23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 03:48

http://www.tpm-agglo.fr/sites/new.tpm-agglo.fr/files/styles/highlight/public/ctimport/article/plhgensvoyage.jpg"C'est le chant des errants qui n'ont pas de frontière" (Pierre Cour, Les Gitans). "Mais ils s'en vont encore d'ici, les nomades" (Michelle Senlis, Jean Ferrat, Les nomades). "C'est toi qui as raison, gitan, y a plein d'horizons" (Daniel Guichard, Le gitan). "Ils surveillent leurs ferrailles, on ne se ressemble pas" (Francis Cabrel, Gitans). "Qu'ils soient de Roumanie, de Camargue ou d'ailleurs, qu'importe leur pays, l'amitié n'a pas d'heure" (Jean-Michel Leleu, Comme les gens du voyage).

Et on pourrait en rappeler bien d'autres, de ces airs de chez nous qui chantent les nomades. Et qui ont sûrement fait vibrer les âmes de ceux-là mêmes qui, aujourd'hui, nous demandent de les chasser.

La honte. La honte sur nous. Sur nous, fils de notre République qui prône l'égalité, la liberté et la fraternité. Je n'en peux plus d'entendre les appels, sans vergogne, à les bouter hors notre territoire. Car les gens du voyage ont des droits. Celui, entre autres, de se poser quelques temps sur un lopin de cette terre que nous avons en partage. C'est la loi de juillet 2000, notamment, faisant suite et précédant d'autres, relative à l'accueil des gens du voyage, qui en fixe les modalités. Qui nous impose de réaliser des aires d'accueil, des aires de grand passage pour les rassemblements d'importance à l'occasion des événements, essentiellement cultuels, la plupart chrétiens évangélistes, qui rassemblent de nombreuses familles nomades, et un schéma départemental pour organiser ces espaces.

 

NOS COMMUNES BIENTÔT EN RÈGLE AVEC LA LOI

Dans l'agglomération de Toulon Provence Méditerranée, nous nous mettons peu à peu en règle avec la loi. La commune de Six-Fours, pour elle-même et pour La Seyne, Saint-Mandrier et Ollioules, a fourni le terrain, à La Millonne, pour que soit réalisée une aire d'accueil pour une trentaine de caravanes, avec les équipements nécessaires, en service depuis l'été 2012.

L'Est de l'agglomération réalise en ce moment à La Garde une aire pour une quarantaine de caravanes. Et l'agglomération s'apprête à boucler son programme en étant sur le point de trouver les terrains et les budgets nécessaires, entre Hyères et La Crau, pour réaliser une aire de grand passage pour quelques deux cents familles.

 

ET, DANS L'ATTENTE, PRAGMATISME, FERMETÉ, RESPECT ET DROIT RÉPUBLICAIN

Alors, oui, il arrive, dans chacune de nos communes, que, dans la pâleur d'un matin ou d'un crépuscule, tel terrain, public ou privé, soit investi par des gens du voyage. Et, oui, à chaque fois, la police municipale et la police nationale discutent, constatent, et dressent procès-verbal. Et, oui, les cadres et agents des services techniques de nos communes interviennent, préviennent - parfois, sinon souvent, sans grand effet, il faut en convenir - des dangers d'un branchement électrique sauvage, réparent les dégats occasionnés par le découpage à la disqueuse d'un portique en profilé d'acier ou le raccordement illicite à un réseau d'eau d'incendie ou d'une propriété. Et, oui, nous, les élus, nous nous rendons sur place, et nous rappelons à la fois la Loi, les devoirs, et les bons usages, et nous accompagnons les propriétaires, publics ou privés, dans leurs démarches légitimes pour la préservation de leurs biens. Et, oui, la justice fait son travail.

Elle le fait dans le cadre du droit républicain. Dès lors que notre agglomération aura achevé la réalisation de ses obligations légales de terrains d'accueil - et elle s'emploie à y parvenir le plus vite possible -, le juge saisi ou le préfet pourront ordonner autre chose qu'un délai de quelques jours ou quelques semaines pour libérer les espaces occupés et imposer une installation sur un site dédié. Pour l'heure, tel n'est pas encore complètement le cas. Le pragmatisme doit nous guider.

 

Le peuple tsigane voyage en Europe depuis le Moyen-Âge, parfois bienvenu ainsi qu'en atteste le sauf-conduit délivré en 1423 par Sigismond, empereur romain et roi tchèque : "Protégez-les pour qu'ils puissent séjourner sans préjudice entre vos murs". Et il a traversé aussi des périodes terribles. Le chancelier allemand Helmut Kohl a ainsi reconnu en 1982 la réalité de ce qui est considéré comme un génocide sous le régime nazi. N'en rajoutons pas aujourd'hui avec des propos banalisés de rejet. Gérons les situations du moment. Acceptons l'autre et ses choix de vie. Et que l'autre et nous acceptions les droits et les devoirs qui fondent le socle républicain.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Vie sociale et ville pour tous

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

2022 OU JAMAIS ! SIGNEZ POUR UN CANDIDAT UNIQUE DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE