7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 08:14

Une fois de plus, j'en suis estomaqué. Voilà un nouvel article (sur le site Internet de RTL, celui-là) traitant des élections régionales de décembre prochain qui, comme tant d'autres avant lui, feint d'ignorer que, en Provence Alpes Côte d'Azur, il y a trois "blocs" de sensibilités politiques qui, si l'on en croit un récent sondage de l'IFOP, seraient au coude-à-coude, au risque de faire croire aux lecteurs que la partie serait déjà jouée, et que l'enjeu se limiterait à un duel entre droite et extrême droite.

 

EXTREME DROITE, DROITE ET GAUCHE AU COUDE-A-COUDE

Car, en effet, alors qu'on est en période estivale où nos concitoyens, accablés par la canicule et les difficultés du quotidien, ont autre chose en tête que cette élection prévue dans cinq mois pour une institution dont on ne connaîtra les compétences que dans quelques semaines, après le vote parlementaire de la loi NOTRe, les 987 personnes qui ont bien voulu répondre aux questions des sondeurs placent la droite à 35% des intentions de vote, l'extrême droite à 33%, et la gauche à 32%.

Autant dire qu'on peut d'autant moins tirer de conclusion qu'on ne sait ni si les centristes du MoDem, crédités de 5%, iront jusqu'au bout de leur projet de présenter une liste au premier tour, ni ce qu'ils feraient - et ce que leurs électeurs feraient - pour le second, ni ce qu'il en sera des discussions entre sensibilités de gauche d'avant premier tour, et encore moins d'entre les deux tours.

 

LA MESSE EST LOIN D'ETRE DITE

Ce que je crois, moi, c'est qu'il n'est pas correct de passer sous silence, comme si la messe était dite, les temps de campagne de Christophe Castaner qui, sans tambour ni trompette, depuis des semaines, dans le moindre village des six départements régionaux, parle tous les jours aux gens du bilan concret de la mandature de Michel Vauzelle qui s'achève, de leurs préoccupations, des projets raisonnables et réalistes qu'il veut promouvoir pour notre territoire de cinq millions d'habitants, comme il l'a fait à La Seyne samedi dernier, tandis que ses deux adversaires rivalisent de propos hors sujet, montant les gens les uns contre les autres à l'heure où la République a plus que jamais le devoir de rassembler, oubliant - mais l'ont-ils jamais su ? - qu'ils se placent là à l'opposé des usages historiques d'une région qui s'est toujours construite sur son ouverture à tous, Français, Européens et habitants des pourtours méditerranéens.

J'ai toujours eu beaucoup de respect pour les journalistes et la liberté de la presse, vecteur d'information, de sujets de dialogues et de confrontations, donc de démocratie active, mais, là, depuis quelques temps, et au travers de tant de medias, je me le demande : que cherchent ceux qui promeuvent une image aussi réductrice de cette élection régionale si importante ?

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM