4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 07:17

Quoi qu'en disent a posteriori, et c'est peut-être de bonne guerre, certains élus qui ont pourtant soutenu ma démarche d'alerte quant au budget communal, ainsi qu'en atteste le compte-rendu de la séance extraordinaire de ce vendredi du conseil municipal, avec les analyses de ses diverses sensibilités, selon, notamment, que les uns appartiennent à des formations politiques impliquées dans le gouvernement de Manuel Valls et d'autres pas, la majorité du conseil municipal de La Seyne est unanime pour relever que la difficulté à laquelle la commune est confrontée, malgré huit années d'efforts, résulte d'une soudaine aggravation des contraintes imposées par l'État pour participer à la réduction du déficit public du pays.

Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, ne l'a pas nié ce dimanche soir, au cours de l'émission "C-politique" sur la chaine France 5, même s'il n'a pas réagi lorsqu'un des invités, le maire d'Allonnes (Sarthe), a évoqué la situation... seynoise. J'invite les visiteurs de ce blog à l'entendre, à partir de 26 minutes 19 secondes. Le ministre ne dit pas autre chose que nous...

 

UNE INÉGALITÉ RECONNUE ENTRE LES TERRITOIRES ET UNE NÉCESSAIRE SOLIDARITÉ

Il reconnaît les inégalités entre les territoires : « (...) certaines communes, franchement, compte tenu de leurs capacités économiques et de la richesse moyenne de leur population, pourraient voir [la dotation globale de fonctionnement de l'État] diminuée, alors qu'inversement, je vois certaines communes où le montant par tête d'habitant est extrêmement faible. Et si on se battait ensemble pour mettre plus de justice là-dedans ? »

Et il appelle à la solidarité des collectivités qui le peuvent : « On dit "les collectivités locales", comme si tout le monde ressemblait à tout le monde (...). Dans le domaine des collectivités territoriales, il y a aussi de sacrées inégalités (...). Le discours globalisant qui consiste à dire "les collectivités locales font trop d'efforts" est un discours qui risque d'exempter ceux qui pourraient faire plus d'efforts de les faire, en se dissimulant derrière la réalité de certaines communes françaises ».

 

UN CASSE-TÊTE : NE PAS RÉDUIRE LE SERVICE PUBLIC AVEC DES AIDES EN MOINS...

Il admet avec nous qu'il est des secteurs de la vie communale qui ne peuvent plus servir de variables d'ajustement pour la recherche de l'équilibre budgétaire : « (...) ne pas rogner sur la cantine ou sur la culture (...) ou ce qui est absolument indispensable du point de vue social ou du point de vue économique ».

Mais il annonce que les baisses des aides de l'État ne vont pas s'arrêter là : « Il y a eu déjà deux fois un peu plus de 3 milliards [2015 et 2016], et la question est, pour 2017, encore un peu plus de 3 milliards d'efforts supplémentaires ».

Tout cela corrobore nos analyses et confirme que notre problème découle bien des choix de l'État, qu'il n'est pas conjoncturel pour 2016, mais structurel depuis quelques années et en perspective d'aggravation continue pour les temps à venir.

 

... ET SANS ACCROÎTRE LA PRESSION FISCALE !

Répondant enfin à la question d'un téléspectateur, il indique : « Je pense que [les collectivités] ont la capacité de faire face sans augmenter les impôts, et j'en entends qui ont fait toute leur campagne électorale (...) sur "non à l'augmentation d'impôt", et aujourd'hui ils voudraient trouver prétexte pour augmenter l'impôt. Que chacun tienne ses engagements ! ».

Nous pensons bien comme lui, ce qui n'est pas le cas de tout le monde...

Nous, nous avons indiqué en 2014 vouloir essayer de modérer la pression fiscale locale, ce que nous avons pu faire, certes symboliquement, de 0,5%, en 2015. Nous voulons continuer.

Michel Sapin a ouvert ce dimanche soir des pistes de solidarité. Nous avons donc bien raison de demander à l'État de nous accompagner pour les traduire dans les faits. Et dans l'urgence.

 

_________________________________________

> Les communiqués intégraux des partis et groupes politiques de la majorité seynoise suite à la réunion extraordinaire du conseil municipal...

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Finances - budget et impôts

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM