29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 03:12

http://www.nasdy.info/wordpress/wp-content/uploads/2010/08/blabla.jpgAprès celles d'hier et d'avant-hier, voilà une troisième série de mises au point comptables à l'issue du vote - sans opposition - du compte administratif 2012 de la commune de La Seyne, tant on entend ou on lit de calembredaines sur des prospectus ou sur Internet de la part de divers aspirants à la place de maire...

 

PAS DE LA "BONNE COULEUR POLITIQUE", MAIS DES TAUX DE SUBVENTIONS À LA HAUSSE

Il y a ainsi trois baratineurs qui se rejoignent pour laisser perfidement entendre que La Seyne est incapable d'obtenir des aides extérieures. L'un dit que "pas de projet, pas de confiance", et l'autre enchérit sur l'air de "Vuillemot n'est pas de la bonne couleur politique donc incapable de tirer des subventions", tandis que le dernier affirme : "Je pense que je serai plus à même d'attirer des partenaires financiers avec Toulon Provence Métropole [sic ! - euh, ce ne serait pas plutôt "Toulon Provence Méditerranée" ?...] ou le conseil général".

Il faudrait que ces gens-là se fassent aider pour décortiquer un peu les finances de la commune ; ils y découvriraient que le taux moyen de subvention à la ville avant 2007 était de 31,5%, et qu'il est depuis 2008 de... 32,7%. Malgré les restrictions budgétaires des institutions publiques. Alors ?...

Une collectivité, Messieurs les camelots, ça ne se gère pas avec du lobbying, mais avec de la constance, de la rigueur et du travail. Sinon, ça se saurait, et, depuis mai 2012 que je suis supposé avoir mué dans les bonnes teintes politiques, j'aurais décroché le jackpot auprès de mes amis en charge des affaires de l'État. Or on en est bien loin...

 

DES CHIFFRES ARRONDIS... À CINQUANTE MILLIONS D'EUROS PRÈS !

Mais la plus cocasse allégation reste sûrement celle-ci : "Aucune amélioration rapide n'est envisageable au niveau du désendettement de La Seyne avec la réélection de Marc Vuillemot. 38 contrats de prêts sont en cours et la dette de la commune atteint plus de 200 millions d'euros. (...) Aussitôt élus, nous renégocierons les emprunts à risque". Bon...

Sauf que, entre 2002 et 2007, avant notre élection, la dette a augmenté de 9,1% par an, que j'ai commencé à la maîtriser en limitant sa hausse à 1,6% par an, et que, en 2012, pour la première fois depuis bien des années, l'encours de la dette a diminué de 4 millions d'euros...

Quant au montant burlesque de 200 millions évoqués, ce doit être juste un chiffre arrondi, puisque j'ai ramené l'encours à 146 millions. Arrondi à 54 millions près, à la centaine de millions au dessus... une broutille...

Et je n'ai heureusement pas attendu les conseils avisés de ce saltimbanque amateur des finances locales pour stabiliser depuis cinq ans les emprunts à risque souscrits par mes prédécesseurs, pour 27 millions d'euros, auprès de la banque Dexia, contre laquelle j'ai d'ailleurs engagé une procédure, m'appuyant sur la jurisprudence du département de Seine-Saint-Denis.

 

MAIS TOUS LES ACTEURS LOCAUX DE DROITE NE JOUENT PAS DANS LE RIDICULE

Par bonheur pour la démocratie et la République, tous les gens de Droite ne sont pas de la veine vaudevillesque de ces prétendants-là. Et je sais gré de leur honnêteté intellectuelle aux conseillers municipaux de notre minorité, notamment Marcel Barbero et Fathi Bousbih, qui, outre le fait qu'ils n'ont pas émis un seul contre, ont sportivement reconnu dans le débat précédant le scrutin du compte administratif 2012 que nos efforts de bonne gestion portent leurs fruits : "Cela apparaît clairement", a dit l'un, ajoutant à mon endroit : "Vous êtes très honnête et très rigoureux". Voilà des personnes honorables avec lesquelles j'aurais plaisir à batailler à la loyale si elles pouvaient être investies pour être nos concurrents.


D'autant que leurs dires sont confirmés, dans un courrier daté de début juin, par le Directeur départemental des finances publiques qui, suivant en continu l'évolution des comptes seynois (ça fera faire des économies à celui de mes concurrents qui annonce vouloir faire réaliser un audit...), et rappelant la toujours fragile situation financière de la commune, nous encourage dans la voie que nous avons ouverte depuis cinq ans et nous félicite des "réels efforts accomplis".

Des félicitations que je dédie à Jo Pentagrossa et Any Baudin, élus chargés des finances et du budget, à l'équipe du pôle "Ressources et moyens", sous la houlette de Gilles et Fabien, et, plus généralement, à tous les fonctionnaires communaux qui prennent leur part dans cette belle mais difficile aventure de redressement.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Finances - budget et impôts

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

CLIQUEZ POUR SIGNER
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE