27 mai 2017 6 27 /05 /mai /2017 10:31

Ce samedi a été inaugurée la permanence de campagne de la maire-adjointe écologiste Denise Reverdito et de son suppléant, Jimmy Coste, animateur du Mouvement des Jeunes Socialistes du Var.

Je leur apporte mon plein soutien et mes encouragements.

Ils sont de ceux qui ont tout fait pour parvenir à l'unité de tous les courants de la gauche et de l'écologie. Même si nous n'y sommes hélas pas parvenus et que d'autres candidats seront leurs concurrents. Mais pas leurs adversaires.

Ils sont, comme on dit souvent, « droits dans leurs bottes » et appuyés sur de solides convictions. Ils peuvent incarner une espérance.

Contraint d'être absent de la cérémonie inaugurale, j'ai fait délivrer un message d'invitation à l'accompagnement de leur courageux engagement par notre maire-adjoint Jean-Luc Bruno, l'un des socialistes du conseil municipal de La Seyne...

 

« Chers amis et camarades,

« Je ne veux pas vous le cacher ou inventer un prétexte fallacieux, c'est une obligation familiale de grand-père qui me contraint à ne pouvoir être des vôtres ce samedi, pour l'inauguration de la permanence de nos amis Denise et Jimmy.

« J'en suis désolé et vous prie de m'en excuser. J'ai donc demandé à l'un de mes collègues du groupe socialiste de notre conseil municipal, de bien vouloir vous délivrer ce message.

« Car je tiens à témoigner à Denise Reverdito et Jimmy Coste tous mes encouragements, de militant socialiste autant que d'animateur d'une équipe municipale incarnant l'unité d'une gauche vraiment républicaine, sociale et écologiste.

« Bien sûr, je suis déçu que, malgré les efforts de plusieurs des mouvements politiques qui, ici comme presque partout ailleurs, veulent peser pour une France plus juste et plus solidaire, nous ne soyons pas parvenus à forger une nécessaire union.

« Elle était pourtant vitale, cette unité, face, naturellement, aux graves dangers de l'extrême-droite, surtout dans nos circonscriptions varoises.

« Elle l'était aussi face aux perspectives de nouvelles dégradations des conditions de vie des plus humbles comme des classes moyennes que nous réservent les projets de la droite « assumée », celle de Messieurs Fillon et Vialatte dont avons déjà vécu les funestes effets.

« Mais elle l'était sûrement autant face à ce nouvel exécutif dirigé par le duo de Messieurs Macron et Philippe, dont un fin connaisseur a dit : "Pour l'instant, nous sommes sur un nuage, Macron fait un sans-faute".

« Ce "fin connaisseur", c'est Monsieur Gattaz, président du MEDEF, l'organisation qui défend les intérêts du grand patronat, celui qui a qualifié de "voyous" et de "terroristes" ceux qui se sont battus contre la loi El Khomri, et dont l'entreprise, Radiall, ayant empoché plus de 800.000 euros au titre du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, a ramené sa fiscalité de 25% à 3%, et augmenté ses dividendes de 2,6 millions d'euros.

« Désunis, dans notre coin de France dont nous connaissons les réalités sociales et économiques, ce sera difficile de porter l'espérance de contribuer à la défense des valeurs républicaines.

« Il nous faut pourtant tout faire pour envoyer à l'Assemblée nationale un — ou une — parlementaire...

«... garant de l'égalité des citoyens et des territoires, du maintien de services publics dynamiques, et de la solidarité que la Nation doit aux plus stigmatisés, "ghettoïsés", insécurisés, abandonnés, de nos concitoyens,

«... un parlementaire promoteur d'une coopération territoriale voulue et solidaire, d'une formation assurée équitablement pour tous par l'École, la qualification professionnelle, et l'éducation populaire des Temps libres, d'une énergie économique des commerces, de l'artisanat, des PME, des entreprises de taille intermédiaire, et de l'économie sociale et solidaire, facteur indispensable de l'accès à l'emploi,

«... un parlementaire engagé pour l'accès à la dignité de tous par le droit au logement, à la prévention et à la santé, à la quiétude et à la tranquillité publique, au bien-être, aux loisirs et à la culture,

«... un parlementaire inspirateur d'impulsions environnementales publiques, indispensables aux mobilités propres et actives, à la qualité de l'air et de l'eau, à la préservation de zones vertes, de l'agriculture de proximité et à la promotion des circuits courts de distribution, pour le proche territoire comme pour la planète.

« Oui, bien sûr, désunis, ce sera difficile. Il n'empêche, Denise et Jimmy incarnent ce qui n'a pas pu se faire ailleurs dans le Var : au moins une « petite unité » entre deux sensibilités de gauche, celle de l'écologie, et celle du socialisme vrai, celui de la transformation, qui puise son fondement au même creuset des luttes sociales des XIXe et XXe siècles que celui qui inspire d'autres partenaires, aujourd'hui hélas concurrents, mais sans être adversaires.

« Ici, de la cité Berthe à l'île de Bendor, se côtoient 130.000 hommes et femmes, riches de leurs diversités de cultures, d'origines, de statuts sociaux et professionnels, mais dont les réalités rendent tout de même 71% d'entre eux éligibles au logement social. Ici, le taux de chômage demeure supérieur à la moyenne nationale, bien des jeunes craignent l'avenir, et nombre d'ainés vivent dans l'isolement.

« J'invite alors à se joindre à l'équipe de campagne de Denise et Jimmy tous ceux qui croient que rien n'est inéluctable, qu'une Assemblée nationale promotrice de progrès social peut freiner les ambitions dévastatrices de ceux qui se placent sans vergogne au service de l'ultra-libéralisme et de la mondialisation dérégulée.

« Il reste une quinzaine de jours. Ensemble, dans la relation directe aux gens, on peut renverser des montagnes, mais sans abîmer les sommets du Gros Cerveau, de la Garduère, de Sicié, ou de la Croix-des-Signaux. »

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM