22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 04:41

http://www.schizodoxe.com/docs/2010/03/19a243f06ce6b8db4111e88bb54b0234e7b3b508_m.jpgMadame la Ministre,

Il y a un an, jour pour jour, celui qui vous a nommée, sur proposition de Jean-Marc Ayrault, à la fonction de Ministre des affaires sociales et de la santé, réalisait à La Seyne-sur-Mer, pour le premier tour de son élection, son meilleur résultat parmi les 50 plus importantes communes du Var. La gauche, dans son ensemble, obtenait un score 8% supérieur à celui du département, en progression de 4% par rapport à 2007, et confirmait, après les élections locales, dans ma commune, sa place de première force.

Les élections législatives de juin dernier corroboraient cette réalité, plaçant, toujours dans ma commune, notre candidat, le docteur Ladislas Polski, dont j'étais le suppléant, en tête aux premier et deuxième tours.

Ces élections se sont déroulées dans une période qui suivait de quelques semaines la dramatique fermeture, engagée par le gouvernement Fillon, de la maternité de La Seyne-sur-Mer, seule maternité publique pour les 200.000 habitants de l'Ouest toulonnais. Des milliers de mes concitoyens avaient accompagné, des mois durant, mon combat contre cet aberrant projet, inacceptable au regard des simples valeurs républicaines d'égalité, en l'occurrence d'égalité territoriale et sociale.

touraine seyneNul doute que l'engagement public de François Hollande, ici, à La Seyne, en votre présence, soutenant ma lutte et celle de notre peuple, quelques mois auparavant, aura compté dans le score qu'il a réalisé dans cette commune. Je le cite, mais vous vous en souvenez sûrement : "Nous ferons en sorte de permettre qu'il y ait toujours, ici, des accouchements".

Un an a passé. Et il ne s'est rien passé. Et souffrez, Madame la Ministre, que je déplore aujourd'hui que vous en portiez vous-même l'entière responsabilité. Oui, je mesure mon propos en vous disant que vous avez trahi la parole donnée par celui qui est devenu Président de la République et vous a appelée aux hautes fonctions que vous exercez.

Après votre prise de fonction, votre cabinet m'a poliment écouté. Les mois ont passé sans aucun signe d'une volonté de votre part de donner corps aux propos de François Hollande. Deux parlementaires vous ont questionnée, sans que vous n'ayiez daigné leur répondre. Le conseiller du Président chargé des relations aux élus locaux a saisi sans succès vos collaborateurs. Devant votre silence assourdissant, j'ai moi-même plaidé auprès de vos collègues ministres de l'égalité des territoires, de la ville, de la fonction publique, comme auprès des cabinets du Premier Ministre et de vos autres collègues ministres de l'intérieur et des personnes handicapées, pour que vous soit rappelée la feuille de route que le Président vous a donnée, à La Seyne et pour La Seyne, devant sa population rassemblée.

Las, vous semblez considérer ce peuple d'un territoire de la République avec un souverain mépris. Vous avez même opté, faisant fi des usages républicains et de la démocratie qui m'a confié la charge de représenter ma population, pour me considérer persona non grata en votre ministère, puisque, il y a quelques semaines, vous n'avez accepté de recevoir une délégation de l'association des maires "Ville et banlieue", qui défendent les plus humbles de nos territoires urbains, qu'à l'expresse condition que je ne fasse pas partie des délégués. Le nouveau directeur de l'Agence régionale de la santé de PACA, quant à lui, n'a jamais daigné répondre à ma demande d'audience formulée les jours qui ont suivi sa nomination en décembre 2012, il y a près de cinq mois. Sur ordre ?...

La population de l'Ouest toulonnais est aujourd'hui en attente. Après sa maternité et la chirurgie, elle est dans la crainte que d'autres services de son hôpital public, comme les urgences, ne disparaissent à leur tour, et que le dernier établissement hospitalier local de secteur 1, sans dépassement d'honoraires, une clinique mutualiste, ne ferme aussi. Mais ce peuple méditerranéen ne désarme pas, il attend avec impatience la décision de la justice administrative que j'ai saisie en son nom, et est prêt à agir comme il l'a été face au précédent gouvernement.

Sachez que je suis à ses côtés, pour l'offre de service public qui lui est due, et parce que je veux qu'il conserve la confiance qu'il a placée en François Hollande, porteur des valeurs de fraternité et d'égalité qui fondent et font la force de notre République, mais que, vous, vous foulez manifestement du pied, les sacrifiant sur l'autel d'une rentabilité incompatible avec l'esprit du service public.

Je ne pense pas que le silencieux cynisme que vous opposez à des milliers de nos concitoyens ait quelque lien avec le fait que vous avez les mêmes initiales que feue Margaret Thatcher, de son vivant grande spécialiste du genre, mais il est certain je n'accepterai jamais qu'une ministre socialiste puisse se comporter ainsi en... dame de fer.

J'attends encore et toujours de vous que le simple bon sens républicain prévale.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l'expression de ma haute considération.

 

Marc Vuillemot

Maire de La Seyne-sur-Mer

Vice-président de Toulon Provence Méditerranée

Conseiller régional de PACA



> Le collectif varois de défense de l'accès aux soins interpelle de son côté le Président de la République avec une pétition qu'on peut signer en ligne, et que j'ai signée.

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Santé - hôpital - maternité

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM