26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 05:21

http://www.lefigaro.fr/medias/2007/01/05/20070105.FIG000000060_8448_3.jpgSi, comme je le relevais dans un précédent article, les rencontres d'information et d'échanges sur les finances communales que je tiens tous les deux ans ont permis d'apporter des indications objectives à quelques centaines de concitoyens, il reste que j'entends souvent des inexactitudes, voire des contre-vérités, sur certains sujets, véhiculées auprès du plus grand nombre. Ainsi en est-il de certaines idées reçues concernant l'imposition locale, au premier rang desquelles le soi-disant fait que la moitié résidentielle de la commune assumerait la quasi-totalité de la contribution fiscale, tandis que les quartiers les plus pauvres ne participeraient pratiquement pas à l'effort fiscal et bénéficieraient en retour de la majorité des attentions communales...

 

DÉNOUER LE VRAI DU FAUX DES IDÉES REÇUES

Les chiffres attestent d'une réelle exagération que chacun pourra vérifier comme moi auprès des services fiscaux. Dénouons donc le vrai du faux...

> "À La Seyne, les taux d'imposition sont les plus élevés de l'Ouest Var" : c'est VRAI, hélas. Pour équilibrer le budget, nous avons dû augmenter les taux en 2009 et ramener les abattements au niveau moyen des communes de l'agglomération TPM en 2010, même si nous avons créé en 2009 un abattement spécial pour les personnes handicapées et en 2011 un autre pour les foyers les plus modestes.

> "C'est à La Seyne qu'on paie le plus d'impôt par habitant" : c'est FAUX ; sur six communes de l'Ouest Var, il y en a deux où l'on paye plus qu'à La Seyne (Sanary : 831 €, et Bandol : 1022 €) et trois où l'on paye moins (Ollioules : 422 €, Saint-Mandrier : 531 €, et Six-Fours : 644 €) ; à La Seyne, on paye 761 €.

> "Les quartiers résidentiels paient pour tous" : c'est ASSEZ FAUX. Le différentiel n'est que de 7% entre les secteurs résidentiels et les quartiers populaires : le Sud apporte 37% de l'impôt pour 31% de la population, et l'Ouest, avec 20% de la population, contribue pour 21% ; tandis que le Centre-Est, avec 25% des habitants, apporte 25% de l'impôt, et que les 24% des résidents du Nord contribuent pour 17%.

> "En retour de leur effort fiscal, les habitants des quartiers résidentiels sont moins bien lotis que les autres" : c'est FAUX. L'exemple des chantiers de voirie en atteste : au Sud, on a réalisé entre 2008 et 2012 pour 2,5 millions de travaux, au Nord pour 2,4 millions, au Centre-Est pour 2,1 millions, et à l'Ouest pour 2 millions. Les écoles et crèches ayant bénéficié de travaux lourds sont au Sud pour 3 d'entre elles, au Nord aussi pour 3 d'entre elles, à l'Est pour une autre et à l'Ouest pour une dernière. Les nouveaux équipements sont au service de tout le monde : la cuisine centrale de restauration scolaire sert toutes les écoles de la ville, le complexe sportif Léry, le Domaine naturel de Fabrégas, ou la médiathèque Andrée-Chedid sont au service de tous les habitants, y compris extérieurs à la commune ; le nouveau cimetière et le crématorium, en chantier, feront naturellement de même.

 

On le voit, la solidarité par l'impôt, même si elle est très rude, s'exerce chez nous comme ailleurs au bénéfice de tous. C'est ainsi que le veut la République, même si une réforme de la fiscalité locale serait la bienvenue.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Finances - budget et impôts

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE