22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 16:48

http://infimusinterpares.files.wordpress.com/2011/10/jaures.jpgEn octobre prochain se tiendra le Congrès du Parti socialiste qui definira ses orientations pour les trois années à venir. Un temps nouveau s'ouvre pour mon parti, le temps de l'accompagnement d'une majorité présidentielle qui dispose d'atouts avec l'appui, inédit sous la Vème République, des majorités des deux chambres du Parlement, mais qui doit aussi exercer son action dans le contexte très difficile de la crise financière et des contraintes imposées par une Europe dont la grande majorité des États sont dirigés par des gouvernements de droite et dont les instances sont largement dominées par les tenants du capitalisme. C'est le temps de la gauche.

Un temps où il est nécessaire de donner priorité, pour notre peuple en grande souffrance, à la justice sociale bigrement malmenée par dix années de droite. Un temps où les valeurs de la République doivent être replacées au coeur de l'action publique : Liberté, Égalité, Fraternité.

Le temps de la gauche, ça doit se faire en recherchant, encore et toujours, et sans relâche, l'unité des diverses sensibilités de la gauche. Ça doit se faire dans une démarche citoyenne, en élevant les consciences par une redynamisation de l'éducation populaire, en instaurant un dialogue social permanent avec les acteurs de l'entreprise et les salariés, en faisant vivre la démocratie de proximité, en parlant vrai. Ça doit se faire en trouvant le bon équilibre entre la gestion de projet du gouvernement, l'avis et l'impulsion des parlementaires, et la parole des partis qui soutiennent la puissance publique, à commencer par celui duquel est issu le Président de la République. Ça doit se faire en coopération avec les forces progressistes des autres pays de l'Europe qui peuvent, au fil de leurs échéances électorales, donner ailleurs à leurs peuples des espoirs de majorités sociales et démocratiques.

Ce Congrès du PS, donc, a une vraie importance. Le PS ne peut être un parti de godillots. Le Président de la République le sait, lui qui fut lui-même son animateur pendant dix années, de même que son unique prédécesseur socialiste à la fonction.

Et ça n'interdit donc pas le débat. On comprendra, dès lors, pourquoi je suis signataire de quatre contributions pour ce Congrès.

Trois sont des textes de contributions thématiques dont deux touchent à un sujet qui n'a pas fini de nous occuper, ici, dans l'Ouest du Var. L'une s'appelle "Une nouvelle donne pour la santé publique" et on peut la lire ICI. L'autre, qu'on peut lire ICI, traîte de la même thématique et s'intitule "Pour sauver notre système de santé"Sur le sujet, croyez-moi, on ne lâchera rien.

Reprenant "L'Appel du Sud" qu'avait lancé Michel Vauzelle, président de la Région Provence Alpes Côte d'Azur, ce dernier en a fait une contribution thématique, tant la situation politique est inquiétante chez nous. On peut la lire ICI et j'y ai également apporté ma signature.

Et j'ai signé enfin une contribution de politique générale, appelée... "Le temps de la gauche". On peut la trouver ICI.

Maintenant, place au débat et à l'action. Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice et ancienne ministre, l'une des initiatrices du texte "le temps de la gauche", en situe l'enjeu : "Un cycle s'achève, nous devons maintenant réussir le changement".

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE