15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 15:28

Cette histoire de primaire citoyenne de la gauche me rend tout de même perplexe.

Entre ceux qui ne veulent pas s'y présenter mais dont le grand patron du Parti socialiste aimerait qu'ils le fassent, quitte — mais pour l'un d'entre eux seulement ! — à proposer d'en "aménager" les modalités, ceux qui voudraient en être en acceptant les modalités mais se voient refuser de le faire par le même patron, ceux qui veulent s'y présenter sans s'assurer d'être à jour de leurs cotisations au Parti socialiste, comme c'est pourtant la règle au sein de celui-ci pour tout adhérent postulant à une candidature à une élection, ceux qui voulaient, puis ne voulaient plus, et qui veulent à nouveau, ceux qui surgissent au dernier moment en jurant n'être instrumentalisés par aucun vengeur savonnant la planche à d'autres, et ceux qui, faute de suffisamment de parrainages, veulent mais ne pourront pas, ça fait un peu cacophonie.

 

UN PEU DUR DE VOIR LES MILITANTS À CE POINT RÉDUITS À ASSURER LA LOGISTIQUE

Je me demande si les citoyens vont s'y retrouver et si, dans un tel contexte, l'article 5.3.1. des statuts du Parti socialiste, qui impose cette élection primaire, est finalement une bonne chose pour la démocratie.

En tous cas, à nous, les militants, une telle pétaudière nous donne le sentiment d'être réduits au rôle de contributeurs financiers par nos cotisations d'adhérents et d'élus, de "petites mains" organisatrices de primaires, de meetings, de distributions de tracts, de collages d'affiches, dont les voix seront noyées parmi des milliers — pas des millions, je crains qu'il ne faille pas rêver — d'autres lorsqu'il faudra choisir un projet et le candidat qui le portera. Ne nous étonnons pas de voir les effectifs de nos sections fondre comme glace au soleil en période de réchauffement climatique.

Alors, oui, il faut respecter les statuts. Donc, il faudra que cette élection ait lieu. En espérant qu'elle ne fera pas trop de dégâts.

 

ET, EN PLUS, CERTAINS ONT LE DROIT DE S'ÉMANCIPER DES RÈGLES COMMUNES !

Mais, s'il faut respecter les statuts, ce qui est vrai pour l'article 5.3.1. doit l'être également pour les autres termes des statuts et du règlement du PS. Comment est-il éthiquement et démocratiquement possible que des adhérents socialistes, et pas des moindres, dont des députés, sénateurs, élus locaux et territoriaux, y compris de grandes villes et agglomérations, responsables territoriaux du PS, affichent publiquement, sans être rappelés à l'ordre par leur parti, leur soutien à un candidat qui — se revendiquant ni de droite ni, surtout, de gauche — annonce qu'il va se présenter contre le candidat qui sera désigné par l'élection primaire citoyenne ?

J'ai presque envie, à l'issue de la primaire, si le candidat désigné — si peu par les "petites mains" que nous sommes — ne me semble pas porter les valeurs républicaines, environnementales et sociales que j'attends d'un candidat adoubé par le PS, de faire comme eux : voter et appeler à le faire pour autre dans le projet duquel je me retrouverai mieux. Finalement, qu'est-ce que je risquerai à le faire ?...

En attendant, bon petit soldat, je fais tout de même la promo de cette primaire...

 

 

 

 

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

LÉGISLATIVES

11 & 18 JUIN 2017

JE SOUTIENS

LES CANDIDATS

DE L'UNION DE LA GAUCHE

ÉCOLOGISTE

ET (vraiment) SOCIALISTE

Denise REVERDITO (EELV)

Adjointe au maire de La Seyne

& Jimmy COSTE (PS)

Animateur des Jeunes Socialistes du Var

CLIQUEZ ICI ou SUR L'AFFICHE

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM