2 mai 2020 6 02 /05 /mai /2020 08:16

 

Les collectivités locales ont le devoir d'être des partenaires de l'État pour lui permettre d'exercer sa mission d'instruction et d'éducation dans des conditions matérielles et logistiques optimales.

 

C'est la Loi et ça répond à l'exigence républicaine d'Égalité et au principe n° 7 de la Déclaration universelle des droits de l'enfant. Un second principe républicain est affirmé : la Liberté, qui permet aux familles de décider du retour de leurs enfants à l'école ou de poursuivre leur scolarité à domicile. Et le troisième, la Fraternité, est en fil rouge de la démarche partagée de la Ville et de l'État, pour permettre que la solidarité de la puissance publique s'exerce envers ceux dont les conditions socio-économiques d'existence exigent un soutien pour que soient au mieux compensées les inégalités d'accès aux savoirs et au bien-être.

 

Nos services doivent donc répondre à la demande de l'Éducation nationale. Ils travaillent à cet effet d'arrache-pied avec ceux de l'État pour concrétiser sa décision d'accueil des enfants dans nos écoles primaires, dans le cadre des dispositions sanitaires très strictes édictées par le ministère pour la reprise des cours dans ce contexte exceptionnel.

 

 

UN IMPÉRATIF : UN ÉTAT SANITAIRE PARFAIT

 

Fût-ce de façon différenciée, école par école, probablement seulement certains jours fixes de la semaine par niveau, nous devons parvenir à garantir le droit à l'éducation et le droit à la sécurité sanitaire que la Nation doit à ses enfants et à leurs familles qui auront le choix de les scolariser ou pas, et à assurer aux adultes qui ont en charge cette belle mission, enseignants, assistantes territoriales spécialisées des écoles maternelles, personnels techniques, administratifs et de direction, qu'ils pourront l'exercer en toute sécurité.

 

Il a été convenu lors d'une matinée de travail que je co-présidais ce jeudi avec le directeur des services académiques du Var (photo ci-dessus) que seule une situation exceptionnelle insurmontable dans une école donnée pourrait nous conduire à ne pas la mettre en service, et que nous faisons tout pour ne pas en arriver là. Les écoles sont en cours de nettoyage et de désinfection, les circuits d'eau, inutilisés depuis des semaines, sont également traités pour éviter de rajouter au risque du coronavirus celui d'autres pathologies, les cheminements empêchant contacts et croisements sont élaborés, les approvisionnements en masques, savons, serviettes jetables, gels hydroalcooliques, produits d'entretien spécifiques, etc, sont finalisés.

 

 

UNE CONDITION DE RÉUSSITE : UNE STRATÉGIE PARTAGÉE

 

Les autorités académiques ayant réaffirmé le principe du volontariat des parents, ceux-ci sont invités par les directeurs des écoles à faire connaître leurs intentions quant au retour en classe de leurs enfants. Je formule le souhait qu'ils puissent répondre au plus vite afin que nous disposions des données les plus objectives sur les futurs effectifs et que nos services intègrent ces éléments pour l'organisation spatiale des lieux et la restauration scolaire. Un temps de concertation avec les associations de parents d'élèves est aussi prévu ces prochains jours.

 

Je réunirai de plus les chefs des plus importantes entreprises locales pour leur faire part des modalités et entendre leurs impératifs afin de faire caler au mieux les besoins de scolarité et les besoins économiques qui dépendent de la reprise du travail de nombreux parents.

 

Les représentants des personnels, communaux et d'État, sont évidemment associés, notamment dans le cadre des instances paritaires d'hygiène, de sécurité et de conditions de travail.

 

Et je suis aussi en lien avec le président de l'organisme de gestion de l'unique école privée seynoise sous contrat avec l'État qui souhaite harmoniser son fonctionnement avec celui de nos écoles communales.

 

Les directeurs d'écoles et la Ville feront connaître dans les prochains jours aux familles les modalités pratiques concrètes qui auront été retenues.

 

Dans l'attente, je mets à jour, le plus en temps réel possible, les informations qui nous parviennent, hélas parfois contradictoires d'une semaine à l'autre, sur la page que j'ai créée sur mon blog intitulée « Coronavirus – Infos pratiques de A à Z ».

 

Partager cet article

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var