20 juin 2021 7 20 /06 /juin /2021 09:40

La Seyne a perdu ce dimanche un acteur qui aura marqué un demi-siècle de sa vie politique.

Conseiller général communiste de La Seyne au cours de 36 des 37 années qui séparèrent 1967, année de sa première élection, de 2004, ultime année de son implication d'élu local, Maurice Paul s'est éteint à l'aube de ce 20 juin, jour de premier tour d'un scrutin qui doit désigner ceux qui représenteront nos concitoyens seynois au sein de l'assemblée dans laquelle il a longtemps œuvré, désormais appelée Conseil départemental.

Maurice Paul a bien sûr aussi été élu communal dès 1959, alors qu'il n'avait que 27 ans, jusqu'à 2001. Plus de quarante années d'implication pour notre ville, comme conseiller municipal, adjoint au maire, premier adjoint, sous les mandats de Toussaint Merle, Philippe Giovannini, Maurice Blanc, Charles Scaglia et François Hérisson, et enfin maire de 1995 à 2001, animateur d'une équipe d'unité de la gauche et de l'écologie à laquelle j'ai eu l'honneur de prendre part.

 

Maurice avait fêté ses 90 ans en janvier dernier. Ceux qui ont suivi de près au cours de toutes ces décennies la vie communale seynoise savent que tout n'a pas été un long fleuve tranquille et que, y compris à l'interne des équipes successives, mille événements ont émaillé ce que certains considèrent aujourd'hui comme des anecdotes de l'histoire du mouvement ouvrier et politique seynois, souvent vécues dans le secret de de l'alcôve des cabinets de la mairie ou des sièges fédéraux ou locaux du Parti communiste français. Les plus anciens comprendront ce que je m'autorise à évoquer.

Mais Maurice Paul et ses camarades ont été pendant cette longue période de la deuxième moitié du XXe siècle, à juste titre, guidés par une volonté partagée, celle qui s'exprimait dans l'intitulé donné à la première liste municipale à laquelle il a pris part, en 1953 : « Liste d'union ouvrière et démocratique de défense des intérêts communaux, dans l'indépendance nationale et la Paix » et qui déclinait ses orientations d'alors, qui constituent autant d'enjeux toujours d'actualité : « Des logements pour tous, aide à la famille, école laïque, solidarité et assistance, contre le chômage et la misère, équipements sportifs et culturels, ... ».

L'historien Jacques Giraud a consacré une biographie à Maurice Paul dans son « Dictionnaire du mouvement ouvrier seynois » que Jean-Claude Autran, autre érudit seynois, relaie sur son site Internet.

C'est un serviteur de La Seyne qui s'en est allé au crépuscule de ce printemps. À Maryse, son épouse dévouée, à ses filles, aux proches de sa famille et de ses amis, et à ses camarades communistes, le peuple de La Seyne peut témoigner une sincère compassion.

 

Les obsèques de Maurice Paul seront célébrées jeudi 24 juin à 18 heures, au crématorium de La Seyne.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Devoir de mémoire

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

CLIQUEZ POUR ACCÉDER
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE