8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 07:53

131207_gai_versant.jpgJe crois que j'ai toujours connu le quartier de Gai Versant pour avoir habité, enfant et adolescent, à ses alentours immédiats, à Berthe d'abord, dans un des duplex au-dessus du porche aujourd'hui disparu, puis à La Muraillette, au quartier Peyron, à l'époque où une famille dont le père était soudeur aux câbles sous-marins et la mère infirmière communale pouvait se lancer dans le projet de l'accession à la propriété d'une maison, il y a cinquante ans. Le Gai Versant, c'était un terrain de jeux et d'aventures pour les gamins que nous étions. Revenu dans le quartier à la fin des années 90 pour travailler au nouveau collège Henri-Wallon, j'ai continué à "franchir le col" tous les jours au sommet de l'avenue Saint-Exupéry. Et j'ai assisté, pantois et impuissant, à compter du milieu de la première décennie de notre nouveau millénaire, à l'urbanisation effrénée qui, en quelques années, a fait de cette zone paisible un quartier aussi peuplé qu'un gros village de quelque cinq mille habitants.

 

UNE URBANISATION IMMAÎTRISÉE ET UNE QUALITÉ DE VIE MISE À MAL

L'évolution brutale du Gai Versant, comme celle des Mouissèques et de Châteaubanne, aura sans aucun doute été le déclencheur de ma volonté, dès notre élection il y a près de six ans, de mettre un coup de frein à cette urbanisation trop rapide et permissive, mal gérée, dont nul n'avait mesuré les conséquences funestes qui en ont découlé sur la qualité de vie des anciens résidents, mais également des nouveaux venus qui, tous, se sont bien vite heurtés à d'inextricables problèmes de circulation, d'absence de desserte par les transports collectifs, de stationnement, de services publics qui ne suivent pas.

Bien sûr un nouveau plan local d'urbanisme a vite été mis en chantier, dès mai 2008, mais la révision prend du temps et les nouvelles règles de construction opposables aux tiers n'ont pu être purgées de tout recours qu'au premier trimestre 2011. Ainsi que je l'expliquais dans une suite d'articles, avec les trois ans de validité des permis de construire qui ont dû être délivrés suivant les anciennes règles, on continuera à voir des immeubles sortir de terre jusqu'au début de 2014, même si, parfois, notre adjoint Claude Astore et ses services ont pu négocier avec les constructeurs des programmes plus modestes, mieux intégrés, générateurs de moins de contraintes pour l'environnement immédiat.

 

FORMIDABLES, LES ASSOCIATIONS DE RIVERAINS !

Ce samedi, l'association de défense du Gai Versant tenait son assemblée générale, à laquelle j'ai pu en partie participer. Je veux ici louer la qualité de la relation qui s'est instaurée depuis cinq ans entre ces bénévoles et nos services communaux, pour rechercher ensemble les meilleures solutions possibles pour contrebalancer les effets catastrophiques de cette urbanisation terrible qui a défiguré ce quartier collinaire qui peine aujourd'hui à justifier son nom joyeux. Ce sont des heures et des heures de travail, avec les services de l'urbanisme et de la voirie, avec les commissions du Conseil des quartiers nord, qui ont permis de trouver des solutions de sens de circulation, des poches de stationnement, ou de construire des argumentaires pour obtenir des dessertes de bus ou l'installation d'une boite aux lettres (que ni Réseau Mistral, ni la Poste, à ma connaissance, n'ont toujours pas réalisées...).

Grand merci à ces riverains impliqués et à nos collaborateurs communaux qui ne ménagent pas leur temps pour travailler avec ces bénévoles actifs, intelligents, imaginatifs et constructifs. Comme le sont ceux des Comités d'intérêt local des Mouissèques, du Sud et de l'Est, les conseils syndicaux des nouveaux immeubles, les conseillers de quartiers, qui, de leur côté, font la même chose dans les deux autres sites de la commune, évoqués plus haut, les plus victimes de ces abominables règles d'urbanisme qui sont heureusement derrière nous, mais qui n'ont pas fini de nous poser de rudes problèmes.


 


 

> La photo illustrant cet article est un montage réalisé par l'association de défense du Gai Versant qui parle de lui-même !...

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Rénovation urbaine - aménagements et habitat

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

CLIQUEZ POUR ACCÉDER
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE