29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 07:37

Aucun de mes concitoyens ne m'a fait part de questions ou remarques sur les turbulences qui ont traversé la majorité municipale ces derniers jours. Les Seynois sont, à l'instar de l'ensemble des Français, préoccupés par leurs conditions d'existence, l'accès au travail, le pouvoir d'achat, la qualité et le développement soutenable de leur ville et leur métropole, le droit à un logement, l'éducation de leurs enfants, les mobilités, la prévention sanitaire et la santé, l'éducation, les loisirs et la culture.

Maladresses d'expression quant à sa position politique qui a évolué depuis 2014 de la gauche républicaine du parti créé par Chevènement vers le « et – et » de celui de l'actuelle majorité nationale, ou choix d'affirmer son nouvel engagement vis-à-vis d'une partie de l'équipe municipale ou du grand public, peu importe, notre collègue Yves Gavory a exposé sa posture, cohérente avec ses nouveaux choix politiques que je regrette. Il m'a confirmé continuer à partager le projet communal de notre mandat, mais il a indiqué tirer les conséquences de ses options et ses déclarations en démissionnant de la délégation de vice-président de notre office public de l'habitat que je lui avais confiée.

Ce n'est jamais de gaieté de cœur que l'on prend ce genre de décision. Yves Gavory est de notre aventure depuis plus de dix ans et, même avec ceux qui craignaient qu'une forme d'incohérence ne nuise à la lisibilité de l'action municipale, des liens amicaux se sont forgés. Je suis de ceux qui regrettent la situation. Cette mission de vice-président délégué de l'établissement public « Terres du Sud Habitat » aura été menée à bien avec beaucoup d'investissement personnel, sans indemnité, avec toute ma confiance, jamais trahie, et en bonne complémentarité avec le responsable de l'office d'HLM qu'est de par la loi le directeur général de l'établissement. Même s'il reste beaucoup à faire et si – situation qui ne doit pas être facile pour un militant engagé qui les soutient désormais – les choix du gouvernement et des parlementaires avec la loi de finances 2018 et la loi ALUR compliquent largement la tâche, Yves Gavory et les administrateurs qui se sont investis auprès de l'équipe de direction auront mené à bien le plan de retour à l'équilibre financier d'un office de l'habitat qui était sous tutelle nationale depuis un quart de siècle. « Terres du Sud Habitat » a tout bonnement été sauvé de la faillite. Je dois ma gratitude à Yves Gavory. Et je dois la témoigner publiquement.

Si l'énorme chantier de rénovation urbaine qui aura concerné la majorité du patrimoine est en voie d'achèvement, beaucoup reste à faire pour gagner encore en gestion du quotidien des appartements, des parties communes et des espaces publics partagés, en relation aux locataires et aspirants à l'obtention d'un logement social, en maintien d'une offre à loyers accessibles sans fragiliser l'équilibre budgétaire, en prévention et régulation des coûteuses – et parfois désespérantes – incivilités de certains, et, depuis dix-huit mois, en devant accomplir ces missions dans un contexte terrible d'insécurité et même de délinquance criminelle dans plusieurs de nos cités d'HLM.

J'aurais autant aimé que les circonstances fussent autres. Tout départ d'une équipe est un affaiblissement du collectif, et il est dommage que la voie choisie par notre collègue Gavory ait conduit à cela. Mais, devant l'adversité, l'action doit d'autant plus être poursuivie que la loi impose la fusion de « Toulon Habitat Méditerranée » et de « Terres du Sud Habitat » en 2021. Les deux années qui nous restent seront mises à profit pour aborder ce rassemblement des offices toulonnais et seynois dans le meilleur des intérêts des foyers bénéficiaires d'un logement social et de ceux ayant besoin de le devenir.

Partager cet article

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var