11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 08:52

http://www.europarl.europa.eu/resources/library/images/20080612PHT31444/20080612PHT31444_original.jpgLe budget 2013 de la ville que j'ai présenté ce mercredi au conseil municipal a été voté. Aucune voix contre de la part de la minorité UMP-UDI (PR-NC). Et vote pour unanime de la majorité PCF-PS-MRC-PRG-PÒc. J'avoue avoir ressenti une certaine émotion lorsque, une fois connus les résultats du vote secret, mes collègues ont applaudi, comme lorsque Fathi Bousbih, conseiller municipal UDI-Parti radical a sportivement reconnu que j'avais "fait l'impossible depuis le début du mandat", que Marcel Barbero, conseiller municipal non inscrit de la liste Arthur Paecht, a aussi été fair-play en admettant l'effort de bonne gestion, et que, tour à tour, les présidents des groupes de la majorité, ont annoncé leur volonté d'unité autour de cet engagement fort de la vie communale.

 

INCOMPRÉHENSIBLE BAISSE DE LA DOTATION DE L'ÉTAT

Les débats ont été de bonne tenue. J'ai apporté les précisions nécessaires pour parvenir à ce vote que je vis symbolique d'une reconnaissance des efforts accomplis depuis cinq ans par les élus, les cadres, et les agents. Avec une pensée particulière pour Gilles, directeur du pôle "moyens", et ses collaborateurs, qui ont été mes "bras armés" pour parvenir, cette année encore, à l'équilibre sans hausse de l'imposition.

Et ce malgré la baisse, notifiée la veille, de la dotation de l'État (-1,55%), aussi inattendue, car celle-ci ne devait intervenir qu'en 2014, qu'incompréhensible car la population seynoise a augmenté. Ce qui m'a conduit à indiquer que je n'étais "pas content du tout des décisions prises par mes petits camarades du gouvernement"

 

UN BUDGET RIGOUREUX, PAS UN BUDGET DE RIGUEUR

 Ce budget préserve toutes les offres de services publics. Il assure les mêmes participations communales au centre d'action sociale, à la Caisse des écoles, et aux centaines d'associations. Il permet de poursuivre la régulation de l'endettement, même si je me serais bien passé de devoir affecter presque un million d'euros en provision au cas où trois emprunts dits "structurés", c'est-à-dire presque "toxiques", souscrits auprès de Dexia au cours du mandat précédent, verraient leurs taux s'envoler. Il crée les conditions de la génération d'autofinancement afin de réduire le recours à l'emprunt pour réaliser les investissements indispensables. Ce n'est pas un budget de rigueur. C'est un budget rigoureux. Je le détaillerai un peu dans un prochain article.

 

Il nous reste à poursuivre sa mise en œuvre entamée par anticipation depuis janvier, pour assurer, comme ce fut également souhaité par les élus de la minorité dont je salue l'honnêteté républicaine, de la bonne gestion, du service aux citoyens, et de la proximité.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Finances - budget et impôts

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

CLIQUEZ POUR SIGNER
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE