Michel Vauzelle, président socialiste de la Région PACA, et de Jean-Yves Petit, vice-président écologiste chargé des transports, accompagnant sans état d'âme politicien les demandes des élus des Alpes-Maritimes.

 

L'AIRE TOULONNAISE ATTENDRA UNE GÉNÉRATION

Il reste que le troisième pôle urbain du littoral de Provence-Alpes-Côte d'Azur devra attendre. Et largement au-delà de 2030. Décidément, le Var et surtout l'agglomération toulonnaise ne sont pas vernis en matière de transports !

Après l'arrêt brutal de la déclaration d'utilité publique du tramway de Toulon-Provence-Méditerranée (TPM), par décision de justice, entraînant de facto l'impossibilité d'intégrer les équipements afférents, tels les parkings-relais, dans le contrat de développement Région-TPM (sauf celui des Esplageolles à La Seyne, qui a vocation à être parc-relais pour le transport maritime en site propre), j'étais de ceux qui espéraient qu'une amélioration des infrastructures pour de meilleures et plus nombreuses dessertes ferroviaires sur les liaisons Bandol-La Seyne-Toulon-Hyères allait un peu compenser la perte d'offre de transports collectifs urbains et inciter à délaisser la voiture. Il faudra attendre le temps d'une génération...

Il faut dire que les "anti-LGV", notamment de l'Ouest du Var, même après qu'on ait renoncé à une ligne à grande vitesse, n'ont pas aidé ceux, dont les élus de TPM, de toutes sensibilités politiques, qui plaidaient pour qu'une ligne nouvelle voie le jour, considérant simplement le fait que nos voies datent de 1859, époque où résidaient 300.000 Varois, alors que nous sommes plus d'un million aujourd'hui et que nous serons 250.000 de plus en 2030. Et que le Var est la première destination touristique de France...

Et cette série de nouvelles, certes attendues, tombe au moment où, malgré les efforts de persuasion de Gilles Vincent, maire de Saint-Mandrier, et de moi-même, l'agglomération n'a pas jugé nécessaire de renforcer les liaisons maritimes en bateaux-bus en remettant en service la ligne 38M (Saint-Mandrier - Les Sablettes - La Seyne). Décidément, il reste du chemin à faire pour avancer sur la voie verte de l'éco-mobilité locale.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Transports régionaux et nationaux

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE