13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 04:26

http://s-www.ledauphine.com/images/DA7DCD80-FFA6-49DB-9EDE-AE522E3C02AC/LDL_V0_12/archives-afp.jpg"Chat échaudé craint l'eau froide"... Ça avait commencé par une rumeur, il y a cinq ans, après que le centre hospitalier intercommunal de Toulon - La Seyne avait fermé le laboratoire de biologie de l'hôpital George-Sand ; des bruits couraient que ça préludait à la fermeture d'autres services, dont celui d'obstétrique. Personne, à commencer par moi, ne voulait y croire. Et on connaît la suite...

Et maintenant, il se murmure ça et là en ville que ce pourrait être au tour de la caserne Maréchal-Juin de nos sapeurs-pompiers, celle du nord de la commune, de fermer ses portes après la livraison des nouveaux locaux du centre d'intervention d'Ollioules.

 

ESPÉRONS QU'IL Y A DE LA FUMÉE SANS FEU

 Si c'est un ragot infondé, tant mieux. Restons-en là. Je continuerai à proposer au Service départemental d'incendie et de secours (SDIS), établissement public gestionnaire, de mettre à sa disposition le terrain communal prévu depuis des années - au temps où mon prédécesseur Arthur Paecht était maire - pour la construction d'une caserne neuve, non loin des actuels locaux qui ont fait leur temps, et sont devenus, au fil des années d'usage, inconfortables et, comme disent les jeunes, un peu "limite" en matière de conditions de travail.

Si, en revanche, il n'y avait pas de fumée sans feu, je l'ai exprimé devant les quelques centaines de nouveaux résidents seynois que j'ai conviés ce samedi à la traditionnelle rencontre d'accueil que j'organise chaque trimestre, La Seyne saurait justifier une nouvelle fois son image de peuple au caractère rebelle, sûrement acquis au fil des décennies de luttes sociales, du temps de l'industrie navale, et transmis à ses jeunes générations. Et ça ne se passerait pas comme ça.

 

LES CHIFFRES DES INTERVENTIONS PLAIDENT POUR UN MAINTIEN ET DES LOCAUX NEUFS

 Car, enfin, le centre de secours principal (CSP) de La Seyne, avec ses deux sites - Mauvèou et Juin - est bien celui qui, après Toulon Centre, effectue le plus d'interventions du groupement territorial de l'ouest du Var. Et, sur plus de 7500 interventions annuelles, des pompiers indiquent qu'environ 3000 partent de notre caserne Maréchal-Juin. C'est-à-dire que, à elle seule, sans statut officiel, même pas celui de centre de première intervention (CPI), elle comptabilise plus de sorties que le plus important des centres de secours (CS) du groupement ouest, à savoir celui de Six-Fours.

Et il n'aura échappé à personne que la situation de notre caserne historique la place au centre de deux quartiers faisant l'objet de toutes les attentions de la puissance publique : Berthe et le centre ancien. Et qu'il s'agit bien là de deux quartiers sur lesquels l'État, en plus des politiques prioritaires qu'il développe en matière de rénovation urbaine, de cohésion sociale, d'éducation prioritaire, de sécurité et de prévention, avec l'appui des collectivités, a demandé, par la voix d'un récent ministre délégué à la Ville, François Lamy, aux administrations publiques avec les ministres de tutelle desquelles il a passé des conventions d'objectifs, qu'elles mobilisent volontairement et principalement leurs ressources de droit commun.

 

LA PRIORITÉ DES QUARTIERS POPULAIRES EXIGE UNE ATTENTION ACCRUE

 C'est en septembre 2013 que le ministre de l'Intérieur a signé cette convention de mobilisation en faveur des quartiers prioritaires. Ce n'est donc pas si vieux que ça aurait pu être oublié. Et, d'ailleurs, ça ne l'a pas été, ni en matière de rénovation urbaine et d'accompagnement social, ni en matière de zone de sécurité prioritaire, la dernière entente de coopération entre les polices nationale et municipale l'aura prouvé.

Je ne doute donc pas que, si le Conseil général du Var, responsable des services d'incendie et de secours du point de vue administratif, avait par quelque négligence oublié cette donnée, le nouveau préfet de notre département, à qui je souhaite la bienvenue puisque c'est aujourd'hui qu'il prend ses fonctions, responsable quant à lui en matière opérationnelle, saura le lui rappeler.

En espérant que mon inquiétude est inutile et qu'elle ne repose que sur des racontars infondés.

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Civisme - prévention et sécurité

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM