26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 11:08
Nouvelle inauguration ce jeudi d'une résidence de 82 logements sociaux réalisée par notre Office Public "Terres du Sud Habitat". L'occasion pour moi de rappeler les enjeux du Plan de Rénovation Urbaine (PRU) que nous poursuivons à un bon rythme...

 

"Nous inaugurons aujourd'hui le quatrième programme de logement social, ici, à Berthe : les villas Pergaud, une résidence de 82 logement sociaux allant du T1 bis au T6 qui ont commencé d'être attribués en location depuis le mois d'octobre dernier.

 

"Je commencerai donc par remercier l'Office Public de l'Habitat, Terres du Sud Habitat, son personnel et son directeur Joël Canapa.

 

"Avant d'aller plus loin, permettez-moi de m'attarder un instant. Je reviens sur l'exemple récent de ma participation au voyage de presse organisé par Constructa et à l'invitation de son PDG. J'ai pourtant été clair lors de mon intervention. Les promoteurs sont des acteurs de l'évolution de la ville, seulement ils doivent en respecter les règles. Ces règles sont édictées désormais par la révision du PLU qui a été le premier engagement pris par mon équipe. Cette révision n'est pas un coup de baguette magique, non, ni une révolution immédiate, mais bien plutôt la reprise en main raisonnée de l'exploitation foncière de la commune. C'est pourquoi ça a été notre première décision politique. Cela veut dire que nous subissons encore un peu les décisions prises par l'équipe municipale de mon prédécesseur et ce n'est vraiment qu'à l'horizon 2011 que la maîtrise ubaine nous sera à nouveau totale.

 

"Revenons aux Villas Pergaud et à cette résidence située près des écoles, des commerces, de l’antenne de la CAF du Var, et qui propose le confort d’un logement social de qualité. L'activité économique, la présence de services publics de proximité font la vitalité des quartiers.

 

"Je salue au passage le travail des adjoints de quartier, en l'occurrence de M. Bianchi sur le secteur Nord de la ville, qui se démène pour être à l'écoute de la population et la rendre force de proposition.

 

"Je reviens quelques secondes d'ailleurs sur ce qui s'est déroulé samedi dernier au Hameau des Romanes, où le conseil des quartiers nord et Madame Vignolo, au nom des résidents du Thermidor, ont souhaité la bienvenue aux nouveaux résidents dans leur quartier lors d'une « cérémonie de bienvenue » qui pourrait (devrait) se généraliser à tous les secteurs de la Seyne.

 

"Cela donne du sens et de la convivialité à l'évolution d'une Seyne pour chacun.

 

"A Berthe, mais aussi en centre ville et ailleurs dans l'agglomération, une nouvelle répartition des logements sociaux se poursuit. Notre Office public Terres du Sud Habitat en est le principal maître d’ouvrage et, dans ce cadre, pas moins de 855 logements verront le jour dans les années qui viennent.

 

"Si la qualité des logements proposés est l'un de nos impératifs, il en est un tout aussi primordial, qui est de favoriser la mixité sociale et d'en finir avec les grandes concentrations.

 

"Mixité sociale qui est l’un des principes fondamentaux du PRU (Projet de Rénovation Urbaine). Le quartier Berthe ne sera pas le seul à accueillir les futurs programmes de construction de logements sociaux. Afin d’éviter l’effet de concentration qui prévalait jusqu’alors, les autres quartiers de la Seyne et les communes de l’agglomération Toulon Provence Méditerranée accueilleront une partie de ces futurs logements. A l’inverse, le quartier Berthe accueillera la réalisation de logements privés - nous avons posé la première pierre du Floréal - en location ou en accession.

 

"Le Projet de Rénovation Urbaine prévoit ainsi une offre et une répartition nouvelle de logements sociaux, dont l’Office Public de l’Habitat est le principal maître d’oeuvre soit :

- 358 logements locatifs sociaux construits sur Berthe et à proximité,

- 397 logements sociaux neufs en centre-ville,

- 200 logements locatifs sociaux construits ailleurs dans l'agglomération

 

"Le programme achevé des Villas Pergaud s’inscrit donc dans le cadre de la convention avec l’Agence nationale de rénovation urbaine (signée le 3 février 2006) qui prévoit de financer cette opération selon trois modes de financement distincts :

- 50 logements en PLUS CD

- 24 logements en PLUS

- 8 logements en PLAI

 

"Villas Pergaud, c'est trois bâtiments (3 en R+3 et 1 en R+2) . Les accès y sont gérés par un système de contrôle d’accès, les appartements équipés de visiophones et les aménagements prévus à l’intérieur de la résidence permettent le stationnement des véhicules.

 

"D’un point de vue énergétique, les appartements bénéficient d’un chauffage individuel au gaz, et l’eau chaude sanitaire est préchauffée par une installation de panneaux solaires. Pour tout vous dire, ce projet a été conçu de manière à obtenir le label Qualitel, certifiant de la bonne isolation thermique et acoustique.

 

"Cela ne relève pas du détail. La bonne gestion des énergies alimente le confort de chacun et, bien évidemment, s'en ressent dans les économies de charge des locataires.

 

"Et « c'est tout bénef » pour notre planète. L'environnement est un enjeu majeur dans l'évolution de la ville, dans la façon de penser dorénavant les villes, et c'est donc un enjeu politique. La qualité de vie de chacun doit tenir compte de la qualité de vie de tous, à long terme et pour les générations futures. Désormais, lorsque La Seyne se développe, elle n'oubliera jamais cet engagement de développement durable, de respect de l'environnement, humain et naturel. Faire de sa ville un endroit où il fait bon vivre, c'est l'affaire de tous. Une ville qui respecte ses habitants, c'est une ville que l'on respecte.

 

"Des chantiers comme celui, c'est aussi de l'emploi de proximité :

 

Le PRU inclut la mise en place d’une charte d’insertion afin que la mise en œuvre des projets se traduise par un effet de levier pour l’insertion professionnelle des habitants concernés.

 

Avec un minimum de 5% du nombre total d’heures travaillées dans le cadre des travaux, les postes correspondants doivent être réservés aux habitants des zones urbaines sensibles. Cela a donné naissance à une structure opérationnelle qui rassemble désormais les maîtres d’ouvrage et les acteurs publics de l’emploi.

 

"Et ce dispositif prolonge la pratique de l’Office Public de l'Habitat qui a déjà, dans le respect du Code des Marchés Publics, eu recours autant que possible aux entreprises d’insertion. Pour vous donner une idée plus précise : les travaux de construction de la résidence Villas Pergaud ont représenté (au 31 août 2009) :

· 4 744 heures réalisées en matière d’insertion.

· 4 664 heures réalisées par du public de nos ZUS

· et 80 heures réalisées par du public hors ZUS.

 

"Soyons encore plus clairs avec les chiffres précis de ce que représente un chantier comme les Villas Pergaud en matière d'emploi : le respect de cette clause d'insertion a permis l'embauche de 24 personnes :

· 13 personnes chez les moins de 26 ans,

· 7 personnes entre 27 et 45 ans

· et enfin 4 personnes de plus de 45 ans.

 

"Et sur ces 24 contrats liés à la clause d’insertion, 2 CDI ont pu être signés au moyen de ce chantier.

 

"Je réitère donc mes remerciements à l'Office public Terres du Sud Habitat, aux architectes, aux entreprises et bien sûr à l'ensemble des partenaires du PRU, Etat, Caisse des Dépôts, Région, Département, et agglomération."

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Rénovation urbaine - aménagements et habitat

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM