23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 11:18

Comme président de l'association des maires « Ville et Banlieue » de France, je suis membre de droit du Bureau national de l'Association des Maires de France (AMF).

C'est à ce titre que j'étais ce mercredi à Paris, au mythique studio 104 de la Maison de la Radio, pour recevoir les candidats à l'élection présidentielle pour une sorte de « grand oral » passé devant plus de 700 maires invités par leurs associations départementales, dont cinq de mes collègues varois.

Si j'ai regretté, comme beaucoup de maires, que deux des onze prétendants, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, ne soient pas venus en personne, se faisant représenter par des porte-parole, et que la question des quartiers populaires prioritaires n'ait été effleurée que par trois des candidats, dont — ouf ! — celui que je soutiens, Benoît Hamon, j'ai apprécié la démarche, tout à fait novatrice et inédite.

 

DES MAIRES INQUIETS ET DÉTERMINÉS

Elle aura permis aux élus locaux, animateurs des petites patries démocratiques que sont nos 35.000 communes, de faire entendre leurs voix et leurs inquiétudes, et surtout leurs déterminations à ne plus subir des coopérations intercommunales imposées, des transferts de compétences de l'État ou des décisions d'exonérations d'impôts non compensés par les moyens financiers de les assumer, ou encore des baisses drastiques de dotations fragilisant le service public de proximité et, faute de pouvoir réaliser d'indispensables investissements, la dynamique économique des territoires.

Celui des candidats qui sera choisi par le peuple souverain ne pourra pas dire qu'il n'aura pas été prévenu ; les maires, seuls élus de la nation à avoir la confiance de plus de la moitié des Français — les deux tiers — selon un récent sondage, sont apparus déterminés à défendre leurs communes, leurs libertés, supposées garanties par la Constitution de la République, d'administrer à leur guise leurs territoires, et les moyens de conduire leurs projets au service de leurs concitoyens.

 

APRÈS LES AUDITIONS, UN DÉBAT TÉLÉVISÉ

J'ai été convié, à la suite de ces presque huit heures d'auditions, que l'on peut écouter sur le site de l'AMF, à participer à un échange avec trois de mes collègues, maires de sensibilités diverses et de communes de tailles variées, organisé par la chaîne de télévision "Public Sénat". Les visiteurs de mon blog peuvent le retrouver ci-dessous...

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM