5 septembre 2018 3 05 /09 /septembre /2018 05:56

Un ami m'a transmis le message publié sur un réseau social par Marie-George Buffet, députée communiste qui fut ministre de la jeunesse et des sports dans le gouvernement du socialiste Lionel Jospin de 1997 à 2002.

Ce gouvernement, souvenons-nous en, comptait des ministres socialistes, dont un certain... Jean-Luc Mélenchon, communistes, écologistes, républicains-citoyens, et radicaux, ces derniers aujourd'hui membres du MRSL (Mouvement radical, social et libéral) qui oscille entre soutien et opposition à l'actuelle majorité.

Je reproduis ci-dessous ce message de Marie-George Buffet...

 

J'adhère à 100 % à ce propos. Comment pourrait-il en être autrement ? C'est ce que me disent tant de mes concitoyens républicains, humanistes, solidaires et défenseurs du développement soutenable de la planète, quelles que soient les sensibilités particulières vers lesquelles ils penchent, des radicales aux anti-capitalistes, en passant par les sociales-libérales, les sociales-démocrates, les écologistes, les communistes et celles des insoumis. Et même parfois des républicains plutôt à droite, souvent centristes, modérés ou héritiers du gaullisme de « l'ancien monde » si décrié aujourd'hui par les convertis au pseudo-moderne « ni droite – ni gauche » qui, à l'usage, leur révèle son vrai visage d'outil au service du capital financier mondialisé et de l'anéantissement environnemental du globe.

 

POUR LES FRANÇAIS, C'EST LA GAUCHE QUI INCARNE LE MIEUX L'OPPOSITION

Les gens attendent de la gauche, comme Marie-George Buffet, que ses diverses sensibilités se parlent, s'écoutent, se respectent, en finissent avec les volontés hégémoniques excluantes, et leur offrent une alternative crédible.

Un sondage Ifop publié il y a quelques jours par Paris-Match le confirme. Plus de la moitié des Français (54%) considèrent que la gauche « incarne le mieux l'opposition à E. Macron », la droite et l'extrême-droite faisant jeu égal dans ce rôle (23% et 22%). Et c'est vrai pour toutes les catégories sociales, des employés aux cadres supérieurs comme chez les retraités, et pour tous les âges, hormis pour les ouvriers et les 18-24 ans dont le cœur penche hélas majoritairement... à l'extrême-droite.

Mais le même sondage montre aussi qu'aucune des composantes de la gauche n'incarne à elle seule une opposition à l'actuelle politique nationale susceptible de recueillir une majorité. C'est aujourd'hui La France Insoumise qui apparaît la mieux placée (42%) dans l'esprit des Français pour tenir le rôle d'opposition, suivie, de loin (12%), par le Parti socialiste.

 

DE L'INCARNATION D'UNE OPPOSITION À L'EXPRESSION D'UN PROJET ?

Si, bien sûr, « incarner le mieux l'opposition » ne signifie pas « porter un projet alternatif susceptible de recueillir une majorité de suffrages », ça devrait toutefois interpeller l'ensemble des dirigeants de la kyrielle d'organisations qui semblent s'entêter dans une néfaste balkanisation inaudible qui désole nos concitoyens : les Radicaux, le PS, Génération.s, le MRC, les Verts, RPS, le PCF, Ensemble !, la FI, le NPA, et d'autres, susceptibles par ailleurs, si elles coopéraient, de rallier tant de gens, y compris parmi les modérés, désappointés après avoir été séduits par la chimérique espérance du « monde nouveau » qui, après seulement quinze mois aux affaires, apparaît sous son vrai jour au point que l'action du Président de la République, élu à 66%, n'est, selon le même sondage, plus approuvée que par 31% des Français.

Oui, ce n'est qu'en se parlant qu'on pourra convertir incarnation d'une opposition en expression d'un projet. On aurait peut-être dû le comprendre aux élections présidentielles de 2017 où le total des voix de la gauche au premier tour (28%) aurait permis à un candidat unique, devançant ceux de En marche (24%) et de la droite (20%), de représenter au second tour la République face à l'extrême-droite...

 

UN RENDEZ-VOUS OUVERT À TOUS À MARSEILLE DU 7 AU 9 SEPTEMBRE

Mais il n'est jamais trop tard pour échanger. C'est d'ailleurs ce que tentera ce prochain week-end au Parc Chanot de Marseille la sensibilité du Parti socialiste à laquelle j'appartiens, appelée L'union et l'espoir, à l'occasion de son université de rentrée, à laquelle, outre des socialistes, participeront des membres de divers partis (PCF, Génération.s, MRC, FI, etc.), dont... Jean-Luc Mélenchon.

C'est ouvert à tous, y compris aux « non encartés » dans un parti. Je caresse l'espoir d'y retrouver, à un moment ou un autre du week-end, nombre de Seynois progressistes qui connaissent l'expérience, à l'échelle locale, du partenariat ouvert et constructif entre diverses sensibilités du développement durable, humaniste et solidaire du territoire.

Pour en savoir plus sur cette initiative rassembleuse, cliquez ICI ou sur l'image « Nos causes communes » ci-dessus, ou contactez par courriel l'un des animateurs seynois en cliquant ICI...

Et, pour s'y inscrire, c'est ICI.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE