/ / /

 

UNE POLICE MUNICIPALE AUX MOYENS HUMAINS ET LOGISTIQUES RENFORCÉS

 

Quoi qu'aient pu, en 2018, laisser entendre certains élus minoritaires selon lesquels, à l'instar d'importantes communes françaises (Brest, Créteil, Le Mans ou Nanterre), La Seyne serait favorable à la suppression pure et simple de sa police municipale, non seulement nous l'avons maintenue, mais elle est, avec ceux dédiés aux 0-25 ans, le seul service communal à avoir vu ses moyens significativement renforcés depuis 2008, et en particulier depuis 2014.

 

Nous nous sommes élevés en faux contre cette manipulation d'autant plus cynique que tel autre contempteur a proposé un sondage demandant si la police municipale doit être armée, laissant ainsi entendre qu'elle ne l'est pas, alors que c'est le cas depuis des décennies et que ce sont même des policiers municipaux seynois qui sont agréés pour assurer la formation de leurs collègues d'autres communes.

 

Il est des sujets avec lesquels il est désolant de faire de la petite politique politicienne. La tranquillité publique et la sécurité des personnes en sont un, majeur, la triste réalité dans la métropole toulonnaise le confirme hélas depuis presque trois ans.

 

Oui, qu'on se le dise : les policiers nationaux et communaux en poste à La Seyne font bien leur travail. Ils ont la considération de l'équipe municipale et de la population. C'est justement pour cela que nous n'avons eu de cesse de conforter les effectifs de policiers municipaux, d'agents de sécurité de la voie publique et de médiateurs urbains.

 

Face aux contrevérités et remarques désobligeantes pour les fonctionnaires de la sécurité et leurs hiérarchies, nous avons souvent dû préciser les choses à partir de données officielles que chacun peut à loisir vérifier sur les sites Internet de l'open-data du gouvernement pour les effectifs et du ministère de l'Économie pour les données budgétaires.

 

On y découvre que, contrairement aux dires de certains, La Seyne était fin 2017 (dernière année statistique disponible) dans la bonne moyenne varoise en matière d'effectifs de policiers municipaux rapportés au nombre d'habitants. Avec 9,43 policiers municipaux pour 10000 habitants, elle était 7ème sur les douze communes de la métropole (moyenne 10,81), devant d'importantes communes comme La Garde, La Valette ou Toulon. Elle était également 7ème des 15 communes les plus peuplées du Var (moyenne 10,03).

 

Et, après que nous avons finalisé neuf recrutements en 2018, avec 10,82 agents pour 10000 habitants, La Seyne a gagné une place dans les classements métropolitain et varois. Et on peut encore mieux mesurer l'effort budgétaire consenti par La Seyne pour sa police municipale quand on rapporte notre effectif à la dette par habitant (hélas la 3ème plus importante du Var, depuis vingt ans, derrière Saint-Raphaël et Fréjus), plaçant notre commune, malgré ses difficultés financières structurelles, en 9ème position sur les 15 plus importantes communes varoises.

 

 

Poursuivez votre lecture...

 

> UNE POLICE MUNICIPALE AUX MOYENS RENFORCÉS

> LA POLICE MUNICIPALE ENFIN DOTÉE D'UNE "DOCTRINE D'EMPLOI"

> UNE COOPÉRATION RENFORCÉE AVEC LA POLICE NATIONALE ET LA JUSTICE

> LA CRÉATION D'UNE BRIGADE DU CADRE DE VIE DU QUOTIDIEN

 

 

ou... RETOUR À L'INTRODUCTION DU THÈME "SÉCURITÉ"

ou... RETOUR AU CHOIX DE THÈME

ou... RETOUR À L'ACCUEIL DU BLOG

Partager cette page

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var