30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 05:14

http://www.bourg-les-valence.fr/var/ezwebin_site/storage/images/education-et-jeunesse/pole-animation-jeunesse/7064-6-fre-FR/Pole-Animation-Jeunesse.jpgIl y a quelques temps, s'exprimant en réunion du Conseil municipal, Arthur Paecht, chef du groupe de la minorité UMP, a surpris son monde en vantant le travail accompli sous l'égide d'Isabelle Renier, maire-adjointe chargée de la petite enfance, de l'animation périscolaire, de la jeunesse et du handicap.

Il a été fair-play en reconnaissant ne pas avoir pu mener au cours de son mandat de maire un travail aussi important de services en direction des jeunes de 12 à 25 ans. Et je partage son point de vue. Qui explique sûrement que, depuis quelques temps, j'entends moins le leitmotiv habituel : "A La Seyne, y a rien pour les jeunes..."

DES ESPACES DE LOISIRS DANS TOUS LES QUARTIERS

Notre équipe municipale, sous notre mandat, aura plus que doublé les offres des Espaces Accueil Jeunes (EAJ) qui n'étaient jusque là que deux, dont un ne fonctionnant presque plus. Quatre lieux assurent maintenant une présence d'animateurs qualifiés dans tous les quartiers, pour les 12-17 ans : à La Maurelle (Sud et Ouest), aux Sablettes (Sud), à Peyron-Berthe (Nord), et à Malsert-Mont-des-Oiseaux (Centre et Est).

On s'y adonne à des ateliers et activités de loisirs sur place dans les EAJ, mais on bénéficie également d'une offre de sorties et d'une vingtaine de séjours par an. Le nombre de jeunes a cru de 16% en moyenne chaque année depuis 2009. Et, si chaque jeune passait 25 jours par an dans un EAJ en 2010, il consacre aujourd'hui 45 journées annuelles de temps libre dans ces espaces, notamment en période de vacances.

En outre, le Service Municipal de la Jeunesse participe désormais aux manifestations publiques de la ville : fête de Berthe, fête des Mouissèques, fête des Voisins, fête de la Ville, festival Omaseyne, Téléthon... tout en organisant ses propres événements : le tournoi de foot de Berthe (150 jeunes), le "Girls Day" ou journée des Filles (250 adolescentes), la Teen Roller Ride (250 patineurs), et les Assises annuelles de la Jeunesse (100 jeunes).

La rénovation et la réouverture d'un espace hébergement à l'EAJ des Sablettes, qui avait été abandonné au cours du précédent mandat, tandis que la ville s'était défait de sa gestion au profit de policiers, permet aussi à des groupes de jeunes de France ou de l'étranger de venir à la rencontre de nos adolescents et jeunes adultes. En 2012, on aura recensé 869 nuitées.

DE NOUVELLES ACTIONS VERS LES JEUNES ADULTES (18-25 ANS)

Le mandat 2008-2014 aura aussi permis, comme je m'y étais engagé, d'élargir la mission d'animation à une action plus large, sociale, culturelle, et d'aide à l'insertion professionnelle, notamment en faveur des jeunes majeurs de tous les quartiers. Des équipes nouvelles qualifiées ont été constituées. 400 contacts de rue ont été établis avec des jeunes majeurs en désœuvrement du centre ancien, pour beaucoup engagés dans des addictions et des conduites à risques, concrétisé par un chantier d'insertion. Pour combler le vide laissé par la disparition de l'association GASPAR en 2009, le relais a été assuré avec des activités en direction, notamment, des familles, des mères et des jeunes filles. 40 jeunes ont pris également part à des "chantiers culturels", par lesquels ils assurent des missions (manutentions, affichages, tri sélectif, accompagnement, etc.) en contrepartie d'accès gratuits aux spectacles de qualité de scènes et festivals organisés par des opérateurs de renom : Culture Plus, Sud Concert, Tandem, Marseille 2013, Festival du Château, Omega Live... Et, en deux ans, 50 bourses aux permis de conduire ont été attribuées à des jeunes gens devant avoir accès à la mobilité pour leur formation ou leur insertion dans le monde du travail.

Cet énoncé, un peu insipide avec sa forme de "liste à la Prévert", ne retrace que les actions propres au service communal chargé des jeunes, mais, comme je l'avais également souhaité, on a, malgré les difficultés financières, doublé les aides municipales aux associations agissant dans le domaine de la jeunesse, et co-organisé un nombre signatif d'actions en coopération avec elles, dont une vingtaine ont signé avec la ville une convention de partenariat durable.

Et tout ça, avec une simple réorganisation budgétaire. C'est donc à une volonté politique et à la mobilisation de ressources humaines remotivées, volontaires, formées, et très dynamiques, que l'on doit ce renouveau d'autant plus nécessaire que ce sont bien nos jeunes qui souffrent le plus de la crise actuelle. Chapeau bas et merci à Isabelle Renier, la maire-adjointe, à Vincent Vilalta, directeur du service, et à tous leurs collaborateurs !

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Éducation - enfance - jeunesse

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE