25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 05:36

On me demande souvent, ces temps-ci, pourquoi je ne figure qu'en avant-dernière position sur la liste varoise de l'équipe régionale de Christophe Castaner, candidat de la liste de gauche pour les élections des 6 et 13 décembre prochains.

Je réponds généralement, sourire aux lèvres, que c'est parce qu'on n'a pas voulu de moi... en dernière position... précisant tout de même après avoir laissé un temps de surprise à mon interlocuteur que ça n'aurait pas été possible puisque l'alternance stricte homme-femme, à juste titre imposée par la Loi, fait que la 27ème et dernière place d'une liste dont la tête est une femme est mathématiquement occupée par une femme.

 

SOYONS COHÉRENTS : NON AU CUMUL DES MANDATS !

Plus sérieusement... une part de vérité est que je ne peux pas prôner le non-cumul des mandats électifs et ne pas me l'imposer à moi-même. Alors pourquoi figurer tout de même sur la liste ? Sans fanfaronner, je sais bien que, si l'on m'a sollicité, c'est au regard de ce qu'incarne la deuxième (après Avignon) plus importante ville de Provence Alpes Côte d'Azur animée par une équipe de gauche unie et élargie.

Accepter de remplir un rôle de symbole, "poussant" la liste en étant assuré de ne pas être élu, était un bon compromis ; il faudrait en effet un miracle pour notre équipe, avec un score aux alentours de 97%, à la mode nord-coréenne, pour que l'avant-dernier soit appelé à siéger. Impossible donc, même si, comme j'en suis certain, nous ferons mentir les funestes sondages... mais sûrement pas dans de telles proportions.

 

PLUTOT CONTENT QUE LA SEYNE PRENNE SA PART DANS LE RENOUVEAU

L'autre part de vérité est que, s'il faut limiter la concomitance de plusieurs mandats, il faut aussi, au nom de l'exigence démocratique, en limiter l'accumulation dans la durée. Il est temps de promouvoir des jeunes talentueux appelés un jour à prendre le relais, sans pour autant qu'ils soient des sortes de "dauphins" sous tutelle d'une vieille garde.

Mais je ne cache pas une certaine fierté à relever que les deux premiers de la liste varoise, Cécile Muschotti, 28 ans, et Olivier Andrau, 36 ans, ont fait leurs premières armes d'élus locaux au sein du conseil municipal de La Seyne, la première au sein de mon équipe de 2008, le second depuis 2014. Et de noter qu'un autre jeune élu seynois, Anthony Civettini, 36 ans, figure sur la liste EELV-FG avec laquelle nous serons appelés à nous retrouver entre les deux tours.

Ceux qui ont œuvré à la constitution des équipes ont bien fait. Il faut valoriser cet engagement citoyen d'une jeune relève aussi audacieuse que sérieuse et courageuse, qui donne à toutes les générations confiance en l'action publique, tellement nécessaire par les temps qui courent.

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM