6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 05:52

En quoi deux élections qui se sont déroulées ce dimanche à 1250 kilomètres l'une de l'autre, la première, municipale, à Buti, commune de la Toscane rurale de 6.000 habitants, en Italie, et la seconde, départementale partielle, dans un canton du Mans comprenant Allonnes, ville de 11.000 âmes dont beaucoup en habitat social, peuvent-elles bien intéresser le maire de La Seyne ?...

Il se trouve que le maire (sindaco) sortant de Buti, Alessio Lari, ville jumelle de La Seyne, est devenu un véritable copain depuis que nos communes ont renoué, dès 2008, des relations très actives sous les impulsions d'Annick Le Gal, conseillère en charge de l'international sous mon premier mandat de maire, et aujourd'hui de son successeur Louis Corréa.

Il s'avère aussi que Gilles Leproust, l'un des membres d'un des binômes (je devrais dire quadrinômes, avec les suppléants) de candidats aux élections départementales du canton "Le Mans 7" est aussi devenu un ami depuis que, en sa qualité de maire d'Allonnes, ville populaire engagée comme La Seyne dans la "politique de la ville", nous coopérons presque au quotidien au sein de l'association des maires "Ville & Banlieue" de France, lui avec sa fonction de secrétaire général et moi comme président.

Il était donc bien normal que je suive avec une amicale attention leurs campagnes et les votes de leurs concitoyens. D'autant que je peux tirer quelques enseignements, fût-ce à chaud...

 

LES SÉCESSIONNISTES SANCTIONNÉS PAR LES BUTESI ET LES MANCEAUX

À Buti, Alessio Lari, membre du Partito Democratico (PD), mouvement ayant réuni les communistes et les démocrates chrétiens depuis 2007, a reconduit une liste d'union de toutes les gauches face à une équipe de "toutes les droites". Il est élu dès le premier tour, avec 56% des suffrages, malgré la sécession d'élus de Rifondazione Comunista de son premier mandat qui ont présenté une liste concurrente n'ayant pas atteint 7% des suffrages.

Au Mans, l'union des gauches et de l'écologie, que Gilles Leproust, membre du Parti communiste français, a impulsée, s'est faite à l'exception notable du Parti socialiste dont les candidats, conseillers départementaux sortants, l'une d'eux étant par aillleurs députée, ont choisi de ne pas y prendre part. Et voilà que l'équipe de la gauche et de l'écologie unies arrive en tête au premier tour, devançant les socialistes sortants, la droite et l'extrême-droite étant éliminées pour le deuxième tour.

 

UNE FOIS DE PLUS, DES LEÇONS À MÛRIR...

J'en retiens que, une fois de plus, lorsque les gauches, dans toutes leurs diversités, parviennent à s'entendre autour d'un projet concerté, fait d'objectifs partagés et de compromis, depuis les campagnes de Toscane jusqu'aux HLM du Perche, les électeurs leur accordent leur confiance, et les sécessionnistes sont sanctionnés. À mûrir pour l'année prochaine...

Il reste bien sûr que mes camarades socialistes du Mans, s'ils ne s'appliquaient pas la règle forgée par la tradition de retrait de la liste de gauche arrivée en deuxième position, pourraient être élus au second tour... avec les voix de la droite et de l'extrême-droite, battant les candidats sur lesquels les voix d'une majorité de citoyens se sont portées dimanche. Ils joueraient leur propre carte, bien sûr, dans un contexte où la gauche est d'ores et déjà assurée de représenter le canton au conseil départemental, mais ça pourrait être vécu comme une étrange vision de la démocratie et un bien mauvais signal pour les futures obligations d'unité...

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Idées et politique générale

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM