7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 06:31

http://www.artmajeur.com/files/henryabramowicz/images/artworks/650x650/5280481_La_technicienne_de_surface___46x38___2008.JPGLes mercredis se suivent et se ressemblent. Après une journée de travail des agents spécialisés des écoles maternelles, c'était au tour de ceux du service propreté des bâtiments communaux de se retrouver au centre de loisirs de La Dominante pour une journée d'échanges entre eux et avec leur hiérarchie. L'occasion de faire le point, avec Guy Santangelo, conseiller municipal, et les cadres de la mairie, dont Claude et Jean-Marc, en charge de ce secteur, sur l'avancée de la professionnalisation des personnels de ce service remunicipalisé nécessaire à de bonnes conditions de travail de l'ensemble des fonctionnaires et à un accueil de qualité de l'ensemble des publics, à commencer par les enfants de nos écoles.

 

UN SERVICE RENDU À LA FONCTION PUBLIQUE

On commence en effet à bien mesurer les effets de la démarche de réorganisation totale engagée il y a trois ans par le pôle "Ressources et moyens", visant à améliorer à la fois l'efficience du service et les conditions de travail des agents. Le métier est en effet souvent peu valorisant et, en particulier avec l'âge, sa pénibilité s'accroît, générant un nombre important d'arrêts de maladie. Ce n'est certes pas une spécificité seynoise, puisque notre ville était dans la moyenne régionale, mais il était difficile, avec les contraintes budgétaires qu'elle connaît plus que les autres communes, de pourvoir aux remplacements. Et la qualité de vie autant que l'hygiène de certains espaces communaux pouvaient parfois laisser à désirer. C'est probablement ce qui avait motivé nos prédécesseurs à privatiser un large pan de ce service, préférant sûrement exiger un résultat d'une entreprise que gérer une équipe et un projet.

 

MOYENS HUMAINS, ERGONOMIE DU TRAVAIL, PERSPECTIVES DE CARRIÈRES

Car c'est bien un projet global avec une démarche d'objectifs et d'évaluation qui a été impulsé, accompagné par trois stratégies concomitantes. D'une part, on a choisi une remunicipalisation totale pour un projet de service unique et une globalisation des ressources humaines, avec, outre les embauches des salariés volontaires de l'entreprise privée, un plan, formalisé de façon solennelle par une délibération unanimement votée par le conseil municipal, de renforcement progressif des effectifs aujourd'hui achevé, et la nomination de responsables de secteurs animant l'organisation du travail et améliorant la relation à la hiérarchie et la remontée des besoins. Parallèlement, on travaille sur l'ergonomie du travail, formant aux bonnes postures, et dotant petit à petit les agents de matériels modernes et adaptés aux points physiologiques occasionnant fatigue et souffrances chroniques. Et, enfin, on met peu à peu en œuvre une démarche d'incitation à la formation permanente continue, à la qualification, et à la préparation aux examens et concours, pour offrir aux agents des chances, à un moment de leur vie professionnelle, d'accéder à un deuxième métier, plus et mieux choisi. Les résultats sont tangibles, avec une baisse notable des arrêts de maladie, et une quasi disparition des récriminations des utilisateurs des espaces communaux. La route sera encore longue, mais la voie est tracée.

 

UN VRAI RÔLE DE SERVICE RÉPUBLICAIN

Et on s'éloigne ainsi petit à petit de l'état d'esprit qui prévalait dans les décennies passées : un service qui permettait certes, souvent à des femmes seules sans aucune qualification, d'avoir un salaire, mais sans se préoccuper d'une démarche de projet, évaluées sur le simple résultat attendu. Or, en management, on sait faire aussi, dans la fonction publique territoriale. Rien que ça, je le leur ai dit ce mercredi, crée les conditions d'une légitime satisfaction de ces agents de prendre toute leur part dans ce qui est l'un des derniers remparts contre les inégalités croissantes : l'offre publique équitable de services de qualité à tous nos concitoyens. Grand merci à eux !



 

> J'ai "emprunté" la photo illustrant cet article au beau site Internet Art majeur ; il s'agit de "La technicienne de surface", une oeuvre d'Henri Abramowicz, peintre français installé en Savoie, dont j'invite les visiteurs de ce blog à découvrir le site. Je peux naturellement la retirer sur demande.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Services publics et personnels communaux

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

2022 OU JAMAIS ! SIGNEZ POUR UN CANDIDAT UNIQUE DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE