4 juillet 2017 2 04 /07 /juillet /2017 08:46

Avec Marie Bouchez, adjointe à la politique de la ville et à l'habitat, et mes collaborateurs Sylvie Guérin et Gilles Triquet, j'ai eu le plaisir de recevoir ce lundi Astrid Jeffrault, nouvelle sous-préfète chargée de mission pour la politique de la ville, à laquelle j'ai fait découvrir les réalisations de rénovation urbaine conduites depuis dix ans sur notre quartier Berthe et, au cours d'une visite de notre vieille ville, mesurer les enjeux qu'il y a à pouvoir mener une semblable démarche dans notre centre ancien.

 

Je lui ai également fait part de mon inquiétude au regard de la lenteur de la mise en œuvre du « Nouveau programme national de rénovation urbaine » (NPNRU) sur lequel nous comptons beaucoup pour disposer des moyens d'engager d'importantes opérations sur l'habitat, le commerce, les aménagements urbains, services et espaces publics dans notre cœur de ville.

 

La Seyne, comme les centaines d'autres communes concernées, est en effet soucieuse du sort que l'État compte réserver aux dispositifs de la « politique de la ville », tant en matière de rénovation urbaine que d'accompagnement social des habitants.

 

Réunis la semaine dernière à l'occasion de l'assemblée générale de « Ville et Banlieue », notre association de maires de communes abritant des quartiers populaires, nous avons d'ailleurs demandé audience auprès du Premier Ministre, Edouard Philippe.


Je livre ci-après un extrait de la déclaration que, comme maires de droite comme de gauche, toutes tendances confondues, nous avons publiée et adressée au chef du gouvernement...

 

« La composition des gouvernements de ces dernières semaines, a totalement exclu la politique de la ville. Elle se retrouve dans un immense ministère de la cohésion des territoires.

 

« Traiter ainsi plus de 5 millions d’habitants, des associations faisant un travail remarquable et des élus engagés 24 h sur 24 pour combattre les inégalités sociales et territoriales, est, nous semble-t-il une erreur politique.

 

« Dans nos « 31 propositions » pour réintégrer dans la République les 1500 quartiers de la politique de la ville et 4,8 millions d’habitants dont la moitié vivent en dessous du seuil de pauvreté, que nous avions soumises en mars dernier à l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle, la toute première était la mise en place d’un ministère sous la responsabilité directe du Premier Ministre.

 

« Aux côtés d’une politique spécifique de solidarité, l’urgence est vivement souhaitée à mobiliser les politiques de droit commun et ce, principalement dans les territoires les plus discriminés, y compris les territoires ruraux.

 

« Faire du neuf en politique, comme le revendique le Président de la République Emmanuel Macron, passe, nous semble t-il, par traiter au plus haut niveau les questions posées dans nos villes populaires, au regard des niveaux d’abstention sans précédent atteints aux élections législatives.

 

« Il en va de l’avenir de notre République et de sa capacité à faire vivre au quotidien sur l’ensemble de notre territoire : "Liberté, Egalité, Fraternité", et "Solidarité". »

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Rénovation urbaine - aménagements et habitat

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM