27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 06:55

http://www.nemours.fr/wp-content/uploads/2010/11/nouveaux-habitants.jpg"Dis donc, depuis quelques années que j'en suis parti, elle bouge, La Seyne !" En cette période de fêtes de fin d'année, où nombre de nos concitoyens partis vivre sous d'autres cieux reviennent pour passer quelques jours en famille, c'est un peu le leitmotiv de beaucoup d'amis et connaissances qui posent sur notre ville un regard souvent plus objectif que le mien, toujours prompt de moi-même ou invité par des Seynois à ne voir que ce qui ne va pas, ce qui est bien normal.

D'ailleurs, les chiffres en attestent. La Seyne bouge, en effet. Je viens de recevoir les données de l'INSEE qui procède chaque année au recensement. Et, de 62.082 habitants début 2013, la nouvelle population légale au 1er janvier prochain sera passée à 62.640. Elle était de 56.768 au début du mandat municipal qui s'achève.

 

DES HABITANTS EN PLUS, C'EST AUTANT DE SERVICES À ASSURER

Ce n'est pas que je m'en réjouisse trop, car 10% d'habitants en plus, ce sont autant de services publics qu'il faut leur assurer, pour les enfants, les adultes et les seniors, de difficultés de circulation et de stationnement, d'acceptation des nouveaux venus par les anciens résidents, de changements de l'environnement des quartiers résultant de ces nouvelles constructions que nous avons heureusement freinées.

Et, par les temps qui courent, avec des budgets à la baisse, l'exercice n'est pas facile. Pourtant, on aura réussi à faire, avec des charges de fonctionnement des services que nous avons réduites de 14%, tout en accroissant l'offre, et avec des effectifs d'employés communaux qui n'ont pas augmenté dans les mêmes proportions que la population, ainsi que je l'exposais au printemps dernier dans un article de ce blog, et qui est encore plus justifié aujourd'hui.

 

LES REGARDS OBJECTIFS DE CEUX QUI REVIENNENT À LA SEYNE...

Mais, au-delà du nombre, lui-même, de Seynoises et de Seynois, ce que me disent ceux qui reviennent, c'est que l'image de la ville change. Et, pour eux, plutôt en bien. Au titre des choses appréciées par ceux qui sont partis, c'est curieusement la rénovation de Berthe qui arrive en tête du palmarès de ce qu'on me fait remarquer, pas tant pour elle-même car beaucoup de mes interlocuteurs n'y vivaient pas avant de nous quitter, mais pour l'image de notre entrée de ville.

Également souvent cités les projets en cours sur le site des anciens chantiers navals (casino, port, atelier mécanique), les aménagements harmonisés des sites commerciaux des Sablettes, le domaine de Fabrégas et l'ouverture de la Corniche merveilleuse, les parkings créés le long de l'anse de Tamaris et les impacts de sa Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager pour en sauvegarder le caractère, les espaces publics et l'habitat rénové du centre ancien et les animations culturelles et festives, l'amélioration des transports collectifs, notamment les bateaux-bus, la gare rénovée, la nouvelle médiathèque, et même... le crématorium qui va entrer en service dans quelques jours !

 

...ET DE CEUX QUI S'Y INSTALLENT

Assez curieusement, ces remarques recoupent celles que me renvoient les "nouveaux Seynois" que je reçois tous les trimestres pour une rencontre conviviale d'accueil. Et, lorsque je leur réplique que, tout ça, c'est bien, mais que notre évolution rapide engendre des problèmes, et que je ne suis jamais certain d'assurer comme il convient le suivi dû à notre population, ceux-là, comme ceux qui nous reviennent pour quelques jours, me répondent immanquablement : "Es-tu allé voir ailleurs ? As-tu déjà essayé de traverser telle ou telle ville ? Où trouves-tu des parkings à 1 euro les deux heures, la cantine scolaire de 1 à 4 euros le repas, et des activités culturelles, sportives ou éducatives gratuites ou presque ? Et, ailleurs, le sentiment d'insécurité, ça n'existe pas ? Tu en connais beaucoup des communes littorales méditerranéennes ayant si bien protégé leurs espaces naturels ? Crois-tu que, si La Seyne allait si mal, il se serait trouvé des investisseurs pour engager 100 millions d'euros sur leurs fonds propres sur ton site des chantiers ? Et que ta population croîtrait ainsi qu'elle le fait ?"

Oui, finalement, tout ça n'est pas si faux...

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Vie sociale et ville pour tous

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE