3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 06:41

http://tpm-agglo.fr/sites/new.tpm-agglo.fr/files/styles/contenu/public/port_de_la_seyne_op_003.jpgCet article n'est pas de la pub gratuite pour un commerçant du cœur de ville au détriment des autres qui s'échinent chaque jour à maintenir une activité économique de proximité. Il vise juste à illustrer une vision de ce que peut être une démarche globale de redynamisation de notre Seyne historique, à partir d'un exemple de travail partenarial qui a connu son aboutissement ce mardi soir.

Il fallait voir la diversité des gens qui avaient répondu à l'invitation des "5 palmiers", ce petit bistrot historique à l'angle des rues Équerre et Denfert-Rochereau, que les anciens connaissaient sous le nom de "L'Équipe" lorsqu'il était entre les mains du regretté Benoît - Tito - Bazzucchi, pour l'inauguration de sa réfection et de la terrasse de sa partie restaurant donnant sur une belle placette heureusement créée par la démolition des taudis insalubres de "l'îlot Équerre".

 

LE CŒUR DE VILLE, VECTEUR D'IDENTITÉ SEYNOISE

 Humbles et dignes familles du quartier à l'habitat rénové, à l'image de cet immeuble ancien doté des équipements nécessaires aux familles handicapées, habitants venus de toute la ville rassemblés en son cœur, jeunes et aînés, Seynois de plusieurs générations et immigrés de fraîche date, architectes et urbanistes qui pilotent la rénovation urbaine, commerçants d'alentour, conseillers municipaux tout juste élus, artistes et créateurs locaux, à l'instar de la talentueuse Jessylia ou de l'étonnant Jean Simon et sa guitare.

Aménagements de lieux de vie urbains, rénovation de l'habitat, dynamisation commerciale, animation culturelle et artistique, voilà les ingrédients qui, habilement mêlés, doivent permettre, patiemment, de redresser notre centre historique. C'est le sens de l'avant-projet que nous avons présenté au ministre délégué à la Ville, François Lamy, il y a quelques mois, et qu'il va me falloir à nouveau plaider sans délai auprès de la nouvelle ministre Najat Vallaud-Belkacem, qui aura désormais en charge la conduite du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) duquel La Seyne attend, pour son centre ancien, une même attention de la puissance publique que celle dont elle a bénéficié pour la rénovation de Berthe.

 

SANS LES ACTEURS DE LA VILLE, ON SERA À LA PEINE

 Mais des subventions, fussent-elles conséquentes, ne suffiront jamais s'il n'y a pas, par les acteurs économiques, sociaux et culturels, et surtout par les habitants, ceux qui vivent là et ceux qui considèrent le centre de la ville comme le vecteur majeur de l'identité locale, une volonté d'appropriation du destin de La Seyne ancienne.

Moi, j'y crois. Les Seynois ont fait preuve, lors de l'élection municipale, d'une forte implication citoyenne, résultat, à n'en pas douter, d'un constant effort d'éducation populaire. D'ailleurs, ça aura sûrement échappé à bien des gens, La Seyne est la seule des 52 villes populaires françaises membres de l'association "Ville & Banlieue", donc bénéficiant des "politiques de la Ville", à avoir connu un taux d'abstention inférieur à la moyenne nationale. Ça, si ce n'est pas un signe encourageant...

Partager cet article

Publié par Marc Vuillemot - dans Rénovation urbaine - aménagements et habitat

Bienvenue !

Marc VUILLEMOT
Maire (PS) de La Seyne-sur-Mer
Vice-président de l'agglo de Toulon

Je vous souhaite une agréable visite.

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

VILLE & BANLIEUE

 

Lien vers le site de l'association

de maires que je préside

Cliquez sur la bannière.

 

La Seyne et le "Grand Toulon"

 

Les institutions publiques

où je suis élu...

Le site de la Ville de La Seyne

 

Le site du magazine municipal

 

Le site de l'agglomération TPM