7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 12:20

Une marée noire a déferlé sur nos côtes de Méditerranée jusqu'aux massifs alpins.

La position de reddition en rase campagne dictée à Christophe Castaner n'est pas acceptable.

Une autre voie est possible : le rassemblement des listes de Christophe Castaner et de Sophie Camard et Jean-Marc Coppola.

L'argument d'une pseudo-responsabilité de favoriser l'élection du FN ne tient pas. En effet, même si la gauche ne devait pas être présente, il n'y aurait hélas, sauf miracle, aucune chance que la Région échappe au FN, au vu du score qu'il a réalisé ce dimanche. Il aurait les mains libres pour conduire sa sinistre politique. Et, si le miracle se produisait, ceux qui assumeraient les responsabilités régionales, ce seraient ceux qui ont tellement flirté avec les idées nauséabondes de l'extrême-droite qu'il lui ont donné du crédit et se sont fait siphonner leur électorat qui aura préféré l'original à la copie. Sans que quiconque, du vrai camp républicain, celui de la gauche, ne puisse porter une voix d'opposition.

En revanche, si la gauche et l'écologie réunies se présentaient au second tour, elles pourraient au moins, par le vote à la proportionnelle, être présentes avec leurs diversités pour combattre les méfaits que le FN va s'employer à commettre. Et, ce faisant, la gauche et l'écologie, peut-être avec d'autres, entreraient en résistance autrement que dans une inopérante clandestinité contrainte.

La loi électorale impose à Christophe Castaner, comme tête de liste, de porter seul le lourd fardeau de décider de notre retrait ou notre maintien avant ce mardi. Il ne peut le faire contre les avis des siens, quelles que soient les postures et déclarations qui ont pu lui être imposées.

Le peuple des Provençaux, Alpins et Azuréens, qui, lorsqu'il n'a pas opté pour l'extrême-droite, a voté autant pour la gauche et l'écologie que pour la droite, et qui peut se réveiller de l'abstention, ne doit pas être abandonné à un sort funeste, alors qu'il souffre déjà grandement de trop de renoncements et de l'austérité qu'il subit.

Il y a urgence, au regard des contraintes des dépôts des listes :

1°) à aider Christophe Castaner à ne pas céder à des injonctions venues d'ailleurs, sachant que, s'il n'est pas en situation de pouvoir assumer un sursaut, il a toujours le loisir de céder son mandat à n'importe lequel de ses colistiers ;

2°) à constituer une liste fusionnée réunissant les listes de gauche et de l'écologie du premier tour.

Debout la Gauche !

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM