5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 03:14

Il est normal que le conseiller départemental du premier canton de La Seyne se préoccupe du devenir du centre de sapeurs-pompiers installé il y a soixante-dix ans dans les locaux des anciennes écuries municipales, agrandi dans les années 70, mais qui subit aujourd'hui les affres du temps qui passe et use si l'on n'entretient pas.

Il a eu l'amabilité de m'adresser copie d'un courrier qu'il a envoyé au service départemental d'incendie et de secours (SDIS 83), puisque, depuis le début des années 2000, c'est bien ce qui est récemment devenu le conseil départemental qui est gestionnaire des pompiers varois et de leurs outils de travail.

 

ÇA FAIT DIX ANS QU'ON S'EN PRÉOCCUPE

Quand on connaît le temps qu'il faut entre la constatation d'un besoin et la réponse qu'on y apporte, on peut se dire que, fort heureusement, nos pompiers, mon prédécesseur et moi-même avons anticipé depuis des années la demande légitime de conditions de travail décentes pour les acteurs de la sécurité civile seynoise.

Je confirme ainsi depuis sept ans au SDIS 83 que la commune est disposée à mettre à sa disposition un terrain pour construire un nouveau centre de secours, non loin de notre caserne historique, face à l'hôpital George-Sand.

Mais je sais aussi que cette réalisation, malgré mes appels récurrents, n'est pas inscrite dans les actuelles priorités du SDIS. Pire, il a été à un moment question de fermeture, le service départemental estimant que la sécurité serait suffisament assurée avec l'autre caserne seynoise, implantée à Mauvèou, le nouveau centre d'Ollioules et celui de Toulon-ouest. Ça avait conduit à un appel solennel de ma part, il y a un an, arguments à l'appui, à ne pas supprimer cette indispensable présence dans nos quartiers nord, ainsi que je le relatais dans un article de ce blog.

 

L'IDÉE FAIT SON CHEMIN, MAIS ON RESTE EN VEILLE SUR LE FONCTIONNEMENT

Le SDIS 83 semble désormais acquis à l'idée d'installer un nouveau centre de pompiers sur l'espace que la commune lui a proposé, mais qui, dépendant de la caserne principale de Mauvèou, ne fonctionnerait qu'en journée, la circulation automobile nocturne permettant des interventions depuis les autres centres de l'ouest varois dans de bons délais.

Un premier pas est donc franchi. Il reste à La Seyne à se faire entendre sur le moment de cette réalisation, sur les horaires de fonctionnement, et aussi sur les effectifs de pompiers professionnels et volontaires à maintenir sur la commune, car il ne faudrait pas que cette opération de "modernisation" soit prétexte à une réduction de moyens de secours pour une ville dont la population a augmenté de 10% en neuf ans.

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Civisme - prévention et sécurité

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM