3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 05:48

À sa place, je me serais senti frustré. Mon jeune camarade Olivier Andrau, conseiller municipal seynois et numéro deux de la liste varoise de gauche que mènent Cécile Muschotti pour le Var et Christophe Castaner pour l'ensemble de la Région Provence Alpes Côte d'Azur, a été victime collatérale du changement d'horaire du meeting qui s'est tenu ce mardi à La Seyne. Les contraintes du ministre Stéphane Le Foll, venu témoigner son soutien à notre équipe, ont en effet obligé les organisateurs à repousser la réunion publique de 19 heures à 20 heures et, pour ne pas imposer aux participants de rentrer chez eux trop tard dans la nuit, un des discours prévus a été supprimé. Celui d'Olivier.

Participant avec lui, ce mercredi, à une de ces "réunions d'appartement" que j'affectionne et où Olivier se révèle fin débatteur, pédagogue et maître de son sujet, je lui ai proposé de publier sur ce blog ce qu'il aurait dû exposer aux nombreuses personnes qui avaient répondu à l'invitation au meeting.

J'ignorais en lui formulant cette idée que son discours comportait un ou deux passages où il dit du bien de moi. J'ai hésité à couper ces paragraphes, mais j'y ai renoncé pour ne pas dénaturer la logique de son propos. Tant pis, ma modestie en souffre un peu, mais je m'en remettrai...

 

"Chers camarades, chers amis,

"Nous voilà réunis ce premier jour de décembre pour accueillir notre candidat à la présidence de la Région, Christophe Castaner. Que de chemin parcouru depuis le début de cette campagne au mois de mai. Et quel plaisir de retrouver Christophe ce soir à La Seyne, là où notre campagne a été officiellement lancée il y a cinq mois. La Seyne, cette ville symbole, ma ville, notre ville, symbole de l’union des gauches et de l’écologie, symbole d’une démocratie locale permanente et exigeante, symbole de politiques justes et équilibrées, dirigée par un maire symbolique de ce que doit être un élu aujourd’hui : un élu de terrain, qui vit sur son territoire, qui travaille collectivement, qui dit la vérité à ses administrés, un élu honnête et sincère qui consacre son énergie à son morceau de République et non à sa carrière.

"Oui, cela fait cinq mois que nous faisons campagne ! C’est le temps que nous avons pris, ensemble, pour aller à la rencontre de nos concitoyens de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, écouter, construire le projet avec eux, avec vous.

"Car, je veux le rappeler ce soir, nous n’avons pas fait une campagne classique, nous avons construit et mis en œuvre une méthode originale. Cette méthode, nous l’avons voulue renouvelée comme nos pratiques politiques, comme les candidats qui ont été choisis pour incarner, pour porter le projet « Ambition Provence Alpes Côtes d’Azur ».

"Si une chose nous distingue de nos concurrents, c’est d’abord cela : la méthode.

"C’est quoi la méthode Castaner ? C’est d’abord la clarté dans les pratiques, le refus du cumul des mandats et la sincérité dans les intentions. Quand il sera élu président, Christophe s’y est engagé, il démissionnera de son mandat de maire de Forcalquier pour être un président à temps plein. Le candidat de la droite extrême, lui, resterait président de la métropole de Nice pour se parler à lui même. Notre méthode, c’est aussi habiter et vivre dans sa Région, la candidate de l’extrême droite, elle n’y vit pas, ne la connaît pas et ne l’aime pas.

"Notre méthode, c’est encore d’avoir permis à de nouvelles personnalités d’incarner l’ambition pour la Région, au travers du vote (car oui chez nous on vote, on est pas désigné par la famille ou le chef du parti), et ce grâce à la sagesse de nos ainés politiques, comme Marc Vuillemot, qui a accepté de figurer symboliquement sur notre liste afin de concourir au renouvellement.

"Notre méthode, enfin, se singularise par un discours et une action politique sincère. Non, nous ne faisons pas de promesses inconsidérées ou hors-sujet. Non, nous n’avons pas promis un lycée partout où nous sommes allés durant la campagne. Non, nous ne parlons pas de sujets dans lesquels la Région n’a pas de compétence. En fait, nous parlons de ce que nous connaissons et dont nous sommes fiers : la Région Provence Alpes Côte d’Azur. Nous portons aussi le bilan, un bon bilan, de Michel Vauzelle, les succès en terme de maisons de santé, de rénovation des lycées, de soutien à la formation professionnelle, et au développement économique engagé durant les derniers mandats écoulés. C’est pourquoi nous voulons aujourd’hui, après avoir réussi la montée en puissance des politiques régionales, mettre en avant dans notre projet une montée en qualité de ces politiques. Soyons fiers de ce qui a été accompli et faisons confiance à nos candidats pour relever ce défi à venir. Bref, mettons en œuvre la méthode Castaner : projet équilibré et financé, pratiques politiques sincères, candidats compétents et renouvelés.

"Mais ce n’est pas seulement cela qui fait de notre programme un projet unique, c’est aussi les valeurs que nous portons. Les valeurs… Elles ont tellement été abîmées par nos adversaires et nos ennemis. Des « républicains » qui se sont crus obligés de monopoliser cet adjectif (si noble pourtant) qui appartient à tous les Français, pour masquer leur vide idéologique par une course ingagnable derrière l’extrême-droite ; et des nationalistes malhonnêtes qui pensent la laïcité comme un moteur à exclusion, qui se financent auprès des banques russes et qui se frottent les mains quand le pire survient. Ils se nourrissent de la violence quand ce ne sont pas eux qui la provoquent.

"Oui, finalement nous sommes aujourd’hui les seuls à porter les valeurs de la République. Nous sommes les seuls aujourd’hui qui défendent la Liberté, l’Égalité et la Fraternité ; des valeurs universelles de modernité et de solidarité.

"Qui défend la première des libertés, la sécurité, en mettant en œuvre les lois nécessaires à la protection des citoyens pour que ces derniers puissent vivre comme ils l’entendent ? Qui recrute des policiers et des magistrats supprimés par la droite ? C’est la gauche.

"Qui a mis en place des maisons de santé, financé des centres de formation et des lycées pour permettre à chacun, quelles que soient ses origines sociales et ethniques, de bénéficier de chances égales pour s’élever dans la société et être autonome ? C’est la gauche.

"Qui soutient l’éducation populaire et la culture pour favoriser l’ouverture vers l’autre et le vivre-ensemble dans la République ? C’est la gauche !

"Qui permet à tous les lycéens de la Région de partager un repas en commun le midi à la cantine, sans qu’aucun ne soit mis à l’écart selon ses pratiques ou ses origines ? C’est la gauche ! C’est elle qui permet de vivre ensemble.

"Quand d’autres à droite veulent que les Français vivent les uns à coté des autres, certains à l’extrême droite, veulent carrément que des Français vivent au dessous des autres, en affirmant que les musulmans ne seront jamais au même rang que les chrétiens ! Et les athées, les agnostiques ? Ils sont à quel niveau ? Ils affirment aussi que la place des femmes est à la maison quand ils affichent leur intention de remettre en cause le droit à l’IVG.

"Oui, nous portons les valeurs qui permettent à la France et à la République de vivre. Oui, nous proposons un projet qui fait sens commun, un projet pour tisser les liens nécessaires à l’exercice d’une citoyenneté qui libère.

"Oui, nous portons le projet de développement d’une région tout à la fois fière de son identité multiculturelle et ambitieuse pour son avenir, dans la Méditerranée et dans le monde.

"À l’heure du choix, chacun est libre. Seulement à cette heure. Après il est trop tard. Alors, mes chers amis, je vous le dis, les 6 et 13 décembre, faites le bon choix, pas pour moi, pas pour nous, mais pour vous. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre région, demandez vous quel est le meilleur choix pour que vous soyez fiers de votre région, fiers de votre République, fiers de vous-mêmes. Votez pour le candidat de l’identité généreuse de la Provence Alpes Côtes d’Azur, pour le candidat des valeurs républicaines, pour le candidat qui a une vision ambitieuse pour notre Région. Votez pour Christophe Castaner.

"Vive la France de la République ! Vive la Région Provence Alpes Côte d’Azur !"

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM