24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 04:38

On peut à bon droit se questionner sur les raisons qui ont conduit certains candidats varois désignés par le Parti socialiste pour l'élection législative à adopter des postures de renoncement juste avant ou quelques jours après la clôture du dépôt des candidatures, ou de revendication de « double investiture » (En marche et PS).

D'autant qu'ils l'ont parfois décidé sans même requérir les avis des militants socialistes, dindons de la farce, qui, conformément aux règles statutaires du PS, les ont démocratiquement mandatés pour porter leurs couleurs.

Ceux-là sèment le trouble chez les électeurs qui voulaient leur faire confiance et la communication hasardeuse qui tente de justifier leurs postures fragilise les trois qui restent en lice et s'affirment explicitement et exclusivement candidats du PS, fût-ce dans une démarche unitaire : Insaf Rezagui (5ème circonscription), Cécile Laublet (6ème) et Jimmy Coste (7ème, la nôtre du sud-ouest varois).

 

COHÉRENCE ET RATIONNALITÉ DANS NOTRE 7ème CIRCONSCRIPTION

Ce dernier a tout mon soutien. Il a renoncé à sa candidature de titulaire pour favoriser l'unité de la gauche, acceptant d'être suppléant pour laisser sa place à notre maire-adjointe écologiste seynoise Denise Reverdito, dans le cadre d'un accord départemental que le responsable socialiste varois Bernard Giner a négocié avec le PRG, l'UDE et EELV.

Jimmy Coste était même prêt à se retirer complètement si les soutiens socialistes de Benoît Hamon, les Verts, la France Insoumise, le PCF, et d'autres, étaient parvenus à au moins discuter en vue de s'entendre sur des candidatures uniques de toute la gauche dans notre département où le danger de l'extrême-droite est réel.

 

UN PROJET SOCIALISTE ET ÉCOLOGISTE VALIDÉ PAR LES 2 MILLIONS D'ÉLECTEURS DE LA PRIMAIRE

Dans cette cacophonie étourdissante, Denise Reverdito (EELV) et Jimmy Coste (PS) porteront donc chez nous le projet que Benoît Hamon a proposé à l'élection primaire puis aux Français, issu de son entente avec l'écologiste Yannick Jadot, et que tout un chacun estimait compatible, en vue d'une union de la gauche à la présidentielle, avec celui de Jean-Luc Mélenchon, mais que les entêtements de l'un comme de l'autre des candidats ont fait échouer.

Il faut que ça se sache, nos candidats de la 7ème circonscription ne promeuvent clairement pas le nouveau projet bigarré du PS, certes validé par le bureau national du parti, mais totalement incohérent car il a pioché à la fois dans les propositions libérales de Macron et dans celles, sociales, de Hamon, ainsi que l'a démontré le quotidien « Le Monde » dans un récent article. Et je les soutiens dans ce choix.

Il ne faudrait pas que le PS, qui reste étrangement coi dans le tintamarre de la confusion sociale-libérale qu'entretiennent certains de ses candidats et responsables nationaux, leur fasse reproche de leur conséquence.

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM