21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 04:08

http://a10.idata.over-blog.com/300x227/0/57/87/56/04.09.21.swordinjustice-x.jpg"Traditionnellement, dans le cadre du contrat de territoire, nous recevions chaque année environ 1,8 million d'euros de dotation en investissement de la part du conseil général (...) Cette année, la commune a donc été informée en juillet que cette dotation passerait de 1,8 million d'euros à 600.000 euros". C'est Jean-Sébastien Vialatte, député-maire UMP de Six-Fours, qui, dans une récente interview à Var-matin, tout en comprenant la nécessité pour le Département du Var de dégager les moyens nécessaires à la reconstruction des territoires est-varois victimes des inondations du début de l'été, informait ses concitoyens de la dureté des temps à venir pour la vie communale.

Il relevait que "cette nouvelle donne « survenue en juillet, c'est-à-dire tardivement dans l'exercice budgétaire, et alors que des marchés sont déjà engagés », aurait pour conséquence de déséquilibrer le budget primitif voté en mars".

Et je ne peux être que d'accord avec lui quand il déplore le fait qu'il s'attend à ce que "le conseil général réduise également ses aides en fonctionnement, comme il le fait depuis des années, et les subventions qu'il verse directement aux associations. Lesquelles se tournent alors vers nous [les maires] pour compenser, mais nos finances ne nous le permettront pas", prévoyant de surcroît que "même après que la Dracénie aura été réparée, et une fois la crise économique oubliée, les communes varoises ne retrouveront pas le train de vie qu'elles ont connu cette dernière décennie".

Le maire de notre commune voisine notait également que "la mise en place de la Réforme générale des politiques publiques (RGPP) n'arrangera pas le problème, puisque l'Etat a d'ores et déjà annoncé qu'il gelait ses dotations aux communes. Or nous sommes soumis à la hausse mécanique des dépenses, de la masse salariale, par le simple biais du glissement vieillesse technicité, et du coût des énergies."

Cette situation m'embarrasse encore plus qu'elle préoccupe Jean-Sébastien Vialatte. Car l'impact sera encore plus rude pour La Seyne, ville déjà sinistrée de façon structurelle depuis plus de vingt ans, et traitée à la même enseigne. Enfin... presque... ou plutôt, devrais-je dire, beaucoup plus mal !

Parce qu'il n'est pas juste que, si Six-Fours accuse une baisse de 67% (de 1,8 à 0,6 millions d'euros), La Seyne soit, quant à elle, ponctionnée de... 80% (de 3,8 à 0,8 millions d'euros). Exactement comme Hyères dont la population et le niveau de ressources ne sont pourtant pas dans la situation que connaît notre ville !

C'est inqualifiable que le conseil général, qui a dégagé 37 millions d'euros d'excédents en 2008 et 27,5 millions en 2009 (voir ICI), profite des dramatiques intempéries de l'Est Varois pour étrangler un peu plus La Seyne, ville la plus pauvre du Département, voire de la Région, l'une des rares à assurer sa mission de solidarité, par exemple en étant, avec La Garde, la seule de l'agglomération toulonnaise, et même au-delà sur la bande littorale, à être en règle avec la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) imposant aux communes de disposer de plus de 20% de logements sociaux.

Oui, inqualifiable !

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Finances - budget et impôts

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM