27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 09:15

Je porte à la connaissance des visiteurs de mon blog, sans autre commentaire, car elle est parfaitement explicite et que l'heure n'est pas aux palabres, la mise au point que notre adjoint délégué à la santé et aux solidarités, Olivier Andrau, a dû faire suite à une critique, formulée sur les réseaux sociaux, du dispositif de « centre de consultation coronavirus » que, répondant à la demande de la très officielle Communauté professionnelle territoriale de santé de notre secteur géographique et du Conseil régional de l'Ordre des médecins, nous avons aidé à créer et faire fonctionner en mettant à disposition les locaux adéquats et du matériel sanitaire dans une école désaffectée de La Seyne.

 

« Franchement on n’avait pas besoin de ça. Alors qu’on se démène pour aider les professionnels de santé en demande, que la Ville met à disposition des locaux et du matériel, répétons-le, à la demande des médecins et infirmiers du territoire, découvrir sur les réseaux sociaux une polémique de plus de la part d’une élue et candidate à l’élection municipale, non, ce n’est pas le moment ! C’est même faire insulte au dévouement des professionnels de santé qui s’y investissent au bénéfice de la population.

« La situation est à la lutte collective contre le virus, nous devons faire bloc. Et, s’il est nécessaire de le rappeler, la Ville apporte sa contribution à la lutte contre le fléau, comme de nombreuses communes partout en France telles Quimper, Annecy ou encore Miramas…

« Non, le centre de consultation Covid-19 de La Seyne n’est pas un lieu de dépistage systématique du virus. Il n’en existe d’ailleurs aucun en France puisque le dépistage systématique n’est pas prévu dans la doctrine des autorités de santé de notre pays à ce jour.

« Oui, le centre de consultations Covid-19 de La Seyne est un outil géré par des professionnels de santé volontaires, qui coordonnent leur action pour aider à désengorger le SAMU et les urgences hospitalières.

« Oui, cet outil est organisé de manière à assurer le meilleur niveau possible en terme de normes sanitaires : les patients attendent leur consultation seuls, sont orientés par les infirmiers et diagnostiqués par les médecins qui sont les seuls à pouvoir décider des suites à donner (hospitalisation, confinement à domicile, réorientation vers un médecin traitant, etc). Ils suivent un circuit de consultation à sens unique et ne se croisent pas.

« Oui, cette initiative des professionnels de santé est utile (plusieurs dizaines de consultations par jour sont ainsi réalisées sans contribuer au débordement d’activité des hôpitaux) et reconnue (par les patients mais aussi par l’Ordre des médecins).

« Alors, de grâce, laissons les professionnels de santé agir, ils sont les mieux à même de savoir ce qu’il convient de faire. Continuons à les aider, laissons les polémiques de côté, au moins le temps du confinement. »

 

Pour toutes précisions, j'invite les visiteurs de mon blog à lire l'interview qui a été faite du médecin coordonnateur de la communauté professionnelle, publiée sur le site leseynois.fr. L'initiative semble avoir été opportune, au vu du nombre de personnes qui ont pu bénéficier des services de ce centre, des retours des médecins de ville dont les cabinets et salles d'attente risquent moins d'être infectés, et de ceux de l'encadrement infirmier de notre hôpital seynois George-Sand qui apprécie de voir déployée une solution préventive d'un engorgement possible de ses services d'accueil et d'urgence.

 

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var