26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 04:18

http://www.ville-betheny.fr/local/cache-vignettes/L217xH217/dossier_bruit-f77fc.jpgLa dame était en colère. Et elle me le faisait bien savoir. Elle a acquis l'automne dernier un logement de vacances, dans le quartier commercial et balnéaire des Sablettes. C'est vrai qu'en novembre, pour peu qu'elle ait visité son futur bien à une heure de crépuscule d'un temps d'été indien, elle a dû être séduite par le calme, la beauté du site littoral, le caractère patrimonial du petit village à l'architecture singulière de l'architecte Pouillon. Et, pour son premier séjour estival, elle a, bien sûr, pour le moins déchanté.

J'aurais pu la blâmer de ne s'être pas questionnée sur la vie qui grouille l'été au pied de son immeuble, et, naturellement, les nuisances qui en résultent, de circulation, de stationnement, de musique, de bruit, d'éclairages festifs et de cohue. Le fait est là, notre littoral attire et c'est tant mieux. Ça dure depuis que Michel Pacha, au XIXe siècle, a perçu l'intérêt exceptionnel de ce site étonnant, entre Petite Mer et grande large, dont il a fait une des toutes premières stations balnéaires de Méditerranée. À son époque, on a compté jusqu'à trois casinos entre Balaguier et Les Sablettes !

 

UNE CHARTE DU QUALITÉ SONORE SIGNÉE AVEC LES ÉTABLISSEMENTS DE NUIT

Le bruit, il est vrai, est une préoccupation récurrente. C'est pour cela qu'il existe à La Seyne des règles, édictées dans le cadre d'une Charte que nous avons relancée, améliorée et acceptée par les tenanciers des bars, restaurants et autres établissements ouverts la nuit. Et que, là encore, si nos équipages de police municipale ne peuvent parfois pas répondre rapidement à une demande d'intervention en un autre lieu de la commune, c'est qu'ils sont occupés à faire respecter les règlements supposés être admis par tous, prévoyant une baisse d'intensité au-delà d'une certaine heure, puis l'arrêt total au-delà d'une autre.

Et ils le font plutôt bien. Ça commence, en début de saison, par une "démarche pédagogique", avec, pour chaque établissement, des mesures à un moment où la musique n'a pas commencé, puis lorsque la soirée bat son plein. Ils font le tour des sites, produisent leurs constats - qui attestent souvent que la Charte n'est pas bien respectée - et demandent aux tenanciers de veiller à baisser le niveau sonore. Et puis, régulièrement, ou sur appel de personnes gênées par le volume sonore, ils interviennent.

 

ÇA FONCTIONNE PLUTÔT BIEN

 Il ne s'agit pas de jouer les trouble-fête, mais de trouver le juste équilibre entre période estivale de vacances propice aux soirées festives et droit à une certaine quiétude pour ceux qui, à partir d'une certaine heure, aspirent au repos.

Et ça fonctionne, si j'en crois, à la lecture, les mains courantes de notre police municipale, qui m'ont appris que les nuisances nocturnes relèvent bien plus de soirées privées que des établissements ouverts en soirée. Merci donc aux exploitants, aux agents communaux chargés de l'application de la Charte, et aux citoyens qui acceptent un peu de gêne trois mois sur douze...

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Civisme - prévention et sécurité

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE