12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 05:23

Il n'est pas dans mes habitudes de reproduire des articles de presse. D'ailleurs la Loi relative au droit d'auteur l'interdit, même si c'est généralement toléré. Mais beaucoup de personnes n'ayant pas pu prendre part à la marche organisée ce mercredi par les divers cultes seynois ayant invité leurs fidèles, les athées et les agnostiques de chez nous à se retrouver pour un tour de ville silencieux m'ont demandé "comment ça s'était passé".

Et les articles parus dans la presse locale me semblent bien refléter l'état d'esprit général de ce jour-là. On peut cliquer sur les images qui illustrent cet article pour les agrandir.

Il s'est bien trouvé quelques-uns de mes concitoyens pour s'étonner, voire déplorer, que le laïque obstiné que je suis ait pris l'initiative de réunir à la mairie, il y a une quinzaine de jours, les représentants des sensibilités religieuses de La Seyne. Mais, après les terribles attentats, à entendre des propos inquiétants de braves gens se laissant aller au moins à des commentaires irraisonnés, sinon à des invitations, sans retenue ni morale ni pénale, à la stigmatisation, la globalisation, voire la haine, je ne pouvais pas rester bras ballants, risquant de ne pas prendre ma part dans la prévention de la rupture de l'harmonie que j'essaie de maintenir et développer entre nos concitoyens, dans une ville dont les diversités humaines sont tout autant facteurs de richesse que de fragilité.

Déjà accru par l'annulation imposée par l'État, et que je déplore, d'événements festifs conviviaux si propices à la connaissance et la reconnaissance mutuelles entre personnes de tous quartiers, de tous milieux, de toutes origines, de toutes croyances ou sans croyance, le risque de dissociation sociale était fort palpable. Il fallait faire quelque chose. Les religieux ont opté pour une marche commune. Je les ai approuvés et aidés. Nombre d'élus de la majorité communale y ont pris part, affichant sur leurs épaules les couleurs de notre République que l'article 1er de sa Constitution assied comme "indivisible, laïque, démocratique et sociale". Je ne le regrette pas.

Et je remercie les centaines de mes concitoyens qui ont pris part à ce moment, et ceux qui, outre les responsables cultuels, ont assuré sa parfaite organisation : les policiers nationaux et municipaux, et les services de la mairie, sous la houlette de Pierre Poupeney, conseiller municipal qui anime la commission organique dédiée à la laïcité que l'assemblée communale, presque unanime, a décidé de constituer il y a quelques mois.

 

> L'invitation à la marche relayée par "La Marseillaise" le 9 août, renvoyant à la page du site Internet du quotidien...

L'invitation à la marche relayée par "La Marseillaise" le 9 août

> L'éditorial et les interviews des divers responsables des cultes par Var-matin le 11 août (on peut cliquer dessus pour les agrandir)...

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM