11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 17:55
Bilan de la saison à l'Office de Tourisme des Sablettes, vendredi dernier. Tous les personnels du S.I.V.U. (Syndicat Intercommunal à Vocation Unique... en l'occurence la promotion touristique des trois communes partenaires : Ollioules, La Seyne et Six-Fours) sont présents, et la plupart des élus concernés aussi.

Pour La Seyne, je m'y suis rendu avec Philippe Mignoni, adjoint au maire chargé de l'économie, et Christiane Jambou, conseillère municipale déléguée au tourisme, tous deux également membres de la commission "tourisme" de l'agglomération TPM.

Après une série d'échanges attestant d'une réelle vitalité de notre Office Intercommunal et d'une bonne saison estivale, parole est donnée aux deux maires présents, Jean-Sébastien Vialatte pour Six-Fours, et moi-même, la ville d'Ollioules étant représentée par son Premier Adjoint, Jean-Michel Huguet.

Nous sommes tous trois d'accord pour travailler à la création d'un espace d'accueil de nos visiteurs vers la sortie de l'autoroute, sur l'une ou l'autre de nos communes, en entrée de l'Ouest Toulonnais. Ce n'est pas une surprise, tant il est vrai que, au-delà des divergences politiques que nous pouvons avoir, nous avons une même volonté de promouvoir notre développement économique en nous appuyant, entre autres, sur notre riche potentiel touristique.

Ce qui a été une heureuse surprise, par contre, ça a été d'entendre mon collègue six-fournais partager mon analyse sur le fait que ce serait une hérésie de ne pas utiliser l'immense foncier dont dispose R.F.F. (Réseau Ferré de France) aux abords de la gare SNCF La Seyne - Six-Fours pour y installer, puisque Ligne à Grande Vitesse (LGV) il y aura... la future gare TGV de l'agglomération toulonnaise ! *

Ajoutons à ça que Gilles Vincent, maire de Saint-Mandrier, plaide depuis longtemps, comme nous, pour une troisième voie SNCF permettant de réaliser une liaison de type RER entre l'Ouest et l'Est de Toulon (disons, de Bandol, voire La Ciotat, jusqu'à Hyères et son aéroport), avec de nouvelles gares, comme celle envisagée au quartier toulonnais de l'Escaillon, et nous pourrions disposer de beaux outils de transports, à la fois à grande vitesse et de liaisons inter et intra-urbaines.

Il ne resterait plus qu'à considérer l'urgence de la réalisation de la partie Ouest du TCSP (Transport en Commun en Site Propre : tramway sur rail ou à guidage optique), pour lequel La Seyne a déjà réalisé une bonne part du tracé, et d'un pôle multimodal (TGV, RER, TCSP, bus, parkings) autour du noeud que représenterait le site de la gare La Seyne-Six-Fours, et on avancerait vers un joli projet de mobilité "pile poil développement durable".

Si tous les élus du coin trouvent tout ça logique et utile, pourquoi cela n'avancerait-il pas ?

Et, franchement, s'il n'y a que ça pour que l'idée chemine, je me moque que la gare de La Seyne soit débaptisée pour s'appeler... gare Toulon-TGV. Pas vous ?


* point de vue également partagé par Patrick Martinenq, conseiller général de La Seyne

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Transports régionaux et nationaux

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM