16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 05:54

Avant qu'on ne l'apprenne par la bande, par souci de clarté afin d'éviter les interprétations, fausses informations, rumeurs et autres exagérations, je dois informer mes concitoyens que je viens d'être averti par l'association ADAPEI Var-Méditerranée que le Conseil départemental du Var lui a demandé d'accueillir une quarantaine de mineurs isolés dans son établissement de La Seyne, au quartier de La Petite Garenne.

Par mineurs isolés, il faut être clair, entendons des adolescents de moins de 18 ans, arrivés en France parmi les vagues de migrants, et qui sont aujourd'hui hébergés ça et là, notamment dans des hôtels, plus ou moins en autonomie, quoique suivis par des personnels du travail social. Ce sont des garçons ayant pour la plupart émigré d'Afrique Noire.

 

UN ÉTRANGE SILENCE DÉPARTEMENTAL...

J'aurais déjà, il y a deux mois, apprécié que ce soient nos amis Nathalie Bicais ou Joseph Mulé, élus départementaux (LR) du canton La Seyne-2 (sud), qui informent notre population de l'accueil, prévu vers la fin 2018, d'une trentaine de mineurs isolés au Fort Saint-Elme.

De même, si je peux supposer que, pour les jeunes qui arriveront à La Petite Garenne, nos collègues conseillers départementaux (ex-FN) du canton La Seyne-1 (nord), Virginie Sanchez et Damien Guttierez, ne faisant pas partie de la majorité du Conseil départemental, n'ont pas forcément été mis au courant de ce projet d'hébergement d'enfants en danger, il aurait été normal que ce soit le président (LR) Marc Giraud ou la vice-présidente (LR) chargée des solidarités, Caroline Depallens, qui portent ce projet à la connaissance de nos habitants.

Y aurait-il quelque gêne qui justifierait tant de discrétion ?...

 

L'UNION SOLIDAIRE ET LA FRATERNITÉ SEULEMENT POUR LE 14 JUILLET ET LA VICTOIRE DES "BLEUS" ?...

Pourtant, je rappelle aux Seynois que le Département du Var applique la loi qui lui confie la responsabilité de ces enfants au titre de sa compétence mineurs en danger et en délègue la mise en œuvre à des institutions professionnelles et expérimentées.

C'est une belle mission de solidarité humaine que les territoires accomplissent pour le compte de l'État et dont notre majorité départementale aurait tout lieu de s'enorgueillir, surtout en cette période de fraternité et d'union nationale exprimées – et même fort gaiement exacerbées – tout à la fois par les cérémonies du 14 juillet et la Coupe du Monde de football.

Eh bien non, pour Saint-Elme comme pour La Petite Garenne, ce sont les gestionnaires des sites (la Marine Nationale et l'ADAPEI) et les structures spécialisées chargées de la prise en charge de ces malheureux gamins (la fondation catholique des Apprentis d'Auteuil et l'ADAPEI elle-même) qui, bien qu'ils n'aient pas l'obligation légale de le faire, ont eu la courtoisie de venir m'expliquer ce qu'il allait en être.

Et j'ai naturellement obtenu d'elles, sans avoir à insister, qu'elles tiennent au courant, expliquent et rassurent les riverains des deux sites sur les dispositifs et l'encadrement, dès lors que leurs projets seront formalisés. Les services communaux sont à leur disposition pour les aider à l'organisation de ces rencontres.

Ainsi, La Seyne saura continuer à être ce qu'elle a toujours été. Une terre fraternelle.

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Vie sociale et ville pour tous

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE