3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 05:35

http://santon-de-provence.com/images/pages/personnages/personnage35.jpgCréée il y a 80 ans, l'association "Lei Cigaloun Segnen" est une société seynoise toujours dynamique pour le maintien, par la pratique, de la culture provençale dans plusieurs de ses dimensions : la langue, la danse, la musique, le chant choral. C'est elle qui, en 1985, créa une première foire aux santons qui se déroula alors dans la petite chapelle Saint-Vincent de l'ancien couvent devenu aujourd'hui le Conservatoire national à rayonnement régional de musique. Et qui, dès 1986, organisa les Fêtes calendales, d'abord dans une salle du Fort Napoléon, puis en mobilisant l'ensemble des espaces de ce lieu patrimonial d'exception.

 

VINGT-HUITIÈMES FÊTES CALENDALES

 Vingt-huit ans après, l'équipe animée par sa présidente Nicole Diverger et son ancien président Serge Bonfanti continue sa belle œuvre, dans l'esprit initié depuis le début, avec désormais le renfort d'autres associations comme "Lo cèucle occitan de La Seina", "Lou pitchoun tiatre dóu Mai", "Les tambourinaires de Magali", le musée des arts et traditions populaires de Draguignan, et, naturellement, l'appui capital de l'équipe des personnels communaux du Fort Napoléon qu'anime Jean-Christophe et l'engagement constant de notre élu à la culture provençale et occitane Miquèu Tournan.

Les "Calendales" se déclinent pendant trois semaines en un volet "foire", avec des exposants vendeurs de santons, d'accessoires de crèches, de confiseries, miels, pompes à l'huile ou à l'anis et autres produits qui ornent les maisons et tables de Noël en Provence, des expositions, comme cette année celle sur la vie de Jean-Baptiste de Villeneuve Bargemon, officier sous le Premier Empire, celle, intitulée "memòria de pescaire" sur les pêcheurs de chez nous, une autre sur l'origine provençale des noms de quartiers de La Seyne, et la traditionnelle crèche animée que Paul Ferrero installe depuis 25 ans, et un troisième volet offrant un ensemble d'animations et de spectacles : contes, sensibilisation à la langue, concerts.

 

L'IDENTITÉ PROVENÇALE SEYNOISE, VECTEUR D'INTÉGRATION RESPECTUEUSE

 Comme pour les opérations "Plus belle ma rue" que j'évoquais dans un précédent article, il s'est trouvé quelques personnes pour ironiser sur le caractère folklorique désuet qu'elles trouvent à ces "Calendales" que j'ai eu comme chaque année le plaisir d'inaugurer ce samedi en maniant notre langue régionale. Ricanez, dénigrez, chantez, beaux merles. Bèn faire, laissar dire...

Les Seynois, eux, ceux de longue date comme ceux récemment installés, savent combien la "provençalité" et l'identité cultivée de notre ville a toujours été, dans sa longue histoire de terre d'accueil, un vecteur fort d'intégration à une communauté humaine diverse, respectueuse des origines de chacun, forte de sa pluralité.

Òsca !!!

Partager cet article

Repost0
Publié par Marc Vuillemot - dans Culture - provençalité et festivités

Bienvenue !

 

Marc VUILLEMOT

Je vous souhaite une agréable visite.

 

À propos de moi...

> Ma bio, vue par un copain...

> Ma généalogie sur geneanet

 

 

L'ACTION DES COPAINS

LE BLOG DES ÉLUS SEYNOIS DES GAUCHES ET DE L'ÉCOLOGIE
LE SITE DE MANON AUBRY, DÉPUTÉE EUROPÉENNE VAROISE

ET MES ENGAGEMENTS

CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE
LA CHAINE YOUTUBE DE GRS
LA PAGE FB DE GRS-Var
LE BULLETIN DE GRS-LA SEYNE

 

12 ANS POUR & AVEC LES SEYNOIS

NOTRE BILAN 2008-2020

CLIQUEZ SUR L'IMAGE