/ / /

 

Un quart de nos concitoyens y vivent. L’habitat, construit entre 1955 et 1980, était très dégradé. Des tours et barres étaient à la limite de l’insalubrité. Et c’était un vrai ghetto de population reléguée, avec tous les soucis que cela entraînait pour le quartier et pour l’ensemble de la commune.

Il fallait une action radicale pour en faire un vrai quartier, socialement plus mixte et ouvert à la ville.

Le nombre global de logements reste le même mais la proportion de logements sociaux sera ramenée de 77% à 65%, avec un habitat public et privé de grande qualité.

Les habitants auront des adresses avec un nom de rue, un numéro, un nom de résidence.

Le PRU aura permis :

- la réhabilitation de 2 344 logements,

- la résidentialisation de 2 516 autres logements,

- la démolition de 909 logements sociaux avec reconstruction de 952 logements, dont 343 sur site, 431 hors Berthe à La Seyne et 178 hors La Seyne sur TPM,

- la mixité sociale et la diversification de l'offre par la réalisation de 583 logements privés en accession ou en locatif libre, dont 225 pour l'Association Foncière Logement (AFL),

Et ces chantiers, réalisés à 80% fin 2013, auront aussi permis de conforter 1.200 emplois dans le BTP.


RETOUR AMÉNAGEMENT    RETOUR BILAN DE MANDAT    RETOUR ACCUEIL DU BLOG

Partager cette page

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

 

Mes engagements

 

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var